Bois de rose et Kidnapping. Annie décedée, Arnaud liberé. Et les criminels ?

Bois de rose 2

Bois de rose. Kidnapping à Toamasina. Annie retrouvée morte. Arnaud liberé.

 

KIDNAPPING : ANNIE RETROUVÉE MORTE, SON COU TORDU

www.sobikamada.com dimanche, 20 décembre 2015

Annie assassinée L’affaire kidnapping des deux mineurs à Toamasina vire au drame. Une triste nouvelle vient de tomber cette nuit. De source près des enquêteurs, Annie, la jeune fille de 14 ans, est retrouvée morte ce dimanche aux alentours de 20h. Son corps a été jeté par ses ravisseurs, dans le quartier de Verrerie, non loin de la maison de leurs parents, où elle a été enlevée le 23 novembre 2015 avec son cousin Arnaud, 17 ans. Annie aurait vécu ses derniers instants de sa vie très difficilement. Son cou est tordu, elle aurait été forcée de boire du gas-oil. Quelques heures avant cette découverte macabre, les flics ont mis la main sur le 4×4 Mitsubishi à bord duquel se trouvaient Arnaud et Annie au moment où le kidnapping s’est produit.

La voiture est retrouvée à Andranomadio, dans une propriété d’un employé du Tribunal de première instance de Toamasina. La voiture allait être repeinte en blanc, et porter un nouveau numéro d’immatriculation. Trois personnes sont arrêtées. Après cette nouvelle prise, le procureur de Toamasina a fait savoir que trois autres personnes connues sous le nom de Tida Kely, Fredo et Lejao ou Rajao font actuellement l’objet de recherche.

Les deux mineurs, enfants d’un opérateur économique à Maroantsetra opérant dans la filière bois, ont été enlevés par quatre hommes armés de kalachnikov en cours de route vers l’école, le matin du lundi 23 novembre 2015. La voiture 4×4 Mitsubishi double cabine, de couleur gris, les transportant a été barrée par une camionnette au passage d’un pont du quartier de la Verrerie. Les ravisseurs ont fait irruptions dans la voiture puis ils ont amené les deux enfants avec. Le jour même de l’enlèvement, les ravisseurs réclament une rançon de 4 millions d’euros en échange de leur libération.

Trois tentatives de versement de rançon auraient dû être organisées mais tournent court, peut-être en raison de la présence policière. 22 personnes ont été interpellées depuis leur enlèvement, 11 d’entre elles sont placées sous mandat de dépôt à Ambalatavoahangy. Arnaud est toujours en captivité. Écrit par  Britto
www.sobikamada.com

Copyright © SobikaMada.com

Kidnapping : Arnaud libéré !

Photo Midi M/kara

Un ouf de soulagement pour sa famille et le tout Toamasina. Hier, vers la fin d’après-midi, les éléments de la police de Toamasina sont intervenus dans une villa située à Andranomadio, parcelle 11/42, et avaient comme mission la libération d’Arnaud. Ils ont reçu un renseignement, cette-fois-ci, fiable et l’opération n’a plus demandé de temps. Le périmètre bouclé, les éléments commençaient à pénétrer dans la villa.

A l’intérieur, Arnaud dormait encore sur un matelas en rabane étalé à même le sol. Cinq personnes ont été arrêtées dans la foulée. Des armes de guerre, notamment quatre kalachnikovs garnies de munitions et une grenade, ont été saisies durant la fouille de la maison qui a alors servi pour la détention d’Arnaud. Le locataire de la maison, un couple, a été emmené avec les trois individus dont un pisteur, un gardien et un autre qui s’occupe de sa nourriture.

Arnaud a été libéré sain et sauf. Mais il est exposé à des séquelles psychologiques après les cinquante jours de détention que lui seul peut décrire. Hier même, il a été emmené à l’hôpital Be pour un examen médical et aussi pour recevoir les soins d’usage. Le propriétaire de la maison, Mme H., est une particulière et non un magistrat comme bon nombre de personnes le croit, a-t-on appris d’une source informée.

Cinquante jours, soit depuis le 23 novembre dernier, une vraie galère sécouait les parents et la famille d’Arnaud et de sa cousine Annie. « L’enfer sur terre »,  décrivait sa mère qui, elle aussi, a mobilisé touts son énergie afin de retrouver son fils. Sur cette affaire, les vrais auteurs et le cerveau du kidnapping courent toujours. L’enquête a commencé hier, pour la police, pour tenter de pister ces personnes.

Soixante dix arrestations plus tard et 20 personnes placées sous mandat de dépôt, Arnaud a été finalement libéré de son calvaire. Le jeune de 17 ans a rejoint sa famille hier avec le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux et beaucoup d’émotion. Il a été menacé de mort tous les jours sans le paiement d’une rançon de 1,5 millions d’euros. Une somme qui au final n’a pas été versée suite à l’intervention au bon moment et au bon endroit des forces de l’ordre. Jusque-là, c’est surtout la technique de profilage criminel notamment le pistage des auteurs par l’utilisation des informateurs qui a abouti à ce résultat.

Seul le résultat compte, bien entendu, mais à notre époque, l’utilisation de la technologie aurait aidé à la localisation rapide de ces endroits. D’ailleurs, l’absence des négociateurs professionnels n’a pu que retarder tous les processus de libération. C’était toujours la mère d’Arnaud qui entrait en contact avec les ravisseurs. On peut ainsi imaginer la double douleur qui a pesé sur cette femme pendant ces cinquante jours. Heureusement que c’est une femme battante puisqu’elle-même a beaucoup contribué aux recherches de renseignements utiles pour retrouver son fils. Une page est tourné sur cette affaire, une autre est ouverte : celle de connaître et d’arrêter le cerveau…

D.R/Malala Didier  Midi M/kara

Bois de rose b

Après la fin de cet épisode de kidnapping, tout le monde peut en tirer des leçons telles que la recrudescence de l’insécurité n’est autre que la conséquence néfaste de la crise qui perdure. Une crise qui a montré sa particularité: la gabegie notamment les trafics en tout genre, qui réincarne le pouvoir de l’argent dont la loi et la foi montrent leur limite. Et Dame corruption continue à faire parler d’elle depuis la genèse biblique.

Est-ce qu’il n’est pas temps aujourd’hui de changer de MODE DE VIE loin de toutes les DEBAUCHES IMMONDES? Réfléchissons un peu!

Fakana an-keriny an’i Arnaud : In’efatra niova trano tao anatin’ny 50 andro nanagejana azy

Bref : Qui sont les vrais responsables. Ceux qui tirent les ficelles ?

 

Trafics de bois de rose : « La mauvaise gouvernance et les abus continuent »,

Jean Ravelonarivo : Le PM salue la libération d’Arnaud

En sa qualité de premier responsable de la sécurité, de la paix et du maintien de l’ordre, le chef du gouvernement a salué la libération d’Arnaud qui a été kidnappé à Toamasina depuis fin novembre. « Je félicite les forces de l’ordre sans distinction qui ont traqué sans relâche, jour et nuit les ravisseurs d’Arnaud. Lequel a pu enfin retrouver les siens après une longue période de captivité», a-t-il déclaré. En insistant sur l’importance de la coordination des actions des forces de l’ordre pour avoir plus d’efficacité. C’était hier à Mahazoarivo, à l’occasion de la « Journée des Officiers » qui est célébrée le 12 janvier de chaque année en référence à la date de sortie de la première promotion de l’Académie Militaire d’Antsirabe en 1967.90 officiers. En tant que général de brigade aérienne, Jean Ravelonarivo a participé activement à cette journée qui a commencé à 6 heures du matin à la Villa basse par le rassemblement habituel. Fort des 90 officiers en service à la Primature – organismes rattachés et casernement inclus – qui n’ont pas failli à la tradition en remettant l’oie à leur chef. Et ce, avant le coup d’envoi des rencontres sportives et le banquet fraternel dont « l’objectif est de renforcer les liens et la solidarité entre les officiers », comme l’a souligné le benjamin, le sous-lieutenant Alpha. En tout cas, la Journée d’hier a été l’occasion pour Jean Ravelonarivo qui a porté la même tenue de sport que les autres officiers, de montrer implicitement qu’il est en pleine forme.

R.O 

Trafics de bois de rose, corruption, bonne gouvernance… : Les Etats-Unis interpellent le pouvoir en place

vendu

lireAvis de recherche, bois de rose et kidnapping à Toamasina. Arnaud (retrouvé vivant) et Annie (décedée).

Bois de rose-les noms des millionaires (I).

Bois de rose (II). Les noms des millionaires.

prison

fusil d’assaut AK- 47. Kalachnikov

fusil d’assaut AK- 47. Kalachnikov

Bois de rose a

logo_stop_traffic

 

Arnaud 2

 

 

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :