Jimi Hendrix. 1942-1970.

://youtu.be/vxyqhyhSEXc

 

 

J. Hendrix

 

Jimi Jimmy Jimi Hendrix est né à Seattle le 27 novembre 1942. Il avait du sang Cherokee du côté de sa mère et du sang noir du côté de son père. A sa naissance , celui- ci était à l’armée. Sa mère le baptisa John Allen Hendrix. Elle eut des problèmes de santé assez importants et le petit John (Jimi) fut placé dans des familles d’adoption. Son père revint de l’armée en 1945, il retrouva Jimi dans une famille en Californie et le ramena à Seattle.
Son père décida de rebaptiser son garcon James Marshall Hendrix, en souvenir de son frère décédé dans les années 20. Jimi eu un frère de cette union, Léon, né en 1948. Cependant le mariage de ses parents ne marchait pas et ils divorcèrent en décembre 1951. Le père avait des soucis pour trouver du travail dans un marché rendu difficile par la démobilisation, faute de moyens décents, il dut se résoudre à envoyer ses deux enfants vivre chez leur tante à Vancouver où ils passèrent deux ans.

Les deux garcons rejoignirent leur père quand sa situation financière fut meilleure en 1955. A 13 ans, Jimi s’acheta sa première guitare électrique (le modèle le moins cher). Jimi était gaucher, il dut inverser les cordes ce qu’il fit d’ailleurs pendant toute sa vie même quand il disposait de modèles pour gaucher. A partir de ce moment là , il passa tout son temps libre avec sa guitare … et la radio. Chaque nuit, dans sa chambre , Jimi jouait sur les airs de la radio, car son père n’avait pas les moyens de lui payer des cours. Il se mit à jouer dans un groupe du lycée  » les Rocking Kings ».

En 1960, agé de 17 ans, Jimi abandonne ses études. En mai 1960, il s’engage dans l’armée pour devenir membre des Screaming Eagles, la division parachutiste de la 101eme troupe aeroportée. Il était tellement décidé à changer de vie qu’il n’avait même pas emmené sa guitare avec lui. Hendrix était basé à Fort Campbell dans le Kentucky. C’était la première foit qu’il était dans les Etats du Sud où les radios passaient évidemment beaucoup de blues et de rythme blues du Sud. Ce qui ne tarda pas à stimuler l’imagination de Jimi. Il écrivit à son père: « Ne t’en fais pas et quand tu me reverrras, je porterai l’insigne de la fierté sur mon uniforme. Sois gentil de m’envoyer ma guitare dès que tu peux… » Ce fut une période difficile: les autres paras trouvaient Jimi bizarre, et il se mit à dormir avec sa guitare. On se moquait de lui, on l’embêtait, on lui volait sa guitare. Il passait l’essentiel de son temps libre à Nashville qui n’était pas très éloignée, trainant dans les nombreux clubs de musique de la ville.
Billy Cox

Fin 1961, il rencontre un autre jeune militaire, Billy Cox, musicien bassiste, avec lequel il forme un groupe : « The King Cusuals » qui jouait aussi bien dans les salles de l’armée que dans les clubs extérieurs. Durant l’été 1962 Hendrix se casse la cheville et se blesse au dos au cours de son 26eme saut de parachute. Il est reformé suite à ses blessures.

Old colors
Cox quittera l’armée quelques mois plus tard et nos deux compères se retrouveront ensemble à Nashville. Passionné par la guitare, Jimi dépannait tous les groupes possibles, rentrait dans toutes les galères pour commencer à se faire connaître.Les contrats étaient durs à trouver. Entre 1962 et son arrivée à New York en 1964, Hendrix réussit à travailler avec des musiciens et chanteurs comme Little Richard, Sam Cooke, B.B. King . Jimi restera longtemps avec Little Richard, aussi bien pour des concerts que pour des séances de studio. L’influence qu’il exerca sur le jeune guitariste est indéniable. L’extravagance du chanteu ra du impressionner Hendrix. Plus tard, en arrivant en Angleterre, celui-ci dira: « Je veux faire avec ma guitare ce que fait Little Richard avec sa voix. »

