A. Rajoelina Janvier 2009, le « Lundi Noir des Barbares ». Janvier 2016 « Nous allons revenir ». JL. Randriamihoatra.

TGV (train à grande vitesse)

pour

7 Février

malgache4

26 J 1

Ph. gvalosoa. Magro Akorondrano en train de bruler. La Tour Orange des Karana, qui ont financé le putsch, protegée par des miliciens !

26 J 3

Ph. gvalosoa

26 J 2

Ph. gvalosoa

Rajoelina a

 

feu

 

MBS

Andry Rama : Mbola tsaroako foana… « avelako ianareo sady tsofiko rano… » hoy i Rajoelina manoloana ireo olona voakarama maro be nitaky ny ho eny am MBS Anosipatrana handroba sy handoro azy… Mbola mandeha any ny video mirakitra io fotoana io….

A l’Elysée.

Sarkozy et Rajoelina

Sarkozy reconnait.

2009- 2013

Réflexion : Madagascar, le pays le plus pauvre du monde. Qu’est-ce qui nous reste ?

Difficile à supporter, mais c’est l’incroyable vérité, depuis le rapport de la Banque Mondiale (Juin 2013).

Il y a cinq ans à peine, le pays affichait encore un taux de croissance économique de 7%. On s’apprêtait même à accueillir dans la capitale en 2009, la réunion des chefs d’états africains. Et le président Ravalomanana était pressenti comme le futur dirigeant de l’Union Africaine.

Une bonne gestion économique, vécue et ressentie par les Citoyens de l’île, d’ailleurs reconnue par les experts internationaux en la matière, Madagascar  faisait figure de pays « prospère ». Et qui de surcroit appliquait les fameuses règles de bonne gouvernance préconisées par les bailleurs de fonds (FMI, Banque Mondiale).

C’était sans compter sur la force du mal, venue de l’Occident. Les velléités d’hégémonie politique et économique de l’ancienne « mère protectrice » ( Reny malala ) deviennent réalités en mars 2009.  Ensuite, il n’a fallu que quelques mois de pouvoir aux putschistes, et ce fut le début d’un  glissement progressif vers la médiocrité « intellectuelle, morale », le chaos social, les privations en tout genre (droit de s’exprimer, droit de manifester)- et le peuple apeuré et sans voix subissait « la loi du plus fort » dans le silence. Et le drame au bout de ces quelques années : « On regardait derrière nous, personne ! Nous sommes les derniers » disait Mme Lalao Ravalomanana, lors de son premier point de presse à Faravohitra. Terrible réalité, bon dernier sur les 197 pays membres de l’ONU.

Le coup d’état  fut tellement violent, qu’il n’est pas faux de dire que « le peuple était traumatisé, et toujours sous le choc ». Les militaires putschistes ne s’embarrassaient nullement de code moral ni juridique, ils tuaient et brutalisaient sans état d’âme. Des milices armées circulaient pour mater toute résistance. Jamais de mémoire d’homme, nous n’avions vu des actes aussi vils et dégradants entre malagasy disent les Ainés. Aveuglés par l’argent, car ils étaient tous payés royalement, nos militaires ne faisaient qu’exécuter les « sales boulots » des commanditaires. Madagascar est devenu le premier pays au monde, où le nombre de généraux et colonels  se compte par centaines pour un effectif de 18 000 soldats environ. Pour le pays le plus pauvre du monde, dans ce domaine on est quand même classé premier. Indécent paradoxe.

Mrs Sarkozy et Kouchner ne cachaient par leur joie, au lendemain du putsch, et sans aucun discernement, mais peut-être que volontairement, ils voulaient montrer au monde entier  à qui appartient la « terre conquise »?.

Nombre de ministres, parlementaires, conseillers français sont venus sur place pour féliciter et régler les détails « administratifs d’allégeance » , les Guéant, De Raincancourt, Fabius,… et beaucoup d’autres.

Récemment Mr Goldblatt, ambassadeur de France à M/car est allé au ministère de l’élevage, comme un Gouverneur qui supervise le bon  (ou non) travail de Mme Ihanta. Une visite de courtoisie disait-il.

Peut-on imaginer un seul instant l’ambassadeur des E-Unis en France allait s’enquérir auprès d’un ministre français et sur les lieux de son travail de surcroit, des nouvelles et informations sur son son travail  »Est-ce que tout va bien ? ». Impensable.

