Les ministres du Gouvernement de J.Ravelonarivo. . . 4 Avril 2015 : Une vingtaine de ministres défaillants (Rapport Mahazoarivo)

Le Gouvernement du nouveau PM, le Gal Jean Ravelonarivo,  vient d’être formé. Voici la liste des membres :

Rivo Rakotovao, ministre d’État chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement.

Valérien Lalaharisaina, ministre auprès de la Présidence en charge des mines et des pétroles.

Général de Corps d’armée Dominique Rakotozafy, ministre de la Défense Nationale.

Béatrice Atallah, ministre des Affaires Etrangeres.

Noeline Ramanantenasoa, ministre de la Justice.

François Marie Maurice Gervais Rakotoarimanana, ministre des finances et du budget.

Olivier Solonandrasana Mahafaly, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Blaise Richard Randimbisoa, ministre de la sécurité publique, Inspecteur général de police.

Général Herilanto Raveloharison, ministre de l’économie et de la planification,

Roland Ravatomanga, ministre de l’Agriculture.

Mamy Lalatiana Andriamanarivo, ministre de la santé publique.

Paul Rabary, ministre de l’éducation nationale.

Narson Rafidimanana, ministre de l’industrie et du développement du secteur privé.

Henri Rabesahala, ministre du Commerce et de la Consommation.

Roland Ratsiraka, ministre des Travaux publics.

Jean de Dieu Maharante, ministre de la fonction publique, du travail et des lois sociales.

Ulrich Andriantiana, ministre du tourisme, des transports et de la météorologie,

Horace Gatien, ministre de l’énergie et des hydrocarbures.

Monique Rasoazananera, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Benjamina Ramarcel Ramanantsoa, ministre de l’emploi, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Ralava Bedoarimisa, ministre de l’environnement, de l’écologie, de la mer et des forêts.

Ahmad, ministre de la pêche et des ressources halieutiques.

Johanita Ndahimananjara, ministre de l’eau, de l’hygiène et de l’Assainissement.

Anthelme Ramparany, ministre de l’élevage.

Brigitte Rasamoelina, ministre de la culture et de l’artisanant.

Neypatraike Rakotomamonjy, ministre des postes, des télecommunications et des nouvelles technologie.

Jean Anicet Andriamosarisoa, ministre de la jeunesse et des sports.

Vonison Razafindambo Andrianjato, ministre de la Communication et des Relations avec les institutions,

Onitiana Realy, ministre de la population, de la protection et de la promotion de la femme.

Didier Gérard Paza. Secrétaire d’État en charge de la Gendarmerie Nationale.

 

Ils sont 30 au total. 22 des ministres du Gouvernement Kolo Roger ont été reconduits à la tête de leur département, ou changé de portefeuille ministérielle tout en étant reconduits au sein de l’actuel Gouvernement. Si d’anciens ministres n’ont pas été reconduits à l’image de Jules Etienne et de Joseph Martin Randriamampionona, d’autres nouvelles têtes arrivent telles que Onitiana Realy et Brigitte Rasamoely. Au total, 8 nouvelle têtes intègrent le Gouvernement. Le président Hery Rajaonarimampianina célèbre, quant à lui, sa première année à la tête de Madagascar.

————————-

 

Les reconduits

Ministre d’État chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Équipement (mise à jour de la dénomination du ministère : anciennement ministère d’État chargé des Infrastructures, de l’Équipement et de l’Aménagement du Territoire)
- M. RAKOTOVAO Rivo

Ministre auprès de la Présidence chargé des Mines et du Pétrole (anciennement ministère auprès de la Présidence chargé des Ressources Stratégiques)
- M. LALAHARISAINA Joéli Valérien

Ministre de la Défense Nationale
- Général de corps d’armée RAKOTOZAFY Dominique Jean Olivier

Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
- Mme RAMANANTENASOA Noëline

Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation
- M. MAHAFALY SOLONANDRASANA Olivier

Ministre de la Sécurité Publique
- Inspecteur Général de Police RANDIMBISOA Blaise Richard

