« Cybercriminalité, abrogez cet article », Patricia Andriamana (Mcm-Tanà)

Cybercriminalité

 

De passage devant les étalages des marchands de journaux, à l’écoute des antennes des radios et devant le petit écran des TV, le mot qui frappe les yeux et les oreilles est le fameux « cybercriminalité ». Mais qu’en est-il exactement ?
Un projet de code de la communication médiatisée remettant sur le tapis l’article 20, alors qu’il a été convenu que l’article 20 n’y sera plus mentionné.
Pourquoi cet engouement à le faire paraître à nouveau ?
La réponse est simple : les dirigeants ne veulent pas être dérangés dans leurs magouilles.
Devant le handicap qui mine le régime, je cite : la cécité et la surdité scellées par un béton spécial qu’est l’inconscience, la population ralliée aux journalistes ne savent plus à quel saint se vouer pour que leurs cris de détresse parviennent aux oreilles des dirigeants ; l’avant dernier recours – car c’en est bien un avant l’explosion sociale qui est le dernier – qui leur permet de mettre la puce à l’oreille de Hery est de s’exprimer à travers les réseaux sociaux. Hommage à ceux qui ont eu la fabuleuse idée de créer ces réseaux !!!!!! Mais parution ou non de l’article 20, Hery pourra-t-il ordonner les ventres qui crient famine de se taire ? Parviendra-t-il avec l’aide de ses « conseillers » à dominer les réseaux sociaux et les usagers ? Qu’il se mette le doigt dans l’œil ! Même un enfant sachant lire et écrire, trouvera des astuces pour induire le public en erreur quant à son identité dans son compte.

Si la démocratie existe vraiment à Madagascar et que les dirigeants recherchent vraiment le bien-être des dirigés, entendre toutes les voix devrait être leur premier souci. Mais comme l’indifférence et l’égoïsme sont leur régime, ils préfèrent faire le « mpitari-bato vilam-bava, ka ny tondroin’ny molony hafa ary ny tondroin’ny tànany hafa ».

Cessez de prendre le peuple pour des ignorants et soyez des vrais démocrates pouvant accuser les feedback, ne croyez pas que nous sommes dupes de la dictature que vous voulez instaurer indirectement. Les menaces et les manipulations ne vous mèneront nulle part qu’à votre perte. Si vous rêvez de voir pointer 2018 assis sur votre trône, cessez la multiplication de vos conneries et abrogez cet article !

Patricia Andriamana.  (Mcm-Tanà).

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s