MADAGASCAR – Un régime dictatorial et terroriste…

MADAGASCAR – Un régime dictatorial et terroriste cautionné par la Communauté Internationale!

Marc Ravalomanana est donc un vrai prisonnier, il faut arrêter avec l’euphémisme hypocrite de « résidence surveillée ».

C’est à un prisonnier que l’on accorde une permission de sortie, comme c’est le cas pour M. Ravalomanana afin qu’il puisse assister à une partie  des obsèques de sa soeur, ce dimanche, aux environs d’Antananarivo. Le pouvoir lui a flanqué plusieurs gorilles de l’Emmoreg, l’appareil répressif du régime HVM, pendant toute la durée de la cérémonie; laquelle, rappelons-le, revêt chez les Malagasy un caractère particulier qui rime avec respect, dignité et pudeur. La présence des éléments des forces de l’ordre n’était point pour honorer la défunte, mais d’encadrer un « taulard », si bien que la cérémonie a pris une allure d’un enterrement à haut risque en Sicile !

Par la suite, M. Ravalomanana  a été ramené illico presto à la case prison d’Antsiranana à bord de l’hélicoptère stationné dans un stade non loin du lieu d’enterrement. Un peu de décence quand même !

En outre, Jean-Marc Koumba, l’ex-garde du corps présidentiel de M. Ravalomanana a été arrêté vendredi, pour un motif en lien avec l’arrivée discrète de ce dernier au pays, il y 2 semaines. Aux dernières nouvelles, J-M Koumba a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention qui n’est autre qu’une détention arbitraire.

Nous sommes donc face à un régime qui présente les pires caractéristiques d’un régime dictatorial et terroriste, à savoir: totalitarisme, répressions, intimidations. Et c’est cela le régime issu des pseudo élections imposées aux Malagasy et cautionné par la Communauté Internationale. Que cette dernière prenne ses responsabilités !

Quant aux Malagasy, sans une prise de conscience collective se traduisant en mouvement populaire de grande ampleur, à l’instar de ce qui s’est passé dans certains pays du Maghreb, du Proche-Orient ou d’Amérique latine, il serait illusoire d’espérer un quelconque changement. D’autant plus que ceux qui se disent de l’opposition, n’ont rien d’opposants dans les actes. S’opposent-ils contre quoi, contre qui ? C’est de l’opposition de salon dont le mot d’ordre est « être discipliné ». Mais prôner en permanence la discipline face à un pouvoir indiscipliné, c’est SUBIR l’ennemi, un aveu de défaite ou bien du COLLABORATIONNISME !!

Bref, il faut que les Malagasy prennent en main leur destinée et sachent dépasser le « moramora » et le fatalisme légendaires qui les caractérisent. Sinon, les politiciens véreux, corrompus, sans scrupules continueront à s’enrichir sur leur dos.

Essayons de nous poser la question suivante: Quel Madagascar laissera-t-on à la génération future ?? A méditer.

 

28/10/2014. Communiqué.

La Commission Africaine des Droits de l’Homme appelle à la libération immédiate de M. Ravalomanana.

http://www.lalao-madagasikara.com/wp-content/uploads/2014/10/Communiquu00E9-de-presse-sur-larrestation-de-Ravalomanana.pdf

 

 

Dégoût

 

Il y a des moments où les mots ne viennent pas pour dire la colère et l’indignation comme celui qui nous a provoqué un haut-le-cœur, tant l’admissible a atteint ses limites. Les cinq ans de crise n’ont pas fini de nous habituer à accepter  l’idée que la barbarie est à l’œuvre à Madagascar.

Les images du président Ravalomanana, traité comme un vulgaire terroriste en semi liberté,  entouré par des individus armés durant des obsèques, sont une brèche de plus dans ce qu’il y a de plus abject dans l’usage du pouvoir.

Madagascar est entré de plein pied dans une société aux références inversées. Le haut de la pyramide sociale est occupée par des individus sans foi ni loi.

L’ensemble de la classe dirigeante, tous bords confondus partagent les mêmes ambitions, celles qui feront tout pour défendre leur statut comme une corporation. Tout élément ou fait perturbateur risquant de remettre en cause ses privilèges fait l’objet d’une attaque en règle, directe ou détournée.

Les reniements et valse hésitations de ceux qui sont sensés représenter le Président Ravalomanana au sein de ce pouvoir est une pure illustration de ce reflexe de défense,  en se moquant totalement du mandat  qu’ils ont reçu, et provoquent tout autant la nausée.

La pratique politique est aujourd’hui totalement dévoyée et n’est que le pur reflet de cette classe dirigeante et des membres qui la composent.

Si la politique devait être un  moyen pour améliorer la vie de la population, elle n’est plus que l’instrument de son avilissement, la réduisant en simple sujet sans aucun droit.

Le Président Ravalomanana est aujourd’hui la victime d’un complot contre tout le peuple malgache, car il est le seul à pouvoir incarner son affranchissement  envers toutes les formes d’asservissement et c’est la seule raison de son enfermement.

Sa liberté est celle des malgaches !

Lien : Asherman   

 

 

Inquietantes nouvelles sur la santé du président Ravalomanana.

« … Affaibli. En tout cas, d’après ce que nous avons vu, Marc Ravalomanana est apparu angoissé et très fatigué avec une barbe mal-rasée et des cernes sous les yeux, certainement dus à un manque de sommeil. Visiblement, il a beaucoup maigri.

Plus connu comme étant un homme très confiant et sûr de lui, « Dada » est devenu une personnalité très émotive. On l’a vu verser des larmes lorsque le corps de sa défunte sœur de 84 ans a été déposé dans le cercueil. Vers la fin d’un bref culte organisé à l’ « Espace La Verdure » d’Anjomakely, Ravalo a demandé à ce que l’assistance chante le chant n° 488 dans le livre des cantiques : « N’inoninona hitranga Jesoa… ». Les deux semaines d’assignation à résidence surveillée semble l’avoir affaibli tant physiquement que moralement.

Bon nombre d’observateurs se posent des questions sur les conditions de « détention » ou de « surveillance » (c’est selon) de l’ancien président à l’Amirauté d’Antsiranana. En effet, ce que l’on a assisté hier démontre que contrairement aux déclarations des tenants du régime, le numéro Un de l’Empire Tiko est bel et bien traité comme un détenu politique. Et ce, dans la mesure où un ancien président ne peut pas être amené à bord d’un pick-up de l’Emmo-sécurité rempli de Forces de l’ordre et avec deux gendarmes assis avec lui sur la banquette arrière… »  David R.

Emmoreg, gendarmerie, armée… formées par la France. 

https://mcmparis.wordpress.com/2014/10/13/faravohitra-emmo-reg-armee-en-service-commande-pour-mater-les-foules/

ECONOMIE.

 Madagascar, une crise économique sévère

« … La situation économique de Madagascar est directement liée à la crise politique interne déclenchée en 2009 dans le pays. Avant cette date, l’économie de la Grande Ile était en progression. Grâce à des ressources minières et agricoles mais aussi grâce aux soutiens financiers des grands bailleurs internationaux comme le FMI et la Banque mondiale, la croissance économique moyenne était de 5% par an, aujoud’hui elle est nulle. Selon l’Indicateur du développement humain, Madagascar figure parmi les pays les plus pauvres du monde et occupe la 151e position sur 187 pays, 92% des Malgaches vivent avec moins de deux dollars par jour, ce qui correspond au seuil de grande pauvreté, et la population ne cesse d’augmenter. D’après les chiffres du Programme alimentaire mondial (Pam), près de 50% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition. Pourtant le pays ne manque pas de ressources, mais la captation de ses richesses par une oligarchie politique a creusé les inégalités sociales et maintenu la pauvreté.

La crise politique de 2009, coup d’arrêt pour l’économie du pays

Les émeutes violentes qui ont secoué la région en 2009, ont entrainé la déstabilisation de l’économie malgache et détruit près de 36 000 emplois dont un bon nombre dans le secteur du textile. Madagascar se rêvait sur le modèle asiatique tourné vers l’exportation. La main d’oeuvre malgache était peu chère et de bonne qualité, le secteur aurait pu se developper. Mais l’instabilité politique et la mauvaise gouvernance ont poussé les Etats Unis à exclure Madagascar de l’AGOA, un dispositif d’exemption douanière, qui ouvre le marché américain aux productions des pays africains… »

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s