Discours de fin d’année de Hery Rajaonarimampianina . Ces « créatures » qui gouvernent le pays. Ry Iarivo adaladala…

 Antananarivo et ses ordures.

 

Photo de Malagasy Tia Tanindrazana.

Antananarivo. Belle récupération présidentielle ordurière

31 DÉCEMBRE 2015
Vous comprendrez mieux, à présent, pourquoi les Antananariviens ont passé un Noël pourri dans tous les sens du terme. Et, dans son discours du 30 décembre 2015 (ICI), il a osé dire: « Tsy azo lalaovina noho ny paipaika politika manokana ny tombotsoan’ny firenena sy ny vahoaka maro an’isa » («Nous n’avons pas le droit de sacrifier l’intérêt de la Nation et du peuple pour des calculs politiques égoïstes»). SSssssss…

Chapeau au régime Hvm/Rajaonarimampianina! Même si la démarche date de la première république, du temps du Psd de Philibert Tsiranana, suivie de celle de l’Arema de Didier Ratsiraka. Elles ont un nom: Etat-paternaliste («Fanjakana ray aman-dreny») et Etat-providence («Fanjakana mpiahy») menant à l’infantilisation totale de tout un peuple. Cela perdure en Corée du Nord vivant en vase clos…

Phase 1. Laisser la situation pourrir (littéralement)

Phase 2. Attendre des explications et des débats qui envenimeront encore plus la situation en orientant les cibles.

Phase 3. Accourir en sauveur du petit peuple.

Les enfants (le peuple) n’a pas voix au chapitre: ils doivent subir et, de préférence, adhérer au parti au pouvoir. Actuellement le Hvm. Sinon pas de subventions. C’est un système de gouvernance très avilissant et sous-développant, nous replongeant dans l’obscurantisme moyen-âgeux, en ce troisième millénaire. A ce stade, ce n’est plus de la gouvernance, c’est un système fait de guet-apens («kendry tohina»)

Palais d’Etat d’Iavoloha, 10 janvier 2015: « L’année 2015 sera l’année de la propreté et de l’hygiène. Beaucoup d’efforts seront faits et il y aura des programmes exceptionnels pour enlever de manière pérenne les ordures des grandes villes, particulièrement les chefs-lieux de province ».

Et çà n’a pas raté. Avec un inédit spécial pour les Antananariviens: un communiqué de presse entièrement rédigé en langue malgache! Ce, à propos du conseil de gouvernement qui s’est tenu le 30 décembre 2015, après un Noël d’ordures en guise de guirlandes pour la Capitale de Madagascar. Et c’est ce jour qu’a commencé « la guerre contre l’insalubrité ». Un an après les belles palabres du président amnésique qui veut se mettre au-dessus des… monticules d’ordures tous azimuts.

Ainsi, au total 32 véhicules seront mobilisés -16 camions bennes, 14 engins mécanisés, 04 camions de l’armée- ainsi que 115 personnes et 24 militaires en tenue.

Tenez-vous bien car le financement cette « opération coup de poing » est de 155 milliards d’ariary émanant du ministère s’occupant des… PROJETS PRESIDENTIELS. Grâce aux 80 000 dollars venant de la BAD dans le cadre du programme «réponse post urgence». Du coup, exit la mairesse Lalao Ravalomanana qui a démontré ses limites en matière de gouvernance (c’était le but de ce « retard »). Tous les honneurs reviennent alors au ministre de l’Eau et à la SAMVA * (vidéo ci-dessus) et les sous sortiront du ministère des Finances et du Budget sous forme de « subventions de l’Etat ».

* Service Autonome pour la Maintenance de la Ville d’Antananarivo. Bizarrerie des bizarreries alors! Où est l’autonomie? Et un ministère malgache, donc, s’occupe d’une seule ville? C’est çà le régime Hvm/Rajaonarimampianina: même la définition des mots prend un tout autre sens).

Le peuple étant aussi amnésique que versatile, cela laissera un peu de répit à ce régime qui aura copié-collé tous les travers des régimes précédents qui ont très mal fini. Enfin, du moment que les rues d’Antananarivo ne puent plus, c’est déjà çà de gagner. Mais jusqu’à quand ? Ci-après le communiqué de presse qui restera dans les annales de l’Histoire de la ville d’Antananarivo. Enfin, autre question: et les autres grandes villes de Madagascar? Elles ne sont pas encore assez pourries et puantes? Ou bien ce n’est pas grave puisqu’elles sont déjà Hvm à 100%?

« On vous a bien eus, hein!? », semble dire ce président qui ne laissera pas de bons souvenirs aux futures générations de Malgaches, après son dégagement du pouvoir. Pour l’heure, il ne pense même pas à l’après-lui. Il est là et il va se cramponner comme s’il allait mourir l’an prochain. C’est-à-dire demain

L’Etat-paternaliste («Fanjakana ray aman-dreny») et l’Etat-providence («Fanjakana mpiahy») ont-ils réussi à développer le pays? Allez vite vous plonger dans l’Histoire politique de Madagascar et vous saurez comment toute la population malgache a été paupérisée et comment ont tous finis les prédécesseurs d’Hery Rajaonarimampianina qui fait, ici, un… doublé. Mais il recevra aussi une « récompense » double. Mais chaque chose en son temps. Il n’a pas encore assez bien vendu «les gisements de richesse incomparables dont nous disposons» (discours du 30 décembre 2015 ICI).

Malagasy Tia Tanindrazana.

Discours de fin d’année du président

Creux !

jeudi 31 décembre 2015, par Ryan

Une adresse à la nation qui parle de tout et de rien ! C’est l’impression qui se dégage à l’écoute du discours du président de la République dans la soirée de ce 30 décembre 2015. Il a certes brièvement passé en revue l’année mais il n’a inspiré que réactions négatives car il s’est contenté d’énumérer les catastrophes naturelles et les crises dont il n’est pas l’auteur. Il s’est dit cependant satisfait car il a enregistré des succès. Il a en tout cas, attiré l’attention et encouragé le peuple à avoir confiance et à espérer car tout va bien ; aucune des tentatives politiques n’a réussi à le démettre. Ce qu’il a semé a déjà porté ses fruits, fait-il comprendre et encore une fois, il a insisté sur la reconnaissance des efforts entrepris par la communauté internationale. D’après le président, l’année qui s’achève a donc été une année d’épreuves couronnée de succès (voir fichier attaché : le discours du président de la République).

Mais, les grands travaux promis en début d’année sont introuvables sinon à peine ébauchés. Les chantiers de la Francophonie ont à peine commencé à Andohatapenaka. Les promesses d’une capitale lumineuse et propre ne sont que cauchemar. Les histoires de « mallettes » ont dominé l’actualité politique de l’année et les suspicions atteignent les proches de la présidence de la République.

En tout cas, le démenti apporté par le Directeur général des prisons, Désiré Rakotonandrasana sur la personne d’un de ses pensionnaires, Freddie, objet d’un avis de recherche délivré par le système judiciaire à propos de l’affaire de kidnapping des adolescents de Toamasina, ne rassure guère sur la bonne gouvernance actuelle mais surtout amène à se demander si tout cela colle bien ou si c’est de la chinoiserie pour conduire l’opinion en bateau.

M/car Tribune.

Ry IARIVO adaladala.

Tsy ny tany dilam-bato, na ry zareo mpiray Tanindrazana any aminy faritra no nanongana (2009) fa ianareo. Jamba ny kely nomena dia nandoro, nangalatra, mody fanina… Nanaiky ny resaka tsara lahatra. Ianareo no nanampy ireo olona voasazin’ny Firenena Mikambana (Communauté Internationale). Ianareo no nifampitantana tamin’ireo karana sy ny frantsay izay mpamatsy ireo olon-doza nanaonao foana.

Ka diso na mandatsa vé ny aty raha miteny hoe : « Raharaha notadiavina ny anareo ka zakao ao » ?

Aza ny anay no tondroina molotra, fa samy manavo-tena izao. Zakao ny adalana . MCM.

Malagasy Tia Tanindrazana.

Madagascar et ses Montagnes d’ordures …

Fako izany no entina mamarana ny taona 2015 ho an’ny vahoakan’Antananarivo …
‪#‎Topimasomada‬

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s