Le Réunionnais Dimitri Payet. Euro 2016.

Le foot...

.

Euro 2016 : Dimitri Payet, de coups de sang en coups de génie

LE MONDE | 11.06.2016

Il n’est sûrement pas « meilleur que Zidane », comme le chantent à chaque match les supporteurs enamourés de West Ham (septième de la Premier League anglaise en 2015-2016), ou alors Dimitri Payet jouerait dans un club plus coté. Mais le Réunionnais a rappelé, vendredi 10 juin, à un public français qui le connaît trop peu qu’il possédait quelques qualités balle au pied et, surtout, une magnifique frappe.
Tout au long du match inaugural de l’Euro 2016 face à la Roumanie, Payet aura régalé le public du Stade de France avec ses contrôles soyeux, râteaux humiliants et centres toujours justes, pour finalement le délivrer à la 89e minute d’une frappe du gauche aussi précise qu’inattendue.

Une réputation de garçon compliqué

Malgré une campagne de presse en sa faveur, liée à ses performances en Premier League anglaise, il ne revient qu’en mars 2016 au centre national de Clairefontaine, sur la pointe des pieds. Deschamps et lui crèvent l’abcès, et il flambe en match amical face aux Pays-Bas (victoire 3-2), imposant par son talent et son art du coup franc sa présence à l’Euro. « Il n’y a jamais eu de malaise entre le sélectionneur et moi. Il fallait se dire les choses, on l’a fait », affirme alors le Réunionnais.

Toujours à L’Equipe, Dimitri Payet émettait l’hypothèse que sa réputation de garçon compliqué (« J’entends des bruits comme quoi je serais mal vu en sélection ») jouait sans doute un rôle dans sa mise à l’écart, surtout à l’époque où Mathieu Valbuena – avec lequel il entretient des relations glaciales – était encore incontournable en équipe de France…

Ovation du Stade de France

Payet et Vincent Labrune, le président de l’OM, se renvoient la responsabilité du départ, mais la polémique ne perturbe pas son début de saison. Rapidement, l’Angleterre s’interroge : comment West Ham a pu mettre la main sur un tel joueur ? Quelques matchs à peine et Payet devient l’idole des Hammers. Il est élu par ses pairs en fin de saison dans l’équipe type des meilleurs joueurs du championnat.

Face aux offensives de la Chine et aux marques d’intérêts de grands clubs européens, West Ham a prolongé son joyau jusqu’en 2021, lui offrant le plus gros salaire de l’histoire du club (8,2 millions d’euros par an).

Si Bielsa a été un déclic, Slaven Bilic, l’entraîneur croate du club londonien, a aussi mis Payet dans les meilleures conditions : « J’ai la chance aujourd’hui d’avoir Bilic qui a tout fait pour que je vienne et qui fait tout pour que je sois épanoui sur le terrain », disait-il en mars lors d’un rassemblement en équipe de France.

Selon Payet, la confiance qui l’habite est l’élément qui lui manquait jusqu’à présent pour faire décoller sa carrière. C’est aussi, sans doute, celle qui lui a permis de tentercette frappe des 20 mètres dans la dernière minute d’un match d’ouverture de l’Euro. Et celle que Deschamps a souhaité entretenir en lui offrant une ovation debout du Stade de France une minute plus tard.

Le Monde

France vs Albanie

EURO 2016.

Le foot

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s