Jimi s’installa à Greenwich Villlage. Jimi se trouvait au milieu d’une grande diversité musicale et il subit l’influence des groupes Beat Anglais, du New Jazz de John Coltrane et d’ Ornette Coleman et des textes de Bob Dylan. C’est à cette époque -là qu’il commenca à se droguer. En 1966 après son dernier concert en temps qu’accompagnateur du saxophoniste King Curtis, Hendrix monte son propre groupe et décide de chanter pour la premiere fois. Le groupe s’appelait Jimi James & the Blue Flames. On commencait à parler de cet incroyable guitariste noir qui jouait de la guitare derrière sa tête ou son dos, entre ses jambes, et même avec ses dents. Ca ne ressemblait à rien d’autre qu’à un bruit éclatant qui bouleversait toutes les notions connues de la musique électrique. Et chaque soir le public était en état de choc.

Un jour, sous la recommandation d’un ami, Chas Chandler, ancien bassiste des Animals, est venu écouter. Chandler fut époustouflé : dès la fin du spectacle, il offrit un contrat à Hendrix et l’invita à Londres. Quelques heures suffirient à celui-ci pour prendre la plus importante décision de sa vie. La percée semblait bien être au bout de ces 5 années de travail. Il aurait aimé emmener avec lui son ami Billy Cox, mais celui-ci était sans le sou, incapable même de payer son ticket de bus pour rejoindre Jimi à New- York. Le 24 septembre 1966 Jimi Hendrix arriva à Londres avec à la main une seule valise et sa guitare. Au cours du vol de New York à Londres, Chandler et lui avaient décidé de changer l’orthographe de son nom en Jimi, ainsi ce serait plus facile à retenir, se disaient-ils. Après deux semaines de présentation à Londres, Hendrix devint une valeur montante . Mais il lui restait à former un groupe.
Riff Hendrix
Noel Redding
Hendrix mit sur pied un trio avec Mitch Mitchell à la batterie et Noel Redding à la basse: « The Jimi Hendrix Experience » était né. La semaine suivant sa création, le groupe joua en France pour quatre concerts, en premiere partie de Johnny Hallyday qui avait invité Hendrix à l’Olympia. La chanson « Hey Joe » sortit en 1966 et occupa les premières places des charts anglais. Suivent ensuite les chansons « Stone Free » et « Purple Haze » qui occupent aussi le haut des charts. Lors de la tournée du Jimi Hendrix Experience au Finsbury Park Astoria à Londres, Hendrix éclipse carrément le reste de l’affiche en faisant monter l’ambiance avec quelques feux d’artifices. Au milieu de la dernière chanson « Fire », il asperge sa guitare d’alcool à brûler avant de l’enflammer. Le lendemain Jimi faisait la une des journaux. En moins de six mois ,il était devenu la star à sensations en Angleterre. Sa crinière afro, ses vêtements incroyablement bigarrés changeaient des cheveux gominés et du costume deux- pièces des Beatles. Le succés du groupe avaient traversé l’Atlantique.
En juin, le groupe se rend en Californie pour le festival de Monterey, un concert-pop en plein air. Le groupe fut le clou de la soirée jouant des hit anglais plus quelques titres de Howlin’ Wolf et Bob Dylan. Comme à Londres quelques mois auparavant, Hendrix brûla sa guitare pour le final avant de la fracasser sur la scène. Le nom de Jimi Hendrix est dorénavant sur toutes les lèvres. Cependant la tournée américaine tournera court et le groupe retournera en Angleterre fin août.

Fin 1967, The Jimi Hendrix Experience sort un nouvel album : « Axis: Bold As Love ». Les audaces musicales s’ajoutent à une grande richesse d’écriture. Hendrix était incontestablement influencé par le style de Bob Dylan, on y retrouve malgré tout la qualité d’expression de blues dans toute sa pureté. En février 1968 le groupe retourme aux Etas-Unis pour jouer en vedette dans des salles de concerts et des stades. « Are You Experienced? » composé en 1967 s’y était déjà vendu à plus d’un million d’exemplaires. The Jimi Hendrix Experience était un des plus grands groupes de concerts. Leur passage le 12 février dans le stade de la ville d’origine de Jimi (Seattle) fut un véritable triomphe. Quelques semaines plus tard , Hendrix se retouve installé à New York. Il se sentait de plus en plus limité par la petite structure du groupe. Il avait envie de jouer avec d’autres musiciens et de pousser ses idées vers de nouvelles directions.

