Affaire Mathieu Rajaonarimampianina. Intervention du président Hery (le papa). Tsy re maty tsy hita velona i Mandignisoa. Pas de cadavre !

Fusillade Anjozorobe

« Une machination politique » selon le Chef de l’Etat

lundi 7 mars | Mirana Rabakoniaina

Le Chef de l’Etat ainsi que le commandant de la circonscription inter-régionale de la gendarmerie d’Antananarivo, le général Florens Rakotomahanina, se relayent pour innocenter le fils du président cité par les exploitants miniers d’Anjozorobe dans la fusillade du 21 février dernier. Les explications un peu confuses et contradictoires s’entremêlent dans cette histoire. Les versions changent au fil du temps. Au début, le fils du président était présent (http://www.rfi.fr/afrique/20160305-fusillade-21-fevrier-madagascar-pas-victime-gendarmerie-matthieu-rakotoarimanana), il est assisté par un huissier et des gendarmes, il y avait des tirs en l’air mais pas de victimes.

Deuxième version, le fils du Chef de l’Etat n’était pas présent à Anjozorobe, il y avait des gendarmes, des tirs en l’air et pas de victimes. Autres versions, le fils du président n’était pas présent, les gendarmes non plus, on ne sait pas qui a tiré, il n’y a pas de victimes. Mais une chose est sûre, la famille du disparu a porté plainte officiellement selon la Procureure de la République.

En tout cas pour le Chef de l’Etat, il s’agit d’une machination politique pour atteindre le père. Il affirme exiger des sanctions contre ceux qui enfreignent la loi. Notons que l’enquête sur ce dossier n’est pas encore terminée.Tribune/M:car.

 Etre « fils de… »

Etre fils ou fille de… n’a jamais été facile pour certaines progénitures de stars ou autres célébrités. Il arrive même qu’ils renient leurs parents parce qu’ils ne supportent pas la pression médiatique autour de leur géniteur. Mieux, dans leur activité professionnelle, ils veulent surtout éviter qu’ils aient réussi grâce à leur patronyme.
En Afrique, et évidemment à Madagascar, c’est tout à fait le contraire. L’histoire nous a montré que nombreux sont les fils ou filles de président, de ministre ou de hautes personnalités qui sont préparés pour succéder à leurs parents ou qui sont placés à la tête de sociétés ou d’entreprises dont le succès est assuré grâce au népotisme et à la corruption. Ils engrangent les marchés publics et n’ont pas besoin de répondre aux appels d’offres pour décrocher des contrats.
Ici, pas question de morale ou d’éthique : il faut profiter de la manne pendant qu’il est encore temps. Les exemples sont nombreux : au Sénégal, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade est actuellement en prison pour de nombreuses infractions et de détournements qui n’auraient pas été possible si son père n’était pas au pouvoir. Ali Bongo comme Laurent Kabila ont succédé à leur père au Gabon et en RDC. Le fils du président équato-guinéen roule sur l’or alors que le peuple croupit dans la misère et fait l’objet de plusieurs procès en France pour des biens « mal acquis », la fille du président angolais Eduardo Dos Santos est devenue la première femme milliardaire africaine selon la revue Forbes…
A Madagascar, les enfants de l’Amiral Ratsiraka étaient à la tête de plusieurs sociétés lorsqu’il était au pouvoir. Une de ses filles a célébré avec faste son premier milliard en 2000. A cette époque, un bon salaire dans le privé était de 250 000 FMG par mois. Alors, 1 milliard….
L’histoire ne risque pas de s’arrêter et les fils de… risquent de régner encore longtemps parce que l’ont sait l’amour des parents malgaches pour leurs enfants. Mais gare au retour de bâton.

 

– See more at: http://matv.mg/point-de-vue-etre-fils-de/#sthash.oKkzeGu8.AFR7fMAD.dpuf

Rappel.

Lire :

Scènes de guerre dans l’Androy…Mathieu Rajaonarimampianina.. Vidéos.

 

Matthieu zanaky ny filoha Hery Rajaonarimpianina.

FUSILLADE MEURTRIERE à Anjozorobe: le fils de HVM impliqué.

Le nom de Mathieu, le fils de Rajaonarimampianina, est nommément cité par les témoignages des opérateurs miniers. Ce dernier avec un huissier et épaulés par des forces de l’ordre seraient venus à la mine pour expulser les exploitants. Devant leur refus, les forces de l’ordre ont tiré.
Résultat: 1 victime dont le corps avait disparu en même temps que les 400kg de cristal titane sortis des mines, colère des exploitants et de la famille de la victime.
Pillage et arrogance, pratique familière de ce régime, sont la cause d’un tel drame. Drame qui ne fera qu’aiguiser le climat de tribalisme que le pays n’a nullement besoin.
HVM en est pleinement responsable politiquement et en tant que père de famille!!

Voir l’édition de TV Plus du 02/03 (Time 14:50 à 19:55)
https://www.youtube.com/watch?v=S9JHLo0sN-I

 

Jeudi 17 décembre, nous avons reçu, à Akamasoa, la visite du fils du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Pour sa première sortie officielle, il a…
PEREPEDRO-AKAMASOA.NET

18 décembre 2015

Visite du fils du Président HERY Rajaonarimampianina !

Jeudi 17 décembre, nous avons reçu, à Akamasoa, la visite du fils du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Pour sa première sortie officielle, il a choisi de venir à Andralanitra, saluer et encourager le travail d’Akamasoa. A l’approche de Noël, au nom du Président et de la Première Dame, il est venu apporter un donen riz, huile, bonbons, ainsi qu’une enveloppe. C’était une grande joie de l’accueillir, lui et quelques membres du bureau de la première Dame qui l’accompagnaient.

Tsy re maty tsy hita velona i Mandignisoa, tovolahy 29 taona, Malagasy avy any Atsimon’i Madagasikara

Ajoutée le 7 mars 2016

04 Marsa 2016, Espace “Mon Goûter” Andrefan’Ambohijanahary, Antananarivo. Tsy re maty tsy hita velona i Mandignisoa, tovolahy 29 taona, Malagasy avy any Atsimon’i Madagasikara. Nanjavona tanteraka izy tamin’ny fitifirana basy sy doro trano nisy tany Ankaraoka Anjozorobe, ny 21 Febroary 2016. Namangy ny havany izay nosoloin’I Tomasy Tsimiondra, dadatoany, tena, ny mbola mahatsapa faha Malagasy iray ihany. Eto dia Me Willy “Olàlà” Razafinjatovo, Malagasy avy am-povoan-tany fa valovotaka tany Atsimo no nandray ny fitenenana.

Photo de Patrick Raharimanana.

 

 

Affaire Anjozorobe : Les Zanak’Androy accusent Mathieu

 

Après la déclaration du Président de la République martelant l’innocence de son fils concernant la fusillade à Anjozorobe, la famille de la victime a donné une conférence de presse cet après-midi pour contester ses propos. « Mathieu Rajaonarimampianina était bel et bien présent lors de la fusillade à Anjozorobe et nombreux témoins peuvent le confirmer. C’est lui-même qui a ordonné à un agent de sécurité de la résidence présidentielle à Tsimbazaza de tirer sur notre fils » a expliqué Malihota, zanak’Androy.

Les zanak’Androy ont également dénoncé les propos non avérés du Général Florens Rakotomahanina comme quoi il n’y a eu aucun mort lors de la fameuse fusillade. « Il s’agit de notre fils, il a 29 ans et jusqu’à présent, son corps est porté disparu »poursuit-il en montrant la photo de la victime.

Les zanak’Androy exigent la vérité et ne se laissent en aucun cas se faire amadouer par les diversions visant à innocenter les vrais coupables. Ils revendiquent également à ce qu’on leur rende le corps du jeune homme tué et que la justice ouvre, dans les plus brefs délais, l’enquête concernant la tuerie.

(Photo: Capture d’écran vidéo amateur publiée par Madagate)

www.sobikamada.com
Copyright © SobikaMada.com

Rivo Albert 24 Mars 2016.

Malette, Malette hatrany!

Tsy mahagaga ity repoblika faha 4 ity hatreto raha misy manome anarana hoe « Republique des Malettes » satria tena hain’ny fitondrana HVM mihitsy no mampiasa ny volabe hananany rehefa misy ny raharaha mafampana eto firenena izay heveriny fa mety handrondana ny fitondrany, na mety hanimba ny sarin’ny filoham-pirenena sy ireo fianakaviany aza.
Taitra tokoa ny tena raha nahafantatra fa nifarana tanteraka teo ilay tantara teny Anjozorobe izay nahavoarohirohy ny zanaky Rajao.

