Iavoloha 8/01/2016. Présentation de voeux… Indécent. John Magufuli, le président Tanzanien.

Présentation de vœux à Iavoloha : Autour de 1 500 invités

Deuxième présentation de vœux pour le président Hery Rajaonarimampianina le 8 janvier prochain.
Deuxième présentation de vœux pour le président Hery Rajaonarimampianina le 8 janvier prochain.

 

08-01-2016, Iavoloha. Marc Ravalomanana et Lalao n’ont pas pris part au banquet. l’Ambassadeur Mohammed Amar. Hetsika Wake-up Madagascar.

Le couple Ravalomanana est arrivé à Iavoloha

par gvalosoa | jan 8, 2016

Le Président Marc Ravalomanana et madame le maire, Lalao Ravalomanana sont arrivés à Iavoloha pour assister à la cérémonie des vœux 2016

http://gvalosoa.com/?p=9806

 

 –

 La presse est muselée à Iavoloha

par gvalosoa | jan 8, 2016

Aucun ancien président de la République de Madagascar n’a répondu à l’invitation pour assister aux vœux 2016 à Iavoloha. Le couple Marc Ravalomanana quand à lui est installé à la table des Chefs d’institutions. Toutefois, la presse est interdite de circuler dans les allées du Ceremony Building…les journalistes sont cantonnés au fond de la salle, aucune interview n’est autorisée auprès des invités

http://gvalosoa.com/

La presse est muselée à Iavoloha par gvalosoa | jan 8, 2016 | Live | 0 commentaires Aucun ancien président de la République de Madagascar n’a répondu à l’invitation pour assister aux vœux 2016 à Iavoloha. Le couple Marc Ravalomanana quand à lui est installé à la table des Chefs d’institutions. Toutefois, la presse est interdite de circuler dans les allées du Ceremony Building…les journalistes sont cantonnés au fond de la salle, aucune interview n’est autorisée auprès des invités. http://gvalosoa.com/?p=9811

 –

Selon l’Ambassadeur du Maroc à Madagascar , dans son discours au palais de Iavoloha:« L’état Malgache ne doit pas être dépendant des financements ou des dons venant de l’extérieur car le développement d’un pays doit se baser sur sa propre richesse et le travail de tous ces Citoyens ». Une Gifle pour ces Dirigeants Malgaches cancres.

 Madagascar. Confidence implacable de l’Ambassadeur du Maroc, Mohammed Amar

Palais d’Etat d’Iavoloha, 8 janvier 2016. Ben dites donc les gars, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc, a un peu dépassé le tact « diplomatique » lors de son allocution, en tant que doyen du corps diplomatique, dans le cadre de la présentation de vœux des corps constitués au couple présidentiel malgache. Extraits sur sa confidence implacable qui, hélas, tombera dans les oreilles de dirigeants malgaches sourds qui ne jurent que sur l’argent des autres pour tenter de « développer » à coups de palabres leur propre et « pauvre » pays. La honte totale les gars !

« (…) Permettez-moi à cette occasion, Monsieur le Président, de vous faire une confidence : depuis mon arrivée dans ce beau pays qui est le vôtre, je ne cesse de lire et d’entendre répéter les mots «Communauté internationale», «Bailleurs de fonds», «Fonds européen de Développement», etc. à toutes les occasions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Mon étonnement était, et demeure, aussi grand que je viens d’un pays, le royaume du Maroc, où ces mots sont très rarement prononcés et, ce, pour une raison très simple: le Maroc, sous l’impulsion de son souverain, sa Majesté le Roi Mohammed VI, entreprend toutes les démarches et encourage toutes les initiatives pour que le royaume soit libre de ses mouvements, libre de choisir ses amis et ses alliés et, surtout, libre de défendre son indépendance et sa souveraineté comme il l’entend.

Le Maroc compte, d’abord, sur ses propres forces et sur son potentiel avant de compter sur l’aide et l’assistance des autres. Certes, il prépare l’environnement adéquat et fait appel à des moyens ingénieux pour que les très nombreux investisseurs étrangers soient encouragés à venir investir au royaume. Mais les Marocains sont tout très conscients d’une chose. A savoir que le développement, la croissance et l’amélioration des conditions de vie ne dépendent pas des investissements étrangers, mais plutôt de la vision qu’on a de son propre avenir et des efforts, concessions et sacrifices qu’on est prêt à assumer pour atteindre ses objectifs (…) ».