Guitare en feu

 

En tournée Malgré les tensions à l’intérieur du groupe, Hendrix, Mitchell et Redding resteront ensemble jusqu’à la fin de leur tournée de 1969 qui les menera en Grande-Bretagne, en Europe et aux Etats-Unis. Hendrix était à présent le musicien le mieux payé du circuit rock: jamais moins de 50 000 $ par concert et souvent plus de 100 000$ dans les grandes salles. Avant la séparation définitive du groupe, Hendrix enregistre « The Electric Ladyland » qui est son seul album à avoir été numéro 1 aux Etats-Unis. « Electric Ladyland » enregistré à la fois en Angleterre et aux Etats-Unis constitue un monument de créativité, un concentré d’énergie ambitieux et experimental. Le double album comprend les presque 15 minutes de l’irresistible « Woodoo Chile » , plus 5 minutes encore avec « Woodoo Child » (Slight Return), on y trouve aussi « Crosstown Traffic », « Have You Ever Been To Electric Ladyland » et bien sûr « All Along The Watchtower ». Bien qu’ayant quitté le groupe, Mitch Mitchell se retrouve vite à nouveau parmi les musiciens qu’Hendrix recrute.

 

Avec Billy cox, lors de leur séparation, les deux amis s’étaient fait une promesse : « Le premier qui réussira dans la musique prendrait l’autre pour jouer avec lui! »… Et c’est finalement ce qui arrive en juin 1969. Jimi annonce son désir de se séparer de Noel Redding et de prendre Billy Cox pour le remplacer. Son jeu de basse est résolument plus dense, soul et funky et permet à Jimi de prendre le tournant musical qu’il attendait.(moins frénétique). C’est vers cette époque qu’il signe un contrat avec le producteur Allen Duglas qui partage son interêt de plus en plus grand pour le jazz. Tout au long de l’année, ils travailleront sur différents projets dans le collectif musical de « Band of Gypsys ».

 

Affiche hendrix
Woodstock En août 1969 Jimi Hendrix participe au festival de Woodstock au nord de l’Etat de New York. C’ètait la plus importante fête de la contre-culture, annoncé comme 3 jours de paix et de musique. Ils furent 500 000 à y participer. Hendrix devait clore la première nuit, il joua le lendemain matin à huit heures. Le nouveau groupe d’Hendrix -Band of Gypsys-comprenait Mitch Mitchell, Billy Cox, le guitariste rythmique Larry Lie et les percussionistes Juma Sultan et Jerry Velez. Le clou de leur prestation fut « Star Spangled Banner », une interprétation très forte de l’hymne national américain. Ce morceau instrumental joué au plus fort de l’agitation aux U.S.A. sur les droits civiques et la guerre du Vietnam constituait une prise de position très éloquente.

A la fin de l’été Hendrix et son groupe  » Cry of Love » arrivent en Angleterre où la tournée débute avec le festival de l’île de Wignt, étalé sur trois jours. Mais le concert fut gâché par des conflits entre les organisateurs et les spectateurs, de mauvaises conditions météorologiques et une très mauvaise qualité sonore. Hendrix lui même était épuisé .. La suite de la tournée en Europe tourna à la débacle: concert perturbé par des arnarchistes en Allemagne, malaise de Billy Cox du à la consomation de LSD, désarroi de Hendrix qui s’en retourne à Londres.

A Londres Hendrix logeait chez une amie, Monika Danemman. Durant la nuit du 17 Septembre Jimi décide de prendre quelques somnifères. Le jour suivant il devait quitter Londres pour New York. Tout le lendemain matin Monika remarque qu’Hendrix a vomi durant la nuit. Il semble respirer normalement, elle ne voit donc pas de raison de s’affoler. Un peu plus tard, elle tente de le réveiller, mais Jimi reste inconscient. Cette fois-ci Monika prend vraiment peur. Elle appelle une ambulance. Le matin du 18 Septembre 1970 Jimi Hendrix décède par axphyxie. Il avait 27 ans.

Source

 

J. Hendrix

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s