Les franco-malgacho-karana, les kidnappés, Ylias Akbaraly et les autres. Mme Vouland ambassadeur de France, chez le PM.

La France avait promis de prendre le problème à bras le corps en main en cas de kidnapping d’un ressortissant français. C’est chose faite puisque des forces françaises du GIGN (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) s’activent sur le sol malgache à la recherche de Zahid. Cette initiative réconforte la famille de la victime puisque le GIGN a eu l’occasion de démontrer son efficacité dans les actions anti-terroristes. Pourtant, cette intervention soulève des interrogations.

Tout d’abord, la venue du GIGN traduit l’incapacité du régime à protéger les personnes sur son territoire. Si nos dirigeants sont incapables de venir à bout d’un gang de kidnappeurs, ils ne pourront pas affronter d’éventuelles attaques terroristes pendant le Sommet de la Francophonie. L’ancienne puissance coloniale jubile car d’une part, l’ancienne colonie appelle au secours et d’autre part, la France va pouvoir vendre des armes et imposer des coopérants militaires en permanence à Madagascar.

Ensuite, la venue du GIGN exprime une atteinte à notre intégrité territoriale et un abandon flagrant de souveraineté. Demain, en vertu de ce précédent, l’armée pakistanaise, américaine ou chinoise pourra débarquer à Madagascar, si des citoyens pakistanais, américains ou chinois font l’objet d’un rapt. Etant donné des forces d’intervention étrangères sont autorisées à agir sur le territoire de Madagascar, cela signifie que le Chef de l’Etat doit proclamer la situation d’exception, en application de l’article 61 de la Constitution.

Folojaona

Kidnapping : les ravisseurs défient les forces de l’ordre

Quarante huit heures après sont enlèvement, Zahid n’a toujours pas été libéré. Et pourtant, sitôt son arrivée sur place, l’équipe du GIGN (groupement d’intervention de la gendarmerie nationale française) était à pied d’œuvre avec les forces de l’ordre malgache. Certes, Paris ne s’est pas fait en un jour, comme le disait l’adage. Mais dans les quartiers, on s’apprête à une palpitante chasse à l’homme.

D’après les commentaires entendus dans ces quartiers, les ravisseurs ne se laisseraient pas faire facilement croyant l’arrivée d’une équipe du GIGN comme un bluff alors que le gouvernement Mahafaly Olivier veut régler cette affaire au plus vite pour se rendre crédible et peut répondre à la hauteur des attentes en matière de sécurité. On verra

LGLGDGI. http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=52786%3Alutte-contre-le-kidnapping-ingerence-de-la-france&catid=41&Itemid=108

Rappel. 

GIGN

gign

En une semaine, deux resortissants karana ont été enlevés, le premier à Antsirabe et le second à Antananarivo. Celui kidnappé dans la Ville d’Eaux a été libéré par les forces de l’ordre. Cinq personnes ont été arrêtées. Le second rapt a mobilisé le gouvernement.

 Moins de 48 heures après l’enlèvement d’un ressortissant indopakistanais de nationalité française dans la nuit de mardi du côté d’Andravoahangy, les choses commencent à bouger. On apprend de sources généralement bien informées, que des éléments du GIGN français débarquent dans la Grande île pour apporter leur savoir-faire dans pareil événement fâcheux. Les mêmes sources indiquent que c’est la seconde fois que les autorités françaises dépêchent à Madagascar des experts en la matière. On se souvient du cas de l’enlèvement d’un jeune français de 12 ans à Toliara le 17 février de l’année dernière. L’Etat français a pris en main l’affaire en envoyant trois de ses policiers et un autre spécialiste dans la négociation de prise d’otage.

De sources concordantes, ils sont là pour le compte du ministère des Affaires étrangères français, le Quai d’Orsay. Cette prise de décision indique que l’affaire n’a pas été prise à la légère par l’Etat français qui a ainsi dépêché ses spécialistes dans nos murs. Pris sous un autre angle, les observateurs ont vite compris que l’Hexagone aurait perdu sa confiance envers les forces de l’ordre malgaches.

Les indopakistanais à Madagascar sont majoritairement de nationalité française. La répétition des actes d’enlèvement aussi bien dans la capitale malgache que dans ses provinces (essentiellement à Toamasina), depuis quelques années, aurait amené l’Hexagone à décider cette intervention.

Pour le moment, concernant le kidnapping d’avant-hier soir, on n’a aucune nouvelle de cette affaire et l’otage reste introuvable.

Recueillis par r.s. Midi /kara

Le premier,Zahid Asgaraly (Quicaillerie 2000-Antananarivo), toujours détenu par les ravisseurs.

Le second,Shane Koudjee (Sté Grain Export-Antsirabe), libéré après cinq jours de détention.

Lire : Kidnapping des karana, le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) française débarque.

Les ressortissants français, Malgache et Karana à la fois.

Un exemple

 –

CcaLHB4WAAI12jX

CcaLHKhW8AEwMwq

CcaLHDPW0AAVJ8Y

Lire aussi : Ylias Akbaraly-Sipromad. L’Homme le plus riche de Madagascar (Forbes).

Des biens mal acquis.

Et pris la main dans le sac .

 –

Madagascar « Juste des escrocs », ceux cités dans la liste (Palmares papers). Le lexique pour tout comprendre.

Argent mal acquis karana

« Quand vous ne payez pas les impôts dans le pays où vous vivez. Et que par le biais des manipulations financières frauduleuses vous déposez fortunes et avoirs dans ces lointains « paradis fiscaux » (Stés offshore), en voilà des procédés pas très catholiques … Pour faire court, ne tournons pas autour du pot, cela veut dire quoi exactement ? : Fraudes fiscales n’est-ce pas ? donc vous êtes des ESCROCS tout simplement. Opérateurs économiques, banquiers,  joailliers, trafiquants en tout genre,  etc… Argent mal acquis et  maintenant pris la main dans le sac (Panama papers), vous avez des comptes à nous rendre. Par vos actes réprehensibles et criminels, vous avez volé les richesses de notre pays « . MCM.

panamaPapers

Que fait l’Etat ?

Panama papers a

Que fait L’Etat quand la France maltraite nos ressortissants ?

Une opération de contrôle des pêches sur la barrière de corail de Juan de Nova

  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le 15/04/2016

Trois bateaux ,1 skiff et 48 pirogues ont été pris en flagrant délit de pêche illégale sur la barrière de corail du lagon de Juan de Nova. 187 pêcheurs en provenance de Madagascar ont été contrôlés.

Juan de Nova a 1

© MARINE NATIONALE Le Dieu pour tous, en pêche illégale à Juan de Nova

Cette opération a été menée par l’équipage du patrouilleur de la Marine nationale « le Malin« .
Les gendarmes en poste à Juan de Nova avaient signalé au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Saint-Denis la présence  de bateaux de pêche étrangers dans la zone économique exclusive de l’île française située dans la canal de Mozambique.

Arrivé sur place, les équipes du patrouilleur  ont procédé à la fouille des trois navires servant de support à la pêche illégale : le Dieu pour tous, le Margot et le Manaou.

A bord de ces bateaux de pêche, les militaires ont trouvé 1,5 tonne d’holothuries (concombre de mer), 3 tonnes de sel destiné à la conservation, ainsi que du matériel (harpons, bouteilles de plongée).

Le Directeur de la mer sud océan Indien à procédé à la saisie immédiate après consultation du Parquet de Saint-Denis et sur autorisation du juge des libertés et de la détention.

Une opération délicate en raison du nombre de pêcheurs malgaches présents sur place.

Juan de Nova a 2

© Marine nationale Le Margot en situation de pêche illégale à Juan de Nova

Où se trouve Juan de Nova ?

Juan de Nova fait partie des îles éparses, des îles françaisesdans l’océan Indien, administrées par les TAAF.
Juan de Nova est située dans le Canal du Mozambique à 200km à l’Ouest des côtes de Madagascar. FranceTVInfo.

Iles éparses a

Her Rajao aux abois

L’Express de Mada

lire aussi : 

Filatex (karana-Indo pakistanais). Attention. Notaires, juges, armée, fonctionnaires malagasy… Complicité et corruption !!! Dossier.

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s