Ministre de l’Économie et de la Planification
- Général de corps d’armée RAVELOHARISON Herilanto

Ministre de l’Agriculture
- M. RAVATOMANGA Rolland

Ministre de l’Éducation Nationale
- M. RABARY Andrianiaina Paul

Ministre des Travaux Publics
- M. RATSIRAKA Iarovana Roland

Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales
- M. MAHARANTE Jean de Dieu

Ministre du Tourisme, du Transport et de la Météorologie (suite à la fusion de son ancien département avec le ministère du Tourisme)
- M. ANDRIANTIANA Jacques Ulrich

Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
- Mme RASOAZANANERA Marie Monique

Ministre de la Pêche et des Ressources Halieutiques
- M. AHMAD

Ministre de l’Eau, de l’hygiène et de l’assainissement (changement de dénomination pour clarifier les attributions du ministère)
- Mme NDAHIMANANJARA Bénédicte Johanita

Ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies
- M. RAKOTOMAMONJY André Neypatraiky

Ministre de la Jeunesse et des Sports
- M. ANDRIAMOSARISOA Jean Anicet

Secrétaire d’État auprès du Ministère de la Défense Nationale chargé de la Gendarmerie
- Général de division PAZA Didier Gérard

Les reclassés

Ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé
- M. RAFIDIMANANA Narson (ex-ministre du Commerce et de la Consommation)

Ministre de l’Énergie et des Hydrocarbures
- M. GATIEN Horace (ex-ministre de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle)

Ministre de l’Élevage
- M. RAMPARANY Anthelme (ex-ministre de l’Environnement, de l’Écologie et des Forêts)

Ministre de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle
- M. RAMANANTSOA RAMARCEL Benjamina (ex-ministre du Tourisme)

Les nouveaux

Ministre des Affaires étrangères
- Mme ATTALAH Béatrice

Ministre des Finances et du Budget
- M. RAKOTOARIMANANA François Marie Maurice Gervais

Ministre de la Santé Publique
- M. ANDRIAMANARIVO Mamy Lalatiana

Ministre du Commerce et de la Consommation
- M. RABESAHALA Henri

Ministre de l’Environnement, de l’Écologie, de la Mer et des Forêts
- M. RALAVA Beboarimisa

Ministre de la Culture et de l’Artisanat
- Mme RABEMANANTSOA RASAMOELINA Brigitte

Ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions
- M. ANDRIANJATO Vonison

Ministre de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme
- Mme REALY Onitiana Voahariniaina

Les sortants

Ne font plus partie du gouvernement :

- M. Kolo Roger (ex-Premier ministre et ministre de la Santé)
- Mme Razafitrimo Arisoa Lala (ex-ministre des Affaires Étrangères)
- M. Razafindravonona Jean (ex-ministre des Finances et du Budget)
- M. Jules Etienne Rolland (ex-ministre de l’Industrie, du Développement du Secteur Privé et des Petites et Moyennes Entreprises)
- M. Randrimampionona Joseph Martin (ex-ministre de l’Élevage et de la Protection Animale)
- Mme Johasy Raharisoa Eléonore (ex-ministre de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme
- M. Reboza Mahaforona Cyrille (ex-ministre de la Communication, de l’Information et des Relations avec les Institutions)
- Mme Randrianarisoa Voanalaroy (ex-ministre de l’Artisanat, de la Culture et des Patrimoines)

Recueilli par Yann 

Madagascar Tribune.

———————–

Présentation des ministres

 

Ary kabarin’i Hery sy ny PM… Onitiana, Tiko, Agoa, sns…

 

———————

Rajaonarimampianina Point presse 25.01.2015

—————————–

Formation du nouveau Gouvernement de Jean Ravelonarivo premier Ministre de Madagascar

Revue de détails:

Ramanantenasoa Noéline, qui reste à la Justice et qui a montrée, plus d’une fois sa gestion partisane des dossiers, un exemple parfait de la main-mise d’élèments de l’armée, n’est-ce pas Général Florens, sur le Président de la République, nous en reparlerons très prochainement, nous en sommes certain;

Le général de Corps d’Armée Raveloharison Herilanto, au poste où il est confirmé:Économie et de la Planification, nous voudrions rappeler que pour produire le document de base de la relance de l’économie: le Plan National de Développement, il a fallu attendre de nombreux mois, ce qui retarda d’autant les études des bailleurs de fonds, pour un Gouvernement d’action nous sommes très étonné, confirmation de l’empreinte de la grande muette sur ce gouvernement parait-il civil!

Madame NDAHIMANANJARA Bénédicte Johanita, une des fidèles de Rajoelina, qui si nos souvenirs sont bons, a retournée sa veste au Mapar, celà nous donne une idée de l’ambiance, à moins que ce soit le prix à payer pour avoir l’absolution de la HCC, sur la nomination du Premier Ministre: Que c’est difficile d’avoir le pouvoir à Madagascar!

Ravatomanga Rolland, qui lui reste à l’agriculture, on compte sur lui pour régler le problème des crickets, et puis dites nous ce qu’il a fait de concret pendant un an? Agriculteurs êtes-vous heureux?

Rabary Paul : Mon cher Premier Ministre, j’espère pour vous qu’il saura mieux résoudre le dossier FRAM, nous en doutons avec ce que nous avons vu pendant sa période « Koloenne »;

Maharanto Jean De Dieu ;un dur des durs, un fier élu du Mapar, qu’at-il dit lors de son action pour faire nommer Resampa, au poste de premier Ministre, mais il faut reconnaître que Hery sait retourner ce genre d’individu, issu de l’Assemblée Nationale,  un ministère ne se refuse pas n’est-ce pas? et le tour est joué, on retourne sa veste et il vaut mieux l’avoir à ses côtés!C’est vrai que c’est un expert, le PRM!

Rakotovao Rivo : La gestion des terrains du domaine public, notamment où se sont installés nos grands amis karana est une réussite pas pour l’Etat mais pour cette catégorie sociale, celà annonce un régal dans la gestion des terrains publics, nous parions que des agences immobilières vont être autorisées à vendre , à louer pour la population!

Que dire de Mahafaly Solonandrasana Olivier qui a démontré sa grande connaissance de la gestion des villes notamment Antananarivo, dont les administrateurs se trouvent être en conflit avec ce grand aménageur!

Roland Ratsiraka, le voilà toujours chargé des travaux publics, population vous pouvez dormir tranquille, vous allez pouvoir circuler en toute tranquilité, surtout si vous avez la chance d’être parmi les heureux bénéficiaires du tirage au sort des prévisions de réhabilitation: au fait demandez aux habitants de Tamatave s’ils ont un bon souvenir de sa gestion?

Quant à Ahmad, le football lui a permis de connaître comment gérer ce domaine important de l’économie Malgache: les produits halieutiques et la pêche, d’ailleurs vous avez constaté en ce domaine que tout va bien! c’est le silence complet!

L’analyse de la nouvelle composition de ce gouvernement démontre que on est loin d’une équipe de travail, ne croyez pas que nous soyons négatif par plaisir, non! on constate simplement et on essaie de comprendre pourquoi quant un officier supérieur est reconduit à un poste ministériel qui doit relever d’un specialiste en économie et planification, alors que ses précédents résultats ne sont pas convaincants, celà est significatif que la muette veut rester maître du jeu. C’est tout, monsieur le Président vous voulez garder le pouvoir, pensez à nous, il faut que nous continuions à montrer notre prestige, alors donnant donnant!

Rakotomamonjy André : Ministre des Postes, des Télécommunications,inspecteur des impôts de profession, il est tout à fait àn sa place dans ce département ministériel, technique, avant gardiste, voyons son cabinet, il aura  certainement penser à choisir des techniciens.

Lalaharisaina : Ministre des Mines et du pétrole, chargé des ressources pétrolières, le personnel de l’Office des Mines Nationales et des Industries Stratégiques est en conflit avec cet homme, car il est visible que sous la tutelle du ministère auprès de la Présidence chargé des Ressources Stratégiques, pourrait être rayé de la carte. A sa place, l’État prévoit de mettre l’Agence Nationale (AN)et la Société Nationale (SN). l’Agence Nationale s’occupe de tout ce qui est régularisation tandis que la Société nationale prend en main le domaine de la coopération.  Face à cette «réforme» opérée par l’État, la panique gagne certains membres du personnel de l’OMNIS.  « Diviser pour mieux régner. C’est plus facile de procéder à toutes sortes de business illicites quand ce département sera divisé en deux », a indiqué vendredi l’un d’entre eux. Force est de reconnaître que l’OMNIS faisait partie des sociétés d’État qui était une vache à lait de certains dirigeants de la Transition. » Tiens, tiens celà confirme notre souci indiqué en début de ce texte!

Realy Onitiana : Ministre de la Population :une grande journaliste, sa nomination est qu’on le veuille ou non un mystère, car offrir ce ministère très particulier surtout en cette période c’est soi un pari sur le professionnalisme de cette journaliste et de ce fait capable d’ouvrir un vrai dialogue soit c’est une façon de la faire disparaître de la façade médiatique. L’avenir nous le dira.

Pour conclure, force est de reconnaître que ce Gouvernement n’est ni technique ni politique il est éthnique!

Nous terminons par la nomination au Ministère des Affaires Etrangères de Béatrice Atallah qui devrait entrainer sa démission de ses fonctions de Présidente de la CENIT.La personne qui remplacera la nouvelle ministre à la présidence de la CENIT, mais aussi les autres membres de son conseil d’administration, devra obtenir l’aval, l’accord de l’ensemble des signataires de la Feuille de route puisque la CENIT étant une émanation de la Transition!

Mediapart.

———————-

lundi 26 janvier 2015

Nouveau gouvernement du Général Jean RAVELONARIVO: De qui se moque-t-on ?

 

Le gouvernement du Général-PM Ravelonarivo est donc formé avec 30 membres dont 8 (seulement) nouveaux. On reprend les mêmes (avec 22 reconduits) et on recommence, on a juste viré Kolo et ses amis. Pour ainsi dire que rien n’incite à un optimisme béat dans l’action gouvernementale future pour redresser le pays. Au contraire, on se moque des Malagasy. Les 8 nouveaux entrants sont:

 

  • Béatrice Atallah (MAE), bien connue pour être la Présidente de la CENI-T qui a cautionné les fraudes massives permettant à HVM de devenir Président, réseau CEDS,
  • Onitiana Realy (Population et Promotion de la femme), journaliste et réseau CEDS,
  • Maurice Gervais Rakotoarimanana (Finances et Budget),
  • Beboarimisa Ralava (Environnement, Ecologie et Forêts), de l’ONG « Alliance Voahary Gasy »,
  • Henri Rabesahala (Commerce et consommation), un des architectes du MAP et ancien prisonnier politique,
  • Mamy Andriamanarivo (Santé), Professeur en médecine,
  • Vonison Andrianjato Razafin­dambo (Communication et Information), journaliste,
  • Brigitte Rasamoelina (Artisanat et Culture), ancienne candidate à la présidentielle du VMSA, proche de HVM.

 Par ailleurs, force est de souligner la présence de 4 militaires au sein de ce gouvernement. Outre le Premier Ministre, il y a en effet: le ministre de l’Economie, le ministre de la Défense et le secrétaire d’Etat de la Gendarmerie. Cela confirme la tendance totalitaire du régime HVM

GTT International Genève.

———————-

Guy Rivo  Andrianarisoa momba ny fijoroan’ny governemanta 

« … nambaran’I Guy Rivo  Andrianarisoa momba ny fajoroan’ny governemanta fa ny movansa Ravalomanana dia nilaza ombieny ombieny fa manohana ny fitondrana ka izany na tsy izany dia tsara ihany ny milaza fa diso fanantenana izahay satria tsy mifanaraka amin’ny herinay  na ny tanjaky ny depiote ao amin’ny movansa Ravalomanana , nanolotra ny anaran’ny Praiminisira. Nofaranana tao amin’ny boriborintany faharoa ny fanomezana ho an’ireo traboina tamin’ity androany ity. momba ny faijoroan’ny governemanta fa ny movansa Ravalomanana dia nilaza fa ombieny ombieny fa manohana ny fitondrana ka izany na tsy izany dia tsara ihany ny milaza fa diso fanantenana izahay satria tsy mifanaraka amin’ny herinay  na ny tanjaky ny depiote ao amin’ny movansa Ravalomanana , nanolotra ny anaran’ny Praiminisira… » My Dago.com

————————-

 Samy ministra izao.

———–

Rapport mensuel à Mahazoarivo : Une vingtaine de ministres défaillants

Les membres du gouvernement défaillants sont composés généralement des ministres HVM.

Les membres du gouvernement défaillants sont composés généralement des ministres HVM.

Selon nos sources, les bons élèves sont composés essentiellement des nouveaux entrants au sein du gouvernement.

« Travailler ! Travailler ! Travailler » ! Tel est le mot d’ordre lancé par le Premier ministre, le Général de Brigade Aérienne, Jean Ravelonarivo depuis le samedi 17 janvier, date de sa prise de fonction officielle à la Primature. A chaque intervention en public, le locataire de Mahazoarivo ne cesse de réitérer que « le temps des rêves est fini et que c’est désormais le moment de se concentrer au travail en vue d’engager la phase du développement de la Nation ». Faut-il rappeler que dès le premier Conseil du gouvernement, le Premier ministre a donné des directives sur l’assiduité et la ponctualité, ainsi que l’accélération des procédures administratives. Pourtant, jusqu’ici, les résultats ne sont pas encore ressentis au niveau des ménages. Les membres du gouvernement ont certainement une part de responsabilité vis-à-vis de cet « échec » et cette « inefficacité » de l’équipe gouvernementale. En effet, de sources bien informées, certains ministres ne parviennent pas à suivre le rythme imposé par le Chef du gouvernement. D’autres refuseraient de se conformer aux « ordres ». D’après les informations, la plupart des ministres n’auraient pas encore fait parvenir à Mahazoarivo leur rapport d’activités mensuel pour le mois écoulé. 1/3 des membres du gouvernement seulement auraient fait preuve de bonne foi vis-à-vis du PM.

Culture des résultats. On enregistre donc une dizaine de bons élèves au sein de l’équipe gouvernementale. Selon nos sources, ils sont composés essentiellement des nouveaux entrants au sein du gouvernement. Apparemment, les ministres redoublants ont tendance à opter pour le « laisser-aller ». Aussi le gouvernement Ravelonarivo compte-t-il une vingtaine de ministres défaillants. Jusqu’ici, outre ce rapport d’activités mensuel, ces derniers n’ont pas non plus remis la copie de leur programme d’activité ministériel qui devait pourtant être reçu au niveau de la Primature au plus tard le 06 février. Il convient de rappeler que ce programme ministériel constitue le premier devoir à la maison qui a été soumis aux membres du gouvernement. La question est donc de savoir si les ministres défaillants ont fait exprès d’ignorer la consigne donnée par le PM, Jean Ravelonarivo dans l’objectif de contester l’autorité de celui-ci, ou bien ils n’ont tout simplement fait aucune réalisation au niveau de leur département ministériel. A en croire nos sources, la plupart des mauvais élèves seraient des ministres issus du parti HVM, souhaitant certainement remettre en cause l’autorité du Chef du gouvernement. De son côté, ce dernier n’envisage pas de se laisser faire. En tant qu’Officier Général, il persiste et signe en affichant son autorité. Dès sa prise de pouvoir, Jean Ravelonarivo a déjà annoncé la couleur. Les ministres disposent de trois mois pour faire leur preuve. C’est-à-dire, d’ici à mi-avril. Le locataire de Mahazoarivo impose la culture des résultats aussi bien pour les ministres que pour les hauts fonctionnaires. A l’allure où vont les choses actuellement, un remaniement gouvernemental n’est donc pas à écarter d’ici au mois de mai.

Davis R

Midi Madagascar

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s