Recueillis par Jeannot Ramambazafy – 8 janvier 2016

Rajaonarimampianina, le déshonneur des malgaches !

Envoyé par: jango (Adresse IP journalisée)

Date: ven. 8 janvier 2016 20:06:02

L’usage du mot « déshonneur » est d’une grande indulgence pour qualifier Rajaonarimampianina, en faisant un premier bilan de son mandat.

Le discours du doyen des ambassadeurs lors de son discours à son endroit, le confirme et c’est tout simplement une honte pour l’ensemble des malgaches.

Il faut bien se rappeler que ce discours est celui de l’ensemble des corps diplomatiques étrangers résidents à Madagascar et si on se refère aux langages utilisés habituellement à ce niveau, la retenue et la politesse sont toujours de rigueur.

Il est clair que les diplomates résidents ont choisi ces mots pour dire à ces dirigeants qu’ils ne sont pas dupes et qu’ils veulent pas non plus que l’opinion malgache puisse croire qu’ils sont sensibles à tout ce qui se passe à Madagascar aujourd’hui.

Et au delà des mots, cela ressemble à un vrai carton rouge adressé à Rajaonarimampianina et sa clique, un rappel à l’ordre leur signifiant de se bouger mais surtout les désignant comme les principaux responsables de cette situation de pauvreté et de son aggravation.

Il faudrait maintenant savoir si cet ambassadeur a été entendu et si c’est le cas, quelle réplique ces dirigeants vont-ils faire ?

En tout cas, il est maintenant archi-connu que ce pouvoir est NUL : il appartient aux malgaches de choisir de partager la honte avec leurs dirigeants, ou pas…

 Le couple Ravalomanana a quitté le Palais d’Etat

par gvalosoa | jan 8, 2016

Le Président Marc Ravalomanana et madame le maire, Lalao Ravalomanana n’ont pas pris part au banquet offert par Hery Rajaonarimampianina.

Le couple Ravalomanana a quitté le Palais d’Etat par gvalosoa | jan 8, 2016 | Live | 0 commentaires Le Président Marc Ravalomanana et madame le maire, Lalao Ravalomanana n’ont pas pris part au banquet offert par Hery Rajaonarimampianina. http://gvalosoa.com/?p=9842
8 janvier Ravalo

Des repas ont été offerts aux plus démunis de la capitale

par gvalosoa | jan 8, 2016

 

A titre individuel, madame le maire, Lalao Ravalomanana et le député du Tiako-I-Madagasikara Felix Randriamandimbisoa ont offert des repas aux plus démunis au stade couvert de Mahamasina.

https://www.facebook.com/media/set/…

http://gvalosoa.com/?p=10235

HETSIKA WAKE UP MADAGASCAR

Averimberina hatrany ity toromarika ity satria zava-dehibe :

Entinao anaty kitapo na anaty harona ny lovianao, mandeha toy ny mpandalo rehetra ianao, rehefa tonga eo amin’ny toerana tokony hametrahana azy eo an-tapon’ny tohatoha-baton’Antaninarenina ianao dia mametraka ny lovianao ary mandeha mizotra amin’ny làlanao fa tsy mijanona eo « na dia iray minitra monja aza ».
Amin’ny 12ora sy sasany no manomboka ny fametrahana izany.
NY LOVIANAO NO HANAO NY HETSIKA EO AMIN’NY TOERANAO.


NY LOVIANAO NO FANEHOAN-KEVITRA AMPIASAINAO hilazanao fa mafy dia mafy ny zavatra iainanao eto amin’ny firenena.
Izay no atao hoe « fivorian-dovia ».

Wake Up Madagascar
Misaotra betsaka antsika rehetra, tonga naneho hevitra hanoherana ny fampiasana vola tsy ara-drariny ataon’ny Fanjakana. Hetsika symbolique no atao, hiantsoana ny Fanjakana hampitsahatra ny fandaniampoana amin’ny volambahoaka, tsy anio 8 janoary eny Iavoloha ihany, fa isan’andro. Taombaovao ny andro, aleo miray hina amin’izay !

08/01/2016. Sary vitsy,  Sobika; Ireo nisakafo.

Photos  Sobika.

Dessin. Pov Toon.

Ph. Jean-Luce Randriamihoatra

Discours de vœux – Rajaonarimampianina sur la défensive

p1

09.01.2016 |

Le président de la République répond à ses détracteurs et affirme être au fait des maux de la population. Tout en défendant son bilan, il annonce des directives, en réaction à certaines complaintes.

