26/02/2016. Lalao Ravalomanana reçoit le syndicat des artistes.

cua_hotel-de-ville_01-660x318

 

Yvon Rakotomalala

 

Artistes 7

Tamin’kafaliana tanteraka no nihaon’ny Ben’ny Tanànan’Antananarivo Lalao Ravalomanana,t@’ireto solonten’ny mpanan-kanto ireto androany, tato @ Lapan’ny Tanàna, sady niarahaba izy ireo, no niara nidinika kely, satria dia fihaonana voalohany hatramin’ny nitantànany Tanàna io androany io!!!!(sary Arp Helisoa)

Le syndicat des artistes a rencontré madame le maire

 

par gvalosoa | fév 26, 2016

Les membres du syndicat des artistes ont rendu visite à madame le maire, Lalao Ravalomanana. Selon Rossy son porte parole, les artistes seraient prêts à collaborer avec la Commune Urbaine d’Antananarivo. Et d’ajouter, Il n’y aurait aucune animosité avec madame le maire, même si certains d’entre eux ont soutenu d’autres candidats lors des dernières élections. Notons, qu’une commission serait en gestation afin de permettre de mettre en œuvre cette collaboration.

http://gvalosoa.com/?p=13875

 

artistes 1

artistes 2

artistes 3

artistes 4

artistes 5

artistes 6

Ph. http://gvalosoa.com/?p=13875

Visite à la CUA : les problèmes des artistes sur le tapis

Par Les Nouvelles 27.02.2016

Le syndicat des artistes a été reçu, hier par Lalao Ravalomanana, maire de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA). L’objectif de la visite est de présenter les voeux de nouvel an à la première magistrate de la ville, mais les artistes ont saisi l’occasion pour lui exposer les différents problèmes auxquels ils font face actuellement.

« Exposez-moi vos problèmes », a donc demandé Lalao Ravalomanana avant d’entamer la discussion avec le syndicat des artistes, dont un représentant de l’Office malgache des droits d’auteurs (Omda), quelques « mpihira gasy » et l’association des groupes évangéliques.

Les discussions ont commencé avec le problème du piratage qui est la première source des pertes financières des artistes. Actuellement, la mairie déclare déployer des efforts dans le cadre de l’assainissement de la ville, notamment en se chargeant de l’expulsion des commerçants ambulants qui sillonnent les rues de la capitale. « Ce projet nous aide beaucoup, en ce sens qu’il peut contribuer à éliminer une grande partie des pirates », ont déclaré les artistes.

Organisation difficile

Le deuxième point soulevé concerne les problèmes rencontrés au sein de l’Omda, entre autres la difficulté de ce dernier à contrôler les droits d’auteurs au niveau de certains endroits, comme les cybercafés, ou encore les établissements de karaoké… Il y a également la velléité de certains organisateurs d’évènements de se soustraire du paiement des impôts et taxes divers avant une manifestation culturelle quelconque. En effet, ceux-ci règlent parfois les impôts dus à la CUA, mais rarement, voire jamais ceux de l’Omda. Pour régler la situation, le maire a offert un bureau à l’Omda auprès du service qui s’en occupe au sein de la CUA, et ce afin d’éviter les va-et-vient qui peuvent être à l’origine de ce problème.

Par ailleurs, les artistes ont aussi touché mot des difficultés qu’ils rencontrent au sujet des salles de spectacle dans la capitale. Comme nous l’avons déjà relaté récemment dans nos colonnes, le choix de ces salles non seulement dépend de plusieurs paramètres souvent restrictifs pour les artistes (dont la capacité d’accueil), mais de plus elles coûtent cher.

Ainsi, après avoir recueilli ces quelques doléances des artistes, Lalao Ravalomanana a indiqué avoir offert le gymnase couvert de Mahamasina pour célébrer le 80è anniversaire de tous les syndicats malgaches, demain. Réalisé en collaboration avec plusieurs artistes, le spectacle organisé dans le cadre de cette manifestation débutera à 13 heures. Enfin, le maire a aussi proposé quelques éléments de la police municipale pour assurer la sécurité sur les lieux.

Holy Danielle

NY MPANAKANTO SY NY FAMPANDROSOANA

Arahabaina manokana ny fihaonan’ireo Mpanakanto tamin’ny Ben’ny Tanànan’Antananarivo, ary maniry hatrany ny fiaraha-miasa ho amin’ny fampandrosoana ny Firenena iray manontolo (fa tsy ny eto an-dRenivohitra fotsiny ihany).

Mamporisika ihany koa ny hamelonana ny maha-Malagasy ao anatin’ny fahasamihafàna (loharanon-karem-pirenena).

Photo de Jean-Luce Randriamihoatra.
Photo de Jean-Luce Randriamihoatra.
Photo de Jean-Luce Randriamihoatra.
Photo de Jean-Luce Randriamihoatra.
Photo de Jean-Luce Randriamihoatra.
 Jean-Luce Randriamihoatra.
Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s