Dia alaim-panahy ny tena mieritreritra hoe fa ahoana tokoa moa no niravona tampoka teo ny raharaha kanefa ninia nilaza ny tsy hanaiky hatramin’ny farany ny fianakavian’ny maty teo aloha kely teo ?

Ny hitsikitsika tsy mandihy raha tsy ao raha ka mazava ho azy fa nampiasa ilay fomba fanaony indray ny fitondrana HVM, dia tsy inona fa ny « Malette » na ny fividianana olona. i Mandeha moa ny feo ankehitriny fa dia volabe tamin’ny valizy mihitsy no nomena ny fianakavian’ilay maty notifirin’ireo miaramila nentin’i Mathieux izay mbola tsy hita faty mandrak’ankehitriny. Tompon-daka mihitsy ity fitondrana ity amin’ny fanaovana zavatra tsy mendrika ary tena mitondra ny loha-laharana amin’izay fitondrana nifandimby teto Madagasikara.

Niarahana nahita ny fividianana solombavam-bahoaka, ny ny HCC, sendika, ny mpifidy vaventy ary ankehitriny dia famonoana mpiray tanindrazana indray no takonana amin’ny volabe.
Inona izany sisa no tsy voavidin’ireto tsy maty manota?

Photo de Rivo Albert.
Raharaha M. Rajaonarimampianina

Radio Rindra – Vaovao Hariva 24.03.2016 :

Nanao fanambarana ny fianakaviana akaiky an’ilay tovolahy izay voalaza fa maty tany Anjozorobe fa dia mifarana hatreo ny mikasika iny RAHARAHA iny, tokony tsy hisy hiteny intsony ary niteraka disadisa eo amin’ny samy Zafisoro ny fampihavanana nataon’ny fanjakana ny Zafisoro sy ny Antefasy …

http://ti1ca.com/kyb415xy-vid-10-160324-Vaovao-Rindra-Hariv…

Affaire Anjozorobe : La famille du présumé défunt contre toute manipulation politique

La famille de Mandignisoa, celui qui aurait été tué le 22 février 2016 dans une carrière de pierres précieuses d’Ankaraoka Marotsipohy, a mis un point final à l’affaire Anjozorobe. Devant la presse hier à Andrefanambohijanahary, Jean Yrmand, frère de Mandignisoa, a lancé un ferme avertissement à l’endroit de ceux qui seraient encore tentés de continuer à exploiter politiquement cette affaire. « On a résolu le problème. Ceux qui continuent à instrumentaliser politiquement l’affaire sont responsables de leurs actes et de leurs paroles », a martelé le frère du présumé défunt. Par ailleurs, le père de Mahasoa Retsiloha de déclarer : « L’affaire est close. Nous n’avons plus rien à dire. C’est terminé. Ceux qui seraient tentés de poursuivre les manipulations politiques sur cette affaire en seront responsables. » A entendre le frère et le père de Mandignisoa, un arrangement aurait été trouvé entre la famille et les parties concernées dans cette affaire.

Scandale. L’affaire Anjozorobe a été au début révélée comme un grand scandale. Le nom de Mathieu, fils du président de la République, a été cité comme étant le commanditaire de la fusillade qui aurait tué un fils d’un exploitant minier d’Ankaraoka Marotsipohy. Des « Zanak’Androy » dirigés par le politicien Tsimiondra Tomasy n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer l’acte qui aurait été perpétré par le fils du président de la République et des éléments de la garde présidentielle à l’encontre de la famille de l’exploitant. Le président Hery Rajaonarimampianina n’a pas pu se taire face à ce qu’il appelle des « mensonges » véhiculés sur cette affaire. « Apportez-moi des preuves. Montrez-moi des photos justifiant que mon fils y était vraiment », a riposté le chef de l’Etat qui  a diligenté une enquête sur l’affaire. Cette enquête n’ayant pas encore rendu de résultat, la famille de Mandignisoa a déclaré l’affaire close.

R. Eugène

 

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :