Amnistiés, réinsérés, environ 2000 Dahalo « bandits du Sud » vont venir dans la capitale

 

Environ 2000 « ex-dahalo » vont envahir la capitale

 

 

Sont-ils des vrais dahalo ? Se sont-ils vraiment reconvertis ? Ce sont les questions que l’opinion ne peut s’empêcher de se poser au vu à plusieurs reprises sur le petit écran de ces « anciens dahalo » fêter leur reconversion dans le sud. Ils comptent par millier à avoir déposé leurs armes dans, au plus, trois districts dans la partie sud de l’île. Mais le gouvernement persiste à faire croire à tout le monde qu’ils se sont rendus de plein gré, eux qui ont déjà anéanti des vies, détruit des ménages, pillés des avoirs et richesses. Mais voilà que d’un seul cri de holà d’un jeune capitaine de la gendarmerie, ils se sont reconvertis et « ont déposé les armes ».

Et tout le monde ne pipe mot sur le sort et le compte des victimes. Depuis, « grâce au capitaine Faneva », ils ont décidé de retrouver la vie normale pour réintégrer la société. Avant ils étaient des délinquants. Des 4000 délinquants, de quoi faire trembler tout un pays dans d’autres cieux. Et pourtant, l’on croit savoir que le gouvernement à l’ intention de faire venir dans la capitale, ces milliers d’hommes. Pourquoi faire et à quel frais ? Sont-ils contrôlables ? Autant d’autres questions qui turlupinent les Tananariviens déjà las à leur lutte quotidienne contre l’insécurité et les maladies.

Pourtant, l’opinion publique semble être dubitative sur le fondement de cette histoire digne d’une mise en scène hollywoodienne avec des réalisateurs malgaches qui vont surement décrocher la palme académique de meilleur réalisateur de l’année. Les Evêques catholiques, puissants dirigeants religieux, ne sont pas convaincus de cette histoire montée de toute pièce sous la houlette du général de division et non moins Secrétaire d’Etat à la gendarmerie, Didier Paza.

Donc, le gouvernement trouve une raison d’insister pour qu’on leur fasse monter dans la capitale afin de se justifier devant l’opinion tananarivienne. Vont-ils prendre un à un la parole à la TVM Anosy pour renforcer le culte HVM qui se déroule dans cette chaîne nationale depuis le début de l’année ?

Selon de sources concordantes, environ 2000 « ex-dahalo » ont déjà quitté le sud depuis hier pour rejoindre la capitale. Une conférence de presse en leur honneur sera prévue demain. Vêtus de leur uniforme vert, ressemblant aux personnels de soutiens des hôpitaux malgaches, ces 2000 « soldats du HVM »vont envahir la capitale. Ils vont s’exprimer à la gloire du régime. Peut-être qu’ils vont aussi voter pour le prochain maire HVM à Antananarivo ?
La Nation.

Au conseildes ministres d’hier (26/112014) . Le plan d’insertion des « bandits repentis », et à la clef des milliards d’ariary, a été approuvé : (Le conseildu Gvnt)

 

Les évenements du Sud, gendarmes-dahalo-populations, par Latimer Rangers. Vidéo (l’invité du Zoma). Dossier.

 

Kolonely René Lylison. Invité du Zoma (21 Novembre 2014).

 

Dahalo niova fo ? Lainga be. Mitohy ny habibiana.

 

Bandits armés (dahalos) et Forces de l’ordre, complicité légalisée. Une honte.

 

Dahalo, malaso, zandary, vahoaka… an-kira. Tsy mandry ny tanana.

 

 

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s