Antsirabe, photos. J.M. Koumba, arrestation et grève de la faim. Tranferé à Diégo… L P.

24/10/2014. 10:12 Antsirabe : Jean-Marc Koumba a été arrêté par la gendarmerie, il est accusé d’être mêlé au retour du président Marc Ravalomanana

http://www.tananews.com/asides/antsirabe-jean-marc-koumba-dans-les-locaux-de-la-gendarmerie-depuis-vendredi-soir/

J.M Koumba faisait partie de la garde rapprochée de Marc Ravalomanana, lors des événements de 2002. Ensuite il est devenu « chef de la sécurité présidentielle » jusqu’en 2005.

25/10/2014.

La répression continue: Jean Marc Kouba dont le seul crime est d’être un ex-garde de corps de Marc Ravalomanana a été arrêté arbitrairement

 

Antsirabe 25/10/2014. Communiqué de la famille.

Merci, merci à tous pour votre soutien, du fond du cœur merci, au nom de Jean-Marc Koumba. Même s’il ne peut pas vous lire ni vous répondre personnellement, soyez assuré qu’il ressent votre amour là où il est.

Il a entamé une grève de la faim pour protester contre les conditions de détention inhumaines qu’il subit en ce moment même.

Soyons tous sa force! Il a besoin de nous! Je vous demande d’agir et de réagir dans le calme et la sagesse, pour lui, pour son bien. Merci!

Sa femme, ses enfants et toute sa famille

51 min ·

Misaotra anareo rehetra amin’ny anaran’i Jean-Marc Koumba noho ny fampaherezana sy ny fitiavana lehibe asehonareo eto. Aza manahy ianareo fa tsapany tsara izao fa tsy very maina akory! Mankatelina Tompoko!

Ny iangavianay fianakaviany anareo kosa dia ny mba hahatony antsika hatrany na inona na inona mitranga ka tsy hisendaotra ka hanaonao foana na hiteniteny foana na hiantsy ady mivantana na an-kolaka, ary na amin’iza na amin’iza.

Tsy izany no ilainy amin’izao fotoana izao fa ny fanohanantsika azy, ny vavaka atambatsika ho azy. Fantatsika rehetra fa olona manandratra ambony ny fifankatiavana izy, ka aoka mba ho izay no asehontsika azy, fa tsy sanatria hery setra na fihetsika mety hitondra hery setra. Izay no fanehoam-pitiavana sy fampaherezana lehibe indrindra azontsika aseho azy.

Misaotra Tompoko, ary matoky ny fahendrentsika rehetra, ho an’Jean-Marc!

Ny vadiny, Lila Koumba Randriambololona

 

28/10/2014.

09:42 Antsiranana : Jean-Marc Koumba a été transféré à Diego-Suarez

L. Ravalomanana.

 

 

 

 

 

 Trocadero-Paris, 25/10/2014. Manifestation contre la dictature.

LIBERE

 

Jean Marc Koumba : Condition carcérale très dure
22 déc 2014

Au lendemain de sa libération, l’ancien garde du corps de Marc Ravalomanana, Jean Marc Koumba s’est exprimé devant la presse pour clamer son innocence, ainsi que celle des agents de l’Aviation Civile de Madagascar (ACM) Antsirabe. Ils ont été incarcérés à la maison centrale d’Antsiranana pour avoir été soupçonnés d’être impliqués dans le retour en catimini de l’ancien exilé d’Afrique du Sud. Jean Marc Koumba a fait savoir que les éléments des Forces de l’ordre ayant participé à son arrestation n’ont été munis d’aucun acte officiel. Aucune convocation ni mandat d’arrêt également.

C’est pourquoi l’ex-bodyguard considère son arrestation comme un « kidnapping » ou un « enlèvement par la force ». Même sort pour les employés de l’ACM qui auraient été victimes de violences et de menaces de mort. « On les a forcés pour me dénoncer », a révélé Jean Marc Koumba qui se dit prêt pour une confrontation avec les deux faux témoins qui auraient affirmé l’avoir vu à l’aérodrome d’Antsirabe le jour de l’arrivée au pays de Marc Ravalomanana. Le champion de kick-boxing se dit également « étonné du fait que les enquêteurs aient ignoré les 18 témoins pouvant affirmer son innocence ».

Non-lieu. Pour ce qui est de sa condition carcérale, Jean Marc Koumba de déclarer que sa vie en prison était dure. « Très dure dans la mesure où j’ai été incarcéré pendant deux mois alors que je suis innocent », a-t-il martelé. Et lui d’ajouter : « Si j’avais réellement aidé Marc Ravalomanana à rentrer clandestinement à Madagascar, j’aurais assumé les conséquences de mes actes ». Pour sa part, Maître Eric Rafidison a expliqué que les procédures judiciaires n’ont pas encore pris fin dans la mesure où Koumba et les 4 agents de l’ACM sont pour le moment en liberté provisoire. Une demande de non-lieu a toutefois été déposée auprès du Doyen des Juges d’instruction. En attendant, les cinq co-accusés ont rejoint Antsirabe.

Midi Madagascar.

 

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s