Attentat du 13 Novembre à Paris. Stella Soanirina, la victime malgache. Nous souffrons avec les familles.

 

15 novembre ·

 HOMMAGE À stella Verry Soanirina, victime lors des attentats du 13 Novembre 2015 à Paris (restaurant petit Cambodge).

 

Information confirmee: »La mort d’une jeune femme malagasy. Il s’agit de Stella Verry Soanirina (37 ans) qui figure parmi les victimes de la fusillade meurtriere survenue au restaurant « Le petit Cambodge ». Gasy.net

 

Stella Verry, 37 ans, dînait au Petit Cambodge, rue Bichat, lorsque les balles ont fusé. Médecin généraliste, elle avait récemment ouvert un cabinet dans le XIXe arrondissement de Paris, tout en étant médecin régulateur du Samu.

Attentats de Paris – La mort d’une Malagasy confirmée
 La Vérité, quotidien.
Contrairement aux incertitudes avancées à propos de l’existence de victimes malgaches lors des attentats meurtriers du 13 novembre dernier à Paris, une source informée vient de confirmer la mort d’une jeune femme malagasy. Il s’agit de Stella Verry Soanirina (37 ans) qui figurait parmi les victimes de la fusillade meurtrière survenue au restaurant « Le Petit Cambodge » dans un arrondissement du cœur de Paris. Selon les mêmes précisions apportées par cette source d’information, cette jeune ressortissante du pays fut à la fois docteur généraliste libéral et docteur en pharmacie. Tous les week-ends, elle a aussi travaillé au sein de Samu de Paris. Sa disparition tragique a affecté ses collègues qui a vu en elle une femme très sociable.
« Mlle Verry était très proche des patients, particulièrement respectueuse et compréhensive des situations difficiles, toujours souriante, très impliquée aussi dans les projets de développement de notre pôle », confie la responsable administrative de la structure.
« Aujourd’hui, nos projets sont stoppés net. Les médecins sont effondrés, en larmes. Le choc est terrible. Pourquoi mademoiselle Verry ? Pourquoi elle ? », note un des collègues de la victime.
Il n’y a donc plus aucun doute sur la mort de ressortissant de la Grande-Ile lors de ces abominables actes terroristes. Dans les réseaux sociaux, l’on parle même de la mort de trois autres malagasy dont ce père de famille au Bataclan. Cependant, le ministère malagasy des Affaires étrangères affirme ne pas disposer d’aucune information sur cette situation. Stella Verry est ainsi la seconde victime qui pourrait toucher de loin ou de près la communauté malagasy après la Française Véronique Geoffroy De Bourgies, fondatrice de l’association « Zazakely Sambatra » et mère adoptive de deux enfants malagasy, Melissa et Diégo.Franck Roland
Écrit par Franck Roland    Mercredi, 18 Novembre 2015 10:04

Madagascar: Dr Stella Soanirina Verry – La Malgache morte à Paris citée hier aux Invalides

François Hollande a salué la mémoire des 130 victimes dont celle du Dr Stella Soanirina Verry.

La cour d’honneur des Invalides a abrité hier l’hommage national à la mémoire des victimes des attentats du malheureux vendredi 13 novembre 2015 à Paris.

Le président François Hollande a regretté que ce sont « 130 noms. 130 vies arrachées. 130 destins fauchés. 130 rires que l’on n’entendra plus. 130 voix qui à jamais se sont tues ». Parmi eux, « le Dr Verry qui était toujours souriante », témoigne la responsable du Pôle Santé Les Eiders. Un cabinet médical et para-médical dans le cadre de laquelle elle exerçait rue de Flandres, dans le 19ème arrondissement de Paris. Elle collaborait également le week-end au SAMU de la ville.

17 pays. « Ces femmes, ces hommes venaient de plus de 50 communes de France. De villes, de banlieues, de villages. Ils venaient aussi du monde. 17 pays portent aujourd’hui avec nous le deuil », a souligné le président français dans son discours qui a été retransmis en direct sur plusieurs chaînes. Et suivi dans de nombreux pays. Y compris à Madagascar car comme son second prénom l’indique, le Dr Stella Soanirina Verry était originaire de la Grande Ile. Plus précisément du Nord même si tout le pays était profondément touché d’apprendre qu’une compatriote figurait parmi les victimes des terroristes au Restaurant « Le petit Cambodge » à Paris. Lorsque les 129 noms et les âges – une famille a souhaité garder l’anonymat – ont été égrenés au cours de la cérémonie d’hier, les téléspectateurs malgaches attendaient attentivement et jusqu’au bout, celui de « Stella Verry, 37 ans ». Elle a été citée en dernier dans l’ordre alphabétique.

Invités. Même si l’Elysée a interdit tout gros plan sur les blessés et les familles des victimes, sans doute que parmi les invités aux Invalides hier, se trouvaient ses parents et son compagnon Quentin Savoyen. Ce dernier avait fait le tour des hôpitaux parisiens la nuit du drame car « Stella ne répondait pas sur son portable ». Il s’accrochait à l’espoir qu’en tant que collaboratrice au SAMU de Paris, elle s’était jointe au secours. Ce n’est que le lendemain qu’il a appris qu’elle était à l’Institut Médico- Légal. « Je n’ai pas eu la force de m’y rendre », a-t-il témoigné.

Enterrement. En revanche, il était présent aux côtés de la famille de Stella lundi dernier à l’Eglise Saint Martin, 27, Grande Rue, à Montigny-les-Cormeilles dans le Val d’Oise où avait eu lieu l’office religieux avant l’enterrement au cimetière des Moussets. « Des parents qui ne reverront plus leur enfant. Des couples brisés par la perte de l’être aimé », a déploré à juste titre François Hollande hier, aux Invalides où le nom d’une Malgache a été prononcé dans un silence solennel et glacial. Une grande première dans l’histoire de ce monument parisien qui remonte à Louis XIV. Reste à attendre si, en marge du COP21, les Princes qui nous gouvernent se recueilleront sur les lieux des attentats, du moins devant le Petit Cambodge. Ils pourront tout aussi bien présenter leurs condoléances à la famille de Stella. Qui plus est, ce « brillant docteur en pharmacie doublé d’un docteur en médecine » était la fille d’une grande figure politique de la Première République.

Midi M/kara.

 

 

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s