Il y a une chose qui, depuis la nuit des temps et jusqu’à maintenant, reste vrai. Dans n’importe quelle région et partie du globe, s’agissant d’individu, d’ethnie, de peuple et même de civilisations, l’adage bien connu  est toujours valable  »Malheur aux vaincus ». Car s’installe presque immédiatement à l’issue d’un conflit ou d’une guerre, la logique qui en découle. Le vainqueur s’accapare du pouvoir et devient propriétaire de tout, c’est à dire des terres, de tous les biens de celui qui vient d’être battu.

Et par extension, c’est tout simplement le rapport de force « légal » mais condamnable : le seigneur et l’esclave.

Une règle implacable, barbare car elle avilit toute une communauté, tout un peuple.

Mais les revers de la médaille pour le  vainqueur sont tout aussi terribles, humiliants au bout de quelques temps. Les ressentiments, les rancœurs et la honte transforment les faibles d’hier en futurs rebelles redoutable.

Mais s’ils avaient tout perdu, pourquoi sont-ils devenus forts, conquérants ?

Il y a un trésor immense que n’importe quel vainqueur serait incapable d’arracher à un combattant même brisé: son ESPRIT (ny maha olona). L’esprit d’un guerrier qui sommeille en chacun de nous,  cet esprit de survie car c’est une lutte pour les descendants. C’est tout simplement « l’esprit patriotique » .

Et enfin aux 109 sanctionnés  qui ont « vendu » le pays aux étrangers, aux traitres qui ont « collaboré » , à celles et à ceux qui ont participé,de près ou de loin, à la destruction de notre souveraineté. La seule évocation de leurs noms les condamne à tout jamais. Ce sont des « olon’olom-poana » (des êtres sans esprit, sans âme). Les « 109 maudits » en somme.

Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris.

Paris, le 31 Août 2013.

Lire aussi : Madagascar… « parmi les pays les plus corrompus du monde ».

Janvier 2016.

Andry Rajoelina : « Nous allons revenir pour assainir la Nation »

2015-2016

Vola

 

jlr 1

Jean-Luce Randriamihoatra

Fahaleovantena-Fahantrana

Georges Ranaivomanana

 

Miala ny foza

Ratsiraka 3

hery_portrait_0

Sobika 9

« On dit toujours que ça ira mieux ». Christiane Ramian.

Tanindrazana

 

On dit toujours que ça ira mieux
Que ça changera peu à peu
Qu’il suffit de savoir patienter
Puisqu’on est qu’en mois de janvier

Cela fait 7 fois que janvier revient
Plus on vieillit plus il n’y a rien
Le pays se vide de ses entrailles
Autour il n’y a plus rien qui vaille…

Ces gens qui ont tout bousculé
Certains continuent à les aduler
Le culte du pire devient un slogan
Jusqu’à vouloir être au dernier rang

Des religions à profusions
Des prières à toutes destinations
Serions nous encore une Nation?
Ou un peuple en perdition…

Si on n’a droit à de l’eau potable
Si avoir de la lumière est un miracle
Si vouloir être propre reste un rêve
Dans tout ça on élève nos relèves

Des janvier vont se succéder
Nous devons bouger ou céder
Servons nous de nos propres mains
À nous de retracer nos chemins

Dites non à ceux qui nous volent
Résistons à ceux qui nous violent
Leurs armes et argent ne sont rien
Face à ceux qui luttent pour le bien

 

Chris© Janvier 20/01/2016

« Ontany Gasikara… » Nary (Mamitiana Randrianarison).

Photo de Mamitiana Randrianarison.

 

ONTANY GASIKARA…

Pitika mihintsana
Poti-barimasaka
Sisa ny anareo…

Sisa mba fameriny
Ambim-bava ihany
No sahaza anareo

Tsindritsindry vorika
Setrasetra etsetra
No atao aminareo

Feno fanambaniana
Sy famingavingana
Ny razanareo…

Eo fa samy mifandritaka
Nataony fihomehezana
Ity ataonareo…

Tsy mety tonga saina…

Tsy mety vory saina…
Tsy hary hisaintsaina
Ilaoza-mitaraina…
Kamo hioitra sa malaina…

Manalasala…

mpitondra adaladala
Io hilaza fa mihatsara
mahita vandy ambara
Angano sy tantara?

Raha mantsy izay ihany…

Toa indray mampanotany…
Ity hoe fanambaràny
Fa hilamina ny tany
Ka anao ny maminany

AHOANA NY HIAFARÀNY…?

NARY (Mamitiana Randrianarison)
23/01/2016

Zanahary

 

Janvier 2009.

Sary : Jean-Luce Randriamihoatra

 

‪#‎Tantarampirenena‬

2009.

 

 
Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s