Dès le début de son discours, Hery Rajaonarimampianina, président de la République, donne le ton. À ceux qui ont réclamé l’annulation de la cérémonie de présentation de vœux, il rappelle que « nous sommes réunis ici, nombreux, dans le respect des valeurs du fihavanana ».

À ceux qui lui reprochent de rester dans son tour d’ivoire, il affirme savoir que « le quotidien du peuple est difficile. (…) j’entends la voix de la population, je sais tout ce qui se passe autour de moi et non, je ne me confine pas dans les murs de ce palais ». Et comme pour prouver qu’il entend les plaintes, il a ordonné que soient trouvées des solutions aux nuisances sonores de la centrale d’Anta­nandrano et que soit assainie la capitale.
Fustigé de toutes parts, Hery Rajaonarimampianina semble ne plus vouloir se laisser faire. « Parfois, les gens viennent me voir et me demandent si je ne suis pas trop tolérant par moment », confie-t-il. Il décide donc de répliquer, haussant parfois le ton, versant souvent dans l’ironie. Quand le Doyen du corps diplomatique, Moham­med Amar, souhaite une année 2016 qui verra une amélioration des conditions de vie de la population afin que la Grande île devienne un modèle, le chef de l’État répond que les actions des autorités visent déjà le bien-être de la population.
Mettant en avant quel­ques chiffres sur les résultats des opérations de vacci­nation contre la poliomyélite, la titularisation des maîtres FRAM dans la fonction publique, ou encore des travaux d’adduction d’eau potable, il conclut par un retentissant : « C’est du social, ça, mesdames et messieurs !!! », lance-t-il, entre ironie et sarcasme. « Tout cela est fait dans le but d’améliorer la santé et l’éducation. N’est-ce pas là se soucier du social de la population   Tout cela ne se fait pas par miracle, cela ne se serait pas fait si l’État ne travaillait pas », scande-t-il encore.

Héritage
Le chef de l’État invite alors le gouvernement à mieux communiquer. « Plusieurs journaux seront nécessaires pour parler des réalisations », lance-t-il pour commencer. « Il faudrait que vous communiquiez aussi fort que vous avez parlé tout à l’heure pour faire connaître les résultats de vos actions », s’est-il adressé au Premier ministre.
Ayant donné rendez-vous aux Malgaches pour parler du « plus dur qui reste à faire », le chef de l’État a pourtant encore dû lever haut le bouclier de la défense de son bilan de l’année 2015 pour se défendre contre les tirs croisés dont il est victime. A presque mi-mandat, Hery Rajaonarimampianina reste fortement critiqué, tant par l’opinion locale, que par la communauté internationale, pour l’imperceptibilité, voire l’inefficacité, pour certains, des actions étatiques pour l’amélioration du quotidien de chaque ménage.

Et comme pour se dédoua­ner des difficultés actuelles, il rappelle qu’il a hérité d’une situation difficile dont il est aussi difficile de sortir. « Depuis les années 80, 90, 2000, nous avons été classés parmi les pays les plus pauvres », affirme-t-il. « Mais le pays n’a jamais pu se relever en raison des soubresauts politiques », ajoute-t-il. « C’est ce que nous devons alors redresser en premier lieu », poursuit-il encore.
Il revient alors sur les épreuves traversées par le pays en 2015, notamment les soubresauts politiques qui ont failli lui coûter son poste, et justifie l’absence de relance économique par l’instabilité politique connue par le pays. « Durant ces deux ans je me suis évertué à défendre la stabilité politique. Je suis convaincu que c’est un élément essentiel de la relance économique (…) », soutient le locataire d’Iavoloha.

Tablant sur la concrétisation des communales et des sénatoriales, il ajoute « (…) il s’agit maintenant de renforcer cette stabilité politique institutionnalisée pour accélérer la relance déjà entamée ».

Lova Rabary-Rakotondravony / Garry Fabrice Ranaivoson

Lexpressmada

L’année 2015 a été notamment marquée par le délestage et la recrudescence des actes de banditisme.

Deuxième présentation de vœux, pour le président Hery Rajaonarimampianina, qui aura lieu le 8 janvier prochain.

Ce serait le bilan de l’année 2015 pour le chef de l’Etat. Une année marquée notamment par le problème de délestage et la recrudescence des actes de banditisme, pour ne citer que cela. Quelles seront ainsi les perspectives pour le président de la République pour cette année qui s’annonce, et ce après deux années de pouvoir ? Une année qui sera marquée par le Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Notons que cette grand-messe verra notamment la présence d’autour de 1 500 invités, composés, entre autres, des membres du corps diplomatique et des corps constitués, des députés, des membres du gouvernement et des représentants du secteur privé.

Autorité de l’Etat. Rappelons que lors de son discours de présentation de vœux du 9 janvier 2015, le président Hery Rajaonarimampianina a parlé notamment du renforcement de la lutte contre la corruption. Le président a également dit « renforcer encore plus d’ordre et d’autorité et particulièrement, nous avons besoin plus que jamais d’une autorité de l’Etat, forte et acceptée par tous dans un souci de protéger les plus pauvres.

Rassurer les investisseurs notamment étrangers qui vont collaborer avec le secteur privé, créateur d’emplois. J’attache une attention particulière à l’environnement des affaires, la sécurité et la protection des investissements. Avancer dans les grands chantiers ». Et lui d’ajouter que les réformes se poursuivent aussi par « une gestion rigoureuse des finances publiques à travers une meilleure maîtrise et une totale transparence dans les dépense publiques ». Qu’en est-il de ces promesses ?

Dominique R. Midi M/kara

Photo de Feo Iray.

Ajanony 1

Le Président de la Tanzanie ANNULE la fête de l’Indépendance et la Remplacé par Une initiative exemplaire

Le mercredi 9 décembre, John Magufuli ET DIFFERENTS Hauts Représentants du Gouvernement tanzanien Ontario ramasse les ordures jonchent les rues Qui de Dar es-Salaam. This l’action s’inscrit Dans Le Cadre D’une campagne nationale dédiée au nettoyage du payeur; Elle Remplace la célébration annuelle du jour de l’Indépendance. Recemment Élu à la tête du Pays, le président tanzanien multipliez les opérations Symboliques à tous les levels.

Une journée Hautement symbolique

Des Centaines de Tanzaniens et de Nombreux Journalistes Ont observer John Magufuli et Une dizaine de pêcheurs ramasser de grandes poignées de plastique et de végétaux usagés autour du marché aux poissons de Dar es Salaam, près du palais présidentiel. This l’action s’inscrit Dans Une campagne nationale de nettoyage. Le président tanzanien, fils équipe gouvernementale et de Nombreux Représentants de la société se Sont AINSI mêlés à la population verser Nettoyer les rues de la capitale.

«Travaillons Ensemble pour Garder Notre paie, nos Villes, nos maisons et nos lieux de travail Propres», a la déclarer le président en s’affairant à sa Taché.

la source

L’annulation des fêtes Nationales

This campagne Remplace les festivités annuelles de l’Indépendance. En effet, le prix de Quelques Jours après de fonctions, au débuts du mois de novembre, M. Magufuli announced l’annulation pur et simple, de this fête nationale célébrée habituellement en grande pompe et Dont les Couts were juges exorbitants.

«Il Est simplement honteux Que Nous dépensions Tant d’argent versez Célébrer 54 ans d’indépendance Quand Notre peuple meurt du choléra», Avait Déclaré John Magufuli verser justifiant sa décision.

Il a Profité of this journée de nettoyage versez indiquer Que SELON L’Organisation Mondiale de la Santé, this maladie a tué 150 Tanzaniens Au Cours des 3 Derniers mois. L’argent economise par l’annulation des Célébrations Va donc Être consacré à la lutte contre le choléra.

la source

Un grand programme et Un grand Soutien

DEPUIS fils Arrivée au pouvoir, le président Magufuli un MULTIPLIE les actions de nettoyage Dans Tous Les Sens du terme. IL a initié des actions Visant Ë Combattre la corruption, l’évasion fiscale ou Le gaspillage des Fonds publics. Beaucoup de Responsables de l’administration publique were Demis de Leur fonction une cause de Leur implication Dans des affaires de corruption. Le dernier de la, il a interdit l’achat de billets d’avion en classe affaires versez SES Ministres, il a annulé les voyages non Tous imperatifs et il a mis fin aux also Réunions Gouvernementales Dans Les Hôtels de luxe.

Solidaire de fils successeur, l’ancien président de la République, Jakaya Kikwete, a participe au nettoyage des rues de Chalinze, sa ville natale. IL Se EST DECLARE Impressionne par LA DÉTERMINATION ET Les Premiers Résultats de John Magufuli. Ce sentiment partagé par élargisse- Semble la population. This is l’action du président Un véritable signe d’une transformation de juin réelle des mentalités et des habitudes.

la source

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :