L’EMMO-REG-Ambohijatovo,Analakely- le bras armé de la France (Accord de Coopération). Photos, articles.

    

Un élément de l’Emmo-reg (Analakely, 18/10/2014). Photos de Henitsoa (FB)

ALERTE INFO

HAFATRA AVY AMIN’NY NENY
« MIJOROA RY VAHOAKA – AVOAHAY DADA »

Dimanche 19/10/2014

16:15 Manifestation : Les manifestations reprendront lundi 20 octobre 2014

16:10 Manifestation : Antananarivo, Antsirabe, Toamasina, Toliary et plusieurs villes de la région du Bongolava ont manifesté le samedi 18 octobre pour réclamer la libération du président Marc Ravalomanana

15:30 Antsiranana : Le cas du président Marc Ravalomanana ne laisse pas la communauté protestante internationale indifférente, les manifestations qui se déroulent dans plusieurs villes, se répéteront, annonce le pasteur Lala Rasendrahasina

15:16 Antsiranana : Le régime Rajaonarimampianina a refusé la requête du pasteur Lala Rasendrahasinadent de pouvoir visiter le président Marc Ravalomanana

Trano-kala : Lalao Ravalomanana

 

1810 MARAINA : bmsbti92.jpg

1810 MARAINA : bmsbti57.jpg

Photos, Trano-kala : Lalao Ravalomanana

 content top

Envoyé par: Infos (Adresse IP journalisée)

Date: sam. 18 octobre 2014 22:20:57 . Mouvance Ravalomanana.

https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/qam77yy.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/akjzts5.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/9uzbctvr.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/uapuvttu.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/aeb5vuq.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/b29crq82.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/hk54wavm.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/z657h6u.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/58wbm2.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/6ak8du2k.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/ssmdjj9.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/s9e9cwt.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/azcs3rb.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/66yqk3f.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/tm6rjfqb.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/yjg3gf7.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/qt5yyjh.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/7qaceh5.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/v433s7c.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/5bbh8.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/aycgwp75.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/xpmvs6s.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/bgu8y5.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/p7yb5ev.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/xv8m4wm.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/j3bkxq5.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/n466kbwx.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/qes9rqu.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/ebd4v8gb.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/s5cb9n4k.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/rdt3yuqe.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/9wx3jcvn.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/3kxq3yu.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/p5dn.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/425wct.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/kaupbv.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/az6std44.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/h7ke7w.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/j3amg5.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/tvbzxpb.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/48b4vb.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/ywqm7vj.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/2ebt2ra2.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/jsj5t6f.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/6282rfy.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/qxp8tb.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/4zqtr2a5.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/2kt5ghz.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/8mraz7c.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/c26vqey.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/hg2gv.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/y7n8zpxx.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/h774g6er.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/ueqvffdp.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/xqgbb.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/x2nhx.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/5hj6ecm.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/y4tndpjj.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/6h5b27.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/v6jy7gp.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/3878tub.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/rjnf5kr.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/ebj6v2fx.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/x6rhg3c.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/2s75af.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/pyzyvzuk.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/kyezaen.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/8ffbze6t.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/pmgdv7.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/8tjz32.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/t7r9c5vp.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/7zd7r3.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/z6qh5.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/3r2p53gz.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/6takn.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/p6w73wvj.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/sxrhueug.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/krvt7ev.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/md9efa.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/32mrc.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/a3h7grh.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/t2tfw54.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/atsfa4.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/wdg5gh.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/32wd8jn5.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/52bdyz2.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/erf23q2.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/5nztyjax.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/38gcsn.jpg https://i2.wp.com/mk1.ti1ca.com/kdtdx.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/chuqstn.jpg https://i0.wp.com/mk1.ti1ca.com/fje22r7h.jpg https://i1.wp.com/mk1.ti1ca.com/3j4mt89x.jpg

L’EMMO-REG a bénéficié d’un stage sur les techniques d’intervention au maintien de l’ordre (Mars 2014).

Sous l’action conjuguée du colonel Jean Christophe RANDRIAMANARINA, commandant la circonscription interrégionale d’Antsiranana et du capitaine Stéphane RUPP, expert en gestion démocratique des foules au détachement gendarmerie de la coopération française, un recyclage des techniques d’intervention au maintien de l’ordre s’est déroulé à Diego Suarez du 10 au 19 mars 2014, rassemblant militaires, policiers et gendarmes pour une même formation.

Animé également par trois instructeurs du centre de formation des unités mobiles à Ivato (CFUM), ce stage intense a réuni l’ensemble des acteurs de l’ordre public de la capitale du Diana, à savoir 46 gendarmes issus de l’ensemble des unités de la place, 32 policiers des forces d’intervention de la police (FIP) et du commissariat central, ainsi que 32 militaires de la base navale, du 2ème RFI et du 1er RM7.

Quotidiennement, un escadron constitué de quatre pelotons, avec 75 personnels issus des trois forces, a mis en pratique l’ensemble des fondamentaux permettant d’aborder « la gestion démocratique des foules » avec une réponse adaptée et un emploi au plus juste des moyens de force intermédiaire, face à la pression et l’importance d’une foule.

Devant les autorités locales civiles et militaires, la synthèse des exercices à permis de présenter en fin de semaine l’ensemble des savoirs faire acquis.

Les éléments de la gendarmerie ont par ailleurs bénéficié d’une remise à niveau dans les domaines de l’intervention professionnelle répondant ainsi à la nécessité d’améliorer leurs capacités opérationnelle.

http://www.ambafrance-mada.org/L-EMMO-REG-a-beneficie-d-un-stage

Faravohitra, Emmo-reg, armée… En service commandé… pour mater les foules.

1004369789.png

La bataille de la communication

Les officiers stagiaires du 20ème cours supérieur international de commandement (CSC) se préparent activement depuis le 3 mars 2014 à exercer leurs futures responsabilités à la tête d’un groupement de gendarmerie départementale, d’une unité spécialisée ou d’un service en état-major.

Dans le cadre de cette formation de haut niveau, à l’initiative du colonel Njatoarisoa ANDRIANJANAKA commandant de l’école supérieure de la gendarmerie nationale malagasy (ESGN) et grâce à la remarquable implication du colonel Mbima MAMELISON, commandant le centre d’enseignement supérieur, une équipe de journalistes professionnels de la presse télévisée malagasy s’est déplacée à Moramanga pour un échange fructueux sur le thème « des relations avec la presse et de l’interview ».

Après un exposé très enrichissant du journaliste, notamment sur ses attentes dans le cadre d’une interview ou d’un reportage sur le vif, chacun des vingt-six stagiaires s’est exercé à l’interview, sur la base de cas concrets préparés par le lieutenant-colonel Alain GERARDIN, coopérant français affecté à l’ESGN et par ailleurs instructeur de la matière pour ce stage.

Gageons que ces échanges, fondés sur un concept simple datant de Sophocle où « Celui qui ne craint pas d’agir ne craint pas de parler », permettra à ces futurs responsables des Gendarmeries malagasy, togolaise, nigérienne et comorienne d’appréhender ce domaine incontournable du 3ème millénaire qu’est la communication.

http://www.ambafrance-mada.org/La-bataille-de-la-communication?var_mode=calcul

 

 

 

 

Les accords de Coopération

              Ou les règles entre la France et ses anciennes colonies.

Par Mawuna Koutonin . (Extrait)

« … La France a accepté une « indépendance sur le papier » pour ses colonies, mais a signé en parallèle des accords de coopération », précisant la nature de leurs relations avec la France, en particulier les attaches envers la monnaie (le Franc), le système éducatif français, les ententes militaires et les préférences commerciales.

     Voici les 11 principales composantes  :

1- La dette coloniale  pour les avantages de la France colonisation
Les pays nouvellement « indépendants » doivent payer pour l’infrastructure construite par la France dans le pays pendant la colonisation…

2- Confiscation automatique des réserves nationales. Les pays africains doivent déposer leurs réserves monétaires nationales en France à la banque centrale… La finalité reste : Les pays africains n’ont pas accès à cet argent… La France leur permet d’accéder à seulement 15 % de leur argent par an. S’ils ont besoin de plus, les pays africains doivent emprunter, à des taux commerciaux, sur les 65% de leur argents détenu au Trésor français… Si les pays ont besoin d’emprunter plus de 20% de leur propre argent, la France a un droit de veto.

L’ancien président français Jacques Chirac a récemment parlé de l’argent des pays africains dans les banques en France. “Nous devons être honnêtes et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques viennent précisément de l’exploitation du continent africain”.

3- Droit de priorité sur toute ressource brute ou naturel découvert dans le pays.
La France a la priorité en matière d’achats de toutes les ressources naturelles de la terre de ses ex- colonies. C’est seulement un refus de celle-ci que les pays africains sont autorisés à chercher d’autres partenaires.

4- Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et constructions publiques
Dans l’attribution des marchés publics, les entreprises françaises doivent être considérées en premier lieu, et seulement après les marchés étrangers sont considérés. Le fait que les pays africains pourraient obtenir une meilleure offre financière ailleurs n’est pas pris en compte.
En conséquence, dans la plupart des ex- colonies françaises, toutes les plus grosses compagnies et acteurs économiques sont dans la main des expatriés français. En Côte d’Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les grands services publics – eau, électricité, téléphone, transports, ports et les grandes banques. Idem dans le commerce, la construction et l’agriculture…

5- Droit exclusif de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires des pays.
Grâce à un système sophistiqué de bourses, de subventions, et les « accords de défense » attachés au pacte colonial, les africains doivent envoyer leurs officiers supérieurs de formation en France ou dans des infrastructures militaires françaises.
La situation sur le continent est telle que la France a formé et nourri des centaines, voire des milliers de traîtres...

6- Droit pour la France de pré-déployer des troupes et intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts Sous la dénomination « Accords de défense » attachés au pacte colonial. La France a le droit d’intervenir militairement dans les pays africains, et aussi de stationner des troupes en permanence dans des bases et installations militaires, entièrement gérées par les Français…

7- Obligation de faire du français la langue officielle du pays et de la langue pour l’éducation.Oui, monsieur. Vous Devez parler français, la langue de Molière ! La langue française ! Et une organisation de la diffusion de la culture a été créée. Appelée « Francophonie » elle regroupe avec plusieurs branches et organisations affiliées, toutes contrôlées par le ministre français des Affaires étrangères…

8- Obligation d’utiliser la l’argent de la France coloniale le FCFA
C’est la véritable vache à lait pour la France, un tel système maléfique, est dénoncé par l’Union européenne, mais la France n’est pas prête à se passer de ce système colonial qui lui offre une trésorerie d’environ 500 milliards de dollars en provenance de l’Afrique, et ce par année…

9- Obligation d’envoyer le rapport annuel France du solde et de réserve
Sans le rapport, pas d’argent. Quoi qu’il en soit le secrétaire des banques centrales des ex- colonies, et le secrétaire de la réunion bi-annuelle des ministres des Finances des ex- colonies est effectué par la France banque centrale / du Trésor…

10- Renonciation à entrer en alliance militaire avec tout autre pays, sauf autorisation par la France
Les Pays africains en général sont ceux avec le moins d’alliance militaires inter-état. La plupart des pays ne disposent que d’alliances militaires avec leurs ex- colonisateurs ! ( drôle, mais vous ne pouvez pas faire mieux ! ).

11- Obligation de s’allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale
Plus d’un million de soldats africains se sont battus pour la défaite du nazisme et du fascisme pendant la seconde guerre mondiale…

Mawuna Koutonin .http://www.madagascar-tribune.com/Le-saviez-vous-14-pays-africains,19894.html

1004369789.png

Nos Gendarmes, des bonnets d’âne sur leurs têtes.

La gendarmerie en tête, selon CAJAC. Le Centre d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) de Transparency International a présenté son rapport d’activités, hier au Café de la Gare. Ce centre offre plus d’opportunités aux citoyens à dénoncer les cas d’abus ou de corruption dont ils étaient victimes. Selon un des responsables du CAJAC, Rakotondrasoa Landy, lors d’une enquête que ce centre a menée sur la corruption, la gendarmerie nationale vient en tête, suivie par le tribunal, l’éducation publique, la police nationale et le service foncier.

Représailles. Toujours d’après ce responsable, les gens hésitent à porter plainte, du fait qu’ils ont peur des représailles. En un mot, ils n’ont pas confiance à l’administration. Toujours est-il que la plupart des gens qui consultent le CAJAC sont des paysans et des gens qui excellent dans les petits métiers. Dans tous les cas, ce centre entend mener une campagne de sensibilisation pour les inciter à dénoncer toute forme de corruption. Notons que les conseils et l’assistance juridique du CAJAC sont gratuits.

Par Dominique R. http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2014/10/04/corruption-gendarmerie-en-tete-selon-cajac/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=corruption-gendarmerie-en-tete-selon-cajac

 

 
ETAT DE DROIT ? NON. UN PAYS DIRIGE PAR DES MAFFIEUX.
LES GENDARMES POINTES DU DOIGT (pourtant protecteurs de nos biens et des populations). CE N’EST PAS UNE BLAGUE ET LES CITOYENS NE SONT PAS DUPES, NI AVEUGLES. MAIS TOUS LES MINISTERES SONT TOUCHES, DONT LA JUSTICE, L’EDUCATION NATIONALE, LE DOMAINE FONCIER… TOUS POURRIS EN SOMME. 
 1004369789.png

Même Madagate !!!

Madagascar: formidable bond en arrière en matière de démocratie

Commençons par des extraits du discours du 25 janvier 2014, dans un stade de Mahamasina à moitié vide :

TEXTE DU DISCOURS INTEGRAL ICI

« Par cette élection, vous avez voulu tourner la page de la division et de la discorde. Cette année sera celle de notre renouveau collectif, sous l’emblème de la Force nouvelle qui vient de s’insuffler à Madagascar. Je m’entourerai de compétences de tous bords pour renforcer l’Unité Nationale et créer un Madagascar de l’Excellence. La voix du peuple a choisi. Il convient, maintenant de le servir. Le peuple malgache ne supporte plus l’incurie et attend de son personnel politique et des agents de l’Etat : compétence, probité et loyauté. Nous y veillerons, nous ferons table rase des pratiques du passé et viserons l’efficacité. Notre Etat est garant des libertés individuelles et doit être capable de protéger tous nos concitoyens. Rétablir la confiance de l’Etat c’est aussi assurer la sécurité des personnes et des biens en toutes circonstances. Je veux un Etat qui protège nos frontières aériennes et nos 5.000 kilomètres de côte. La culture de l’impunité est révolue et je m’engage à organiser une lutte sans merci contre tous les détournements de biens et de deniers publics ; contre tout enrichissement illicite, tout racket ou encore toute utilisation abusive des biens publics ».

BRAVISSIMO ! Mais qu’en est-il exactement dix mois après ?

Que ses nombreux conseillers « spéciaux » traduisent et le mettent au courant, car Hery Rajaonarimampianina est un président peu au courant de se qui se passe dans son propre pays

Voyons, à présent, quelques articles de la Constitution de la IVème République de Madagascar :

Article 7.

Les droits individuels et les libertés fondamentales sont garantis par la Constitution et leur exercice est organisé par la loi.

Article 9.

Toute personne a droit à la liberté et ne peut faire l’objet d’une arrestation ou d’une détention arbitraire.

Nul ne peut être poursuivi, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites.

Tout individu victime d’arrestation ou de détention illégale a droit à réparation.

Article 10.

Les libertés d’opinion et d’expression, de communication, de presse, d’association, de réunion, de circulation, de conscience et de religion sont garanties à tous et ne peuvent être limitées que par le respect des libertés et droits d’autrui et par l’impératif de sauvegarde de l’ordre public, de la dignité nationale et de la sécurité de l’État.

Houlàlà ! C’est la guerre ou quoi ? Une véritable armée démontrant la peur panique du régime Rajaonarimampianina de finir avant d’avoir commencer quoi que ce soit. Sans la date, on se croirait en 2009 et même en 2002. Parole !

Tout est dit et nous fait comprendre qu’à Madagascar, la stabilité politique n’est pas à l’ordre du jour, en ce mois d’octobre 2014 et qu’au lieu d’avancer, le régime Rajaonarimampianina a fait un formidable bond en arrière, en matière de démocratie, de liberté d’expression et de respect des lois et des droits de l’Homme.

Le portail des Ravalomanana à Faravohitra. Ce trou est du à une arme de gros calibre, il va sans dire

Quoi qu’ait dit le président Rajaonarimampianina (« Marc Ravalomanana n’a pas été arrêté mais mis en sécurité »), la détention de l’ancien président est tout ce qu’il y a d’arbitraire à partir du moment où il a été extrait de chez lui, de manière « musclée » par des éléments armés des forces de l’ordre qui n’avaient aucun mandat. Il y a donc eu, en plus, violation de domicile. Dura lex sed lex. Il faut dire que les « compétences de tous bords » ont paniqué. (lire la suite)

Debout

 

Et si l’Afrique continue à mourir aujourd’hui c’est parce que un homme blanc aura armé un homme noir.
Il l’aura armé de fausses promesses pour accéder à un pouvoir corrompu
Il l’aura armé de fausses garanties d’une sécurité en occident pour lui et ses siens
Il aura armé d’une richesse en argent sale sous l’effet de la corruption
Il aura armé d’arme dont il ne connait ni ne maîtrise la portée tant qu’il peuvent tuer leurs frères et libérer au passage nos terres pour leur exploitation et en tirer bénéfice sur la vente de ces armes que nous ne produisons même pas sur nos sols!

Et pitié ne venez pas me traiter cadeau de raciste car ce mot vous le trouverez d’abord et avant tout dans le dictionnaire du blanc lui qui a si bien su hiérarchiser les humains en « race » et s’offusque quand on lui dit des vérités en face donc aux nègres qui viendront déjà d’avance me fustiger sur mes propos au nom de la lutte contre le racisme et autres slogans esclavagiste au nom de l’universalité à l’occidentale ou encore ceux qui vont adorer jouer aux afropessimiste en se répétant que le problème du noir c’est lui même , allez plutot caresser les bottes de vos bourreaux et laissez moi en paix applaudir les mots de mes pères et valoriser leur mémoire car eux au moins nous défendaient au prix de leur vie!

MERCI E. P. LUMUMBA ET RESPECT A TA MÉMOIRE

Assoua Possalekambi

 

Les crimes de la France en Afrique.

 

Du Cameroon en passant par le benin, Togo, cote d’ivoire,….bref en afrique francophone, la france a reussi a pille, pille au point ou les populations sont dans un etat de pauvrete total. Ce pays esclavagiste qui est sans vergogne a installe des dictateurs dans tous ces pays colonises par la france pour perenniser leurs interets au detriment de la population nationale. La queston que tout le monde se pose, combien de temps encore ca va durer? Hier Rwanda, Cameroon plus d’un million de morts, aujourd’hui la Cote d’ivoire, la Libye. Combien de temps encore ca va durer? Meme Hitler est mort et l’empire romain n’est plus!

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s