Lettre ouverte du GTT Inter Genève au GIS, SADC et la CI: « Nous demandons la libération inconditionnelle du Président Ravalomanana et de tous les prisonniers politiques»

 

Lettre ouverte du GTT Inter Genève au GIS, SADC et la CI: « Nous demandons la libération inconditionnelle du Président Ravalomanana et de tous les prisonniers politiques»

Lettre ouverte au Groupe International de Soutien à la Feuille de Route pour Madagascar, à la SADC et à la Communauté Internationale

« Nous demandons la libération inconditionnelle du Président Ravalomanana et de tous les prisonniers politiques»

Cela fait maintenant plus d’une semaine que le Président Ravalomanana est maintenu en détention préventive dans une base aéronavale à Antsiranana dans des conditions déplorables, humiliantes et dégradantes, pouvant être assimilées à une torture morale et ce, après avoir été kidnappé violemment à son domicile et tenu au secret pendant plusieurs jours par les forces spéciales du régime actuel. Nous rappelons qu’une disparition forcée équivaut à un crime contre l’humanité selon le statut de Rome de la Cour Pénale Internationale, ratifié par Madagascar.

Actuellement, le président Ravalomanana est privé de ses avocats. La seule visite accordée à sa famille s’est déroulée sous haute surveillance et dans un temps très limité.

Par ailleurs, le régime multiplie les stratagèmes pour rassurer la Communauté Internationale en parlant de « résidence surveillée » (au lieu de « détention ») ou d’« invitation du Président Ravalomanana à la réconciliation nationale ».

A ce jour, il n’y a rien de substantiel qui démontre la bonne volonté du régime. Au lieu de libérer le Président Ravalomanana, il continue au contraire à attiser les tensions par des répressions violentes. En effet, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation arbitraire de trois personnes, samedi dernier, lors de la manifestation pacifique des pro-Ravalomanana pour demander sa libération. Certains manifestants ont été torturés et gravement blessés (un doigt sectionné).

Face à ces violations flagrantes des droits de l’homme, nous demandons au GIS, à la SADC et, d’une façon générale, à la Communauté Internationale, de prendre vos responsabilités en tant que garant de l’application des mesures d’apaisement, de mettre en œuvre des actions urgentes visant à libérer immédiatement le Président Ravalomanana ainsi que tous les prisonniers politiques.

Dans l’intervalle, nous demandons aux corps diplomatiques présents dans le pays de rendre visite urgemment au Président Ravalomanana pour se rendre compte des traitements qui lui sont infligés et s’assurer de ses droits de disposer d’un avocat.

Ne doutant point de votre volonté de voir Madagascar s’engager dans la voie de l’apaisement et celle de la stabilité politique, nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre lettre.

Genève, le 22 octobre 2014

GTT INTERNATIONAL GENEVE – Collectif des Patriotes Malagasy

15, rue des Savoises

1205 Genève – CH

collectifgtt@gmail.com

http://gtt-international.blogspot.com/

Destinataires :

GIS – SADC – Représentations diplomatiques étrangères à Madagascar

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s