Fakon’Antananarivo sy Sakafo eny Iavoloha. Tezitra ny maro.

On ne demande qu’à bosser m…!!!
Revisez les lois Messieurs les députés.
Un décret peut faire l’affaire, mais les gros couillons qui dirigent l’État sont préoccupés par leurs bouteilles de champagne et leurs magouilles.
Que font encore les TIM dans ce gouvernement ?!?!?!?
Vu l’état de l’urgence sanitaire qui va encore détruire autant de vies, il ne faut plus jouer avec la loi.
Nous sommes face à une‪#‎non_assistance_aux_personnes_en_danger‬

SAMVA : Vers un recours de Lalao Ravalomanana devant le Conseil d’Etat

Après s’être heurtée à une fin de non recevoir de la part du pouvoir central, la maire de Tana est en droit de porter en justice l’affaire – au propre comme au figuré – des ordures de Tana.

SAMVA – MEAH. C’est la plaque placée sur les pare-brises des rares camions chargés d’enlever les ordures de Tana. Signifiant ainsi que le Service Autonome de Maintenance de la Ville d’Antananarivo est un organisme rattaché au Ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, alors qu’il a été depuis sa création, placé sous l’autorité du maire de la capitale. C’est d’ailleurs pourquoi Lalao Ravalomanana demande à ce que le SAMVA revienne à la Ville d’Antananarivo, comme son nom l’indique d’ailleurs.

Hiérarchie des normes. Sa demande ayant été rejetée par le pouvoir central, le premier magistrat de la Ville peut faire un recours devant le Conseil d’Etat aux fins de faire annuler le décret rattachant le SAMVA au MEAH. Et pour cause, en vertu du principe de la hiérarchie des normes et de la règle du parallélisme des formes, un décret ne peut pas changer une loi ou en disposer autrement.

En effet, selon les dispositions légales en vigueur, tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues, places et voies publiques fait partie des questions confiées par la loi à la vigilance et à l’autorité du maire. Lequel est aujourd’hui impuissant face aux ordures qui s’amoncellent en plusieurs endroits de la capitale et entravent en tout ou partie, la circulation des biens et des personnes. Pour ne citer que le cas du marché d’Andravoahangy où les marchands de chaussures friperie et leurs clients vont encore cohabiter ce jour avec les ordures sur fond(s) d’odeurs pestilentielles.

Attributions. A cause du rattachement illégal du SAMVA au MEAH, le maire n’est pas en mesure d’assurer le nettoiement de la cité et l’enlèvement des encombrements qui font pourtant partie de ses attributions. La locataire de l’Hôtel de Ville ne peut pas non plus prendre des précautions convenables face aux risques de maladies représentés par ces ordures que le ministère dirigé par le Dr. Ndahimananjara Johannita aura du mal à prévenir et à guérir. Face à aux montagnes d’ordures, force est de constater que le tandem MEAH – SAMVA accouche d’une souris. Ou plutôt de rats qui pourraient propager la peste.

A cause de son incapacité à enlever les 1500 tonnes d’ordures quotidiennes des Tananariviens, le pouvoir devrait, sans attendre un éventuel arrêt du Conseil d’Etat, faire son MEAH Culpa.

R.O Redaction Midi Madagasikara

Naramy Ramaniraka.  mbola resaka fako ihany ty naparitak ny olon eo @arabe NY fako fa tezitr iz ireo ka tapak NY lalana ety mahavoky @zao

29/12/2015.

Photo de Naramy Ramaniraka.
Photo de Naramy Ramaniraka.
Photo de Naramy Ramaniraka.

Naramy Ramaniraka à Fifamoivoizana eto Madagasikara

 Vokatrin’ny 2009 io e.

Ph. ph Malagasy Tia Tanindrazana.

Malagasy Tia Tanindrazana

Ordures

Mais que fait le Président de la République !?

2 années qu’il est au pouvoir

Photo de Malagasy Tia Tanindrazana.

Malagasy Tia Tanindrazana à Madagascar Passion

15h00>PRÉSENTATION DE VŒUX : Face à la misère dans laquelle s’enfoncent la majorité des Malgaches, un groupe de personnes se mobilise contre l’organisation du banquet d’honneur qui sera offert au palais d’État d’Iavoloha le 8 janvier 2016 à l’occasion du Nouvel An.

Ces derniers estiment que la somme qui sera dépensée à cette occasion devrait être utilisée pour subvenir aux besoins des plus pauvres et également pour l’assainissement dans le pays.
Date : 28/12/2015

Ajanony 1

Malagasy Noverezina ZO

 

 Aok’izay ‘ty fety !
Tsy ilaina ny manao vedety !
Ajanony ny fandaniana !
Ny vahoaka tra-pahoriana !
Aza miebo ambony tsikoko,
Raofy aloha ‘reto fako sy loto !
Miasà tsara, miasà mafy, miasà aloha,
Vao mampidera hanimpitoloha !
Areheto ny jiro, amboary ny lalana,
Ny pokona leo !
Te hiaina am-piadanana!
Sambory daholo ‘reo mpanao kolikoly
F’aza maika handrapaka sy hiala voly !
Sao kamo be tenda hifamorivory,
Ny vahoaka noana sady sosotra sy ory !
Tsy manakana anefa ny fifampiarahabana
Ny hany takiana?
Fifanajana
Asio fitsimbinana e!
Ra-Fanjakana
‘reto mpiray tanindrazana valaka sy ana
Antso
FB, 29-12-2015

1500 invités pour ZERO résultat

par gvalosoa | déc 30, 2015

Alors que l’année 2015 a été marquée notamment par le problème de délestage, la recrudescence des actes de banditisme et les détournements des deniers publics par des proches de Rajaonarimampianina pour ne citer que cela, plusieurs internautes ont demandé l’annulation de cet évènement sur les réseaux sociaux « lanonana eny amin’ny lapam-panjakana Iavoloha, Ajnanony fa mandany vola ». Ils font sûrement référence au nouveau président Tanzanien John Magufuli, il a préféré annulé cette grand-messe démesurée…
Quelles seront ainsi les perspectives pour Hery Rajaonarimampianina, une année 2016 qui sera marquée par le Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie. L’organisation de ce sommet se présente mal, vu la médiocrité des autorités malgache, mais surtout comment les caisses de l’Etat sont dépouillées par tous ces ripoux.

Les affaires Attalah Béatrice et de Nicole Andrianaivoson sont restées dans les esprits, la dotation pour cet évènement a été vu à la baisse côté francophonie.

Hery Rajaonarimampianina est incapable de tenir ses promesses sur la réalisation de ses objectifs. Les promesses de l’année dernière par ce mythomane ne pointeront pas leur nez à l’horizon. Les problèmes se succèdent depuis deux ans de pouvoir : les maîtres Fram, les domaines, les paramédicaux, les étudiants des universités d’Ankatso, Vontovorona, Fianarantsoa, Toamasina, Air Madagascar, la Jirama, la douane, l’insécurité…

Force est de constater que Hery Rajaonarimampianina ne suivra pas l’exemple de son homologue Tanzanien. Pour l’heure, il maintiendra la grande-messe du 8 janvier 2016 à Iavoloha !

Photo de Malagasy Noverezina ZO.
Jean-Luce Randriamihoatra

Jean-Luce Randriamihoatra

 

Koto Andri a partagé la publication de BBC Afrique
Photo de BBC Afrique.
Photo de BBC Afrique.
Photo de BBC Afrique.

Le président tanzanien John ‪#‎Magufuli‬ est en train de ramasser des ordures le jour de l’indépendance. Il a interdit toute célébration officielle estimant que « c’est honteux de dépenser de l’argent pour fêter l’indépendance alors que nos gens meurent de Cholera ». Le pays a économisé 1 851 000 dollars en renonçant aux festivités marquant la fête de l’indépendance.

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s