Antananarivo. Lalao Ravalomanana, misaotra ireo mpivarotra. Sakoraka tao Analakely.

Photo de Malagasy Noverezina ZO.

Lalao Ravalomanana Misaotra ireo mpivarotra nanaiky ny fandaminana

15/01/2016

Fanamby napetraky ny ben’ny tanàna Lalao Ravalomanana sy ireo mpiara-miasa aminy ary tsy maintsy tanterahana ny famerenana indray ny fahadiovana sy ny filaminana eto amin’ny renivohitr’i Madagasikara.

Izay no anton’ny fanadiovana ireo tatatra sy lakan-drano, ary ny malaza moa amin’izao fotoana dia ny fandaminana ireo mpivarotra amoron-dalana. Tsara homarihana, hoy ny avy ao amin’ny kaominina fa tsy hoe esorina dia tsy ho hita popoka ireo mpivarotra amoron-dalana ireo fa atsofoka any anatin’ireo tsena 16 misy eto an-drenivohitra. Tsy maintsy atao manara-dalàna izany rehetra izany ka misy ny taratasy fenoina sy mbola hofenoin’ireo mpivarotra ireo hahafahana mahafantatra mazava ny tena isan’izy ireo marina mba hampirindra ny fitsinjarana ny toerana.

Fantatra izao fa nanaiky ny hiditra ao anatin’ny tsena petite vitesse ihany koa ireo mpivarotra angady manamorona ny arabe eny Isotry, 65 ka hatramin’ny 80 eo ho eo ny isan’izy ireo araka ny fanazavana voaray avy amin’ny kaominina omaly.Taorian’ny teny Behoririka sy Analakely moa dia hitohy any amin’ny toerana hafa ihany koa ny fanadiovana, hetsika izay mahafaly ny ankamaroan’ny mponin’ny renivohitra satria sady madio no malalaka ny tanàna. Rtoa ben’ny tanàna Lalao Ravalomanana sy ireo mpiara-miasa aminy moa dia misaotra ireo mpivarotra nanaiky ny fandaminana ary nanaiky hiditra anaty tsena sy hanaraka ny ara-dalàna satria efa fanombohan’ny famerenana ny hasin’Antananarivo sahady izany ary manaporofo fa vonona hifanome tanana hiasa miaraka ny rehetra.

TiaTanindrazana.

Tana Tojo Randri

Tana ahiana R'mampianina 1

Karana 3

Analakely : Sakoroka hier, 3 personnes arrêtées

Les forces de l’ordre aux aguets, prêtes à agir en cas de débordement.

 

Des violences ont de nouveau éclaté hier à Analakely. Les marchands de rue ont de nouveau défié les forces de l’ordre. Trois personnes ont été arrêtées et envoyées à la brigade de la gendarmerie à Betongolo.

Les jours se suivent et se ressemblent presque à Analakely. A quelques détails près, puisqu’il y a les matinées où les vendeurs  à la sauvette et les policiers communaux s’affrontent, et celles où les violences sont plus intenses. Hier matin, les marchands de rue ont de nouveau manifesté leur mécontentement. Ils se sont attroupés devant l’Hôtel de Ville, exigeant de rencontrer un haut responsable auprès de la commune urbaine d’Antananarivo pour négocier leur situation. Une délégation a ainsi été reçue par le Secrétaire Général, le 1er et 3e adjoint de la mairie. Dehors, la cohue s’amplifiait. Les vendeurs à la sauvette brandissaient leurs mains, en colère, criaient et sifflaient, bloquant par la même occasion la circulation. Tout a dégénéré lorsqu’un des marchands ambulants, ou du moins un individu quelconque puisque beaucoup d’entre ces manifestants « ne seraient même pas des vendeurs » selon la CUA, a donné un coup de poing à un policier municipal et lui a lancé du piment. Cela a bien sûr fait réagir les policiers municipaux, bilan : 3 personnes ont été appréhendées et envoyées à la brigade de la gendarmerie à Betongolo pour enquête, on a retrouvé sur eux des armes blanches. Le policier, lui, a reçu les soins nécessaires.

Malaise. Ces menaces de « sakoroka » à tout bout de champ mettent tout le monde en garde et entretiennent un sentiment d’instabilité. A Analakely, Soarano, Behoririka et aux environs, tout le monde est aux aguets. Les boutiques ont fermé leurs portes, de peur de se faire piller, les passants ont préféré changer de trottoir pour ne pas se faire détrousser, et les automobilistes n’ont pas voulu emprunter ces chemins au risque de se faire voler. Avec autant de colère et de frustration, il suffirait d’un rien pour que des malaises sociaux éclatent.

Anjara Rasoanaivo 

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s