Faravohitra, Lakdhar Brahimi de l’Union africaine reçu par Marc Ravalomanana.

13 6

ph. MCM

Deux ans après l’élection du nouveau président de la République, la feuille de route a été remise sur le tapis hier à Faravohitra.

Deux personnalités étrangères ont été reçues hier à Faravohitra par l’ancien président Marc Ravalomanana. Il s’agit de l’ambassadeur de l’Afrique du Sud Gert Grobler et du chef de délégation du Groupe des Sages de l’Union africaine Lakhdar Brahimi, en mission d’évaluation post-électorale à Madagascar.

Si le premier a fait ses adieux à l’ancien exilé d’Afrique du Sud, le second a consulté l’ancien président sur l’évolution de la situation socio-économique et politique à Madagascar dans le pays. Le missionnaire de l’Union africaine a demandé les points de vue de Marc Ravalomanana sur la pauvreté et l’Etat de droit à Madagascar. Ce dernier a fait constater que la confiance n’existe plus entre les Malgaches d’une part, et entre les dirigeants et la communauté internationale de l’autre. Marc Ravalomanana a profité de sa rencontre avec ce représentant de l’Union africaine pour parler du « dossier  Andohatapenaka ». Lakdhar Brahimi a demandé au PDG de Tiko de lui transmettre les mémorandums établis sur le terrain litigieux.

Dialogue. Comme l’ambassadeur de l’Afrique du Sud, le chef de délégation du groupe des Sages de l’Union africaine a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre l’application de la feuille de route pour achever la sortie de crise à Madagascar après une longue transition politique et asseoir une véritable stabilité dans le pays. D’après Lakdhar Brahimi, la poursuite de la mise en œuvre de la feuille de route devrait être assortie d’un dialogue franc entre les parties prenantes. Après sa rencontre avec Gert Grobler, Marc Ravalomanana s’est exprimé devant les journalistes à Faravohitra sur quelques questions d’actualité.

Sur les Sénatoriales du 29 décembre 2015, il a affirmé que des anomalies ont été constatées. Interrogé sur la cérémonie de présentation de vœux qui a lieu ce jour à Iavoloha, il a souligné qu’il allait répondre à l’invitation du couple présidentiel. En ce qui concerne la revendication de la souveraineté de Madagascar sur les îles éparses, Marc Ravalomanana a souligné qu’il y apporte son soutien.

Recueillis par R. Eugène. Midi M/car

Guy Rivo Randrianarisoa.

Rehefa avy nandray ny iraka manokana nalefany UA Atoa Lakhdar Brahimi, dia handeha andro maromaro indray any aminy faritra asia. Araky ny nolazaiko tamin’ny 1er dia hiasa mafy, hiasa tsara ho any vahoaka isika amin’ity taona 2016 ity.

 

13 12

Ph. MCM

TIKO

Georges Ranaivomanana

Georges Ranaivomanana

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s