Beroroha, asan-dahalo…telo ihany no velona. Une embuscade de 70 bandits a fait 29 victimes dans le Sud.

 –
Izy no i #Bilomalaza ilay hany taxibrousse mitatitra mpandeha any Beroroha sy Ankazoabo, sns …, nefa dia notifirin’ny dahalo ka nahafatesana mpandeha 29 . Miombona alahelo @ fianakavian’ ny maty , ary mampahery ny tompon’ ny fiara fitaterana.
( Sary: Clip Bilomalaza ,ANDRY GARORA )
Bilomalaza
Sary FB.

21/06/2016 – 14:30 : Beroroha ,Tsy fandriam-pahalemana: Nilaza ny solombavam-bahoakan’ny Beroroha fa nahafaty olona indray ny fanafihan’ny dahalo androany (TiaTanindrazana)

BEROROHA : La députée de Madagascar, élue dans le district de Beroroha, signale qu’une attaque de dahalo a encore fait des victimes, ce 21 juin. Un véhicule des forces de l’ordre a été pris d’assaut. 3 éléments des forces de l’ordre sont blessés.
Par ailleurs, un taxi-brousse a également été attaqué au niveau du croisement Berenty et Beloha. Tous les passagers ont été massacrés par les dahalo, sauf trois personnes qui sont encore dans un état critique
orange.mg

Vaovao tena mahatsiravana! tobily ‪#‎BILOMALAZA‬ pandeha any a ‪#‎BEROROHA‬ dia nisy nanafiky teo amin sapagnandalany ‪#‎ANKAZOABO‬ sy ‪#‎BERENTY‬!

3 ihany no velona tao anatiny fiara

Rinah Raharinarivo Vaovao_mampalaelo‬

Vokatry ny fanafian-dahalo t@ ilay taxi-brousse BILOMALAZA teo analanelan’i Berenty sy Ankazoabo dia namoy ny ainy ny mpandeha 29 ary isan’ny maty t@ izany ny Dr Radesy mivady @ sary…
Voatifitra mantsy oe ny saofera dia nivadika ny fiara…
Sao mba tsy fety no atao @ 26 juin fa fisaonana…
Mirary fiononana feno ho an’ny fianakaviana!
‪#‎RIP‬ = (y)

Resy ary potika tanteraka ny tafika Malagasy manoloana ny dahalo. Mahery ny 23 ny mpandeha taxi brousse no maty. Afaka taona vitsy dia hangataka ny fahaleovantenan’ny faritra atsimo ireo dahalo ireo toa ny misy any Daesh sy État Islamique. Ity aho hijoro ho vavolombelona fa ho avy izay tranga izay manoloana ny zava-misy tena mampalahelo sy marikoriko ankehitriny any amin’io faritra io.
Tafika Malagasy a

 

 (Facebook).

Beroroha : Fanafihan-dahalo : miaramila 3 naratra mafy, mpandeha « taxi-brousse » 27 maty

 Nitrangana asan-dahalo naherivaika in-droa nisesy indray tany amin’ny distrik’ i Beroroha, Faritra Atsimo Andrefana. Omaly maraina, tokony ho tamin’ny valo ora, fiarana mpitandro filaminana namita iraka tamin’iny faritra iny no nosakanan’ny malaso nirongo fitaovam-piadiana naherivaika, ary notafihan’ izy ireo, tao Berenty, ka miaramila miisa telo no naratra mafy vokatry ny tifitra nahazo azy, izay tsy maintsy nampidirina hopitaly.

Mbola tao Berenty hatrany saingy tao amin’ny fihaonan-dalana mihazo an’i Beloha, omaly mitatao vovonana, dia fiara taksiborosy iray “Bilo Malaza” no notafihan’ny dahalo, ka olona 27 no indray maty namoy ny ainy, ary anisan’izany ny mpitsabo mivady “medecin chef” ao amin’ny CSB II Tanandava sy zandary iray miasa any an-toerana ary ny mpamily ilay fiara.
Sahy mihantsy ny dahalo.

Raha araka ny nambaran’ny solombavam-bahoakan’i Madagasikara voafidy tany an-toerana azo tamin’ny antso an-tariby, dia notifirin’ny dahalo ny kodiaran’ity fiarabe mpitatitra ity sy ny mpamily ka nivarina tany anaty hatsana ilay taksiborosy ary nivadika ambony ambany avy eo, ka nitarika fahafatesan’olona maro. Raha ny fantatra, araka ny vaovao azo farany tamin’ny ora nanoratana ny lahatsoratra, dia mpandeha telo sisam-paty no mbola miady amin’ny fahafatesana noho ny ratra mafy nahazo azy ireo. Ny vaovao hatrany no nahalalana fa voaroba ilay fiara mpitatitra avy teo. Raha ny loharanom-baovao azo avy amin’ny Ministeran’ny Filaminam-bahoaka. « Raha ny fahafantarana azy dia mihantsy ady tanteraka amin’ny fanjakana sy ny mpitandro filaminana ireto dahalo ireto », hoy hatrany ny nambaran’ny solombavambahoaka iray nandritra ny fandraisam-pitenenany tamin’ny fivorian’izy ireo omaly. Voalaza fa olona tany an-toerana no nitaraina taminy ny amin’ny zava-nisy any an-toerana. Andrasana araka izany ny mety ho fandraisana andraikitry ny fanjakana mahefa.

Manitrisa/N.H. Midi M/car.

Ankazoabo-Sud – Vingt – neufs morts dans une attaque

22.06.2016 | 8:35 

Beroroha attaque 2

L’Express de M/car

Arrosé de balles par une horde de bandits, un car s’est renversé dans un ravin faisant vingt-neufs morts. Les malfaiteurs venaient d’attaquer un 4×4 de l’armée, quelques heures plus tôt.

Hécatombe au croisement de Berenty, à 80 kilomètres d’Ankazoabo-sud. Le bilan provisoire fait état de vingt-neufs morts dont huit enfants. Vingt rescapés sont par ailleurs blessés selon le dernier bilan. Tombé dans une embuscade tendue par soixante-dix bandits de grand-chemin, brandissant des fusils de chasse et tout un arsenal d’armes blanches, un car de voyageurs, s’est renversé dans un ravin lorsque le chauffeur a tenté l’impossible pour échapper des griffes des dahalo. Cette attaque armée a été perpétrée hier en fin de matinée, aux alentours de 11h30. Les assaillants ont pris le large après avoir dérobé une importante somme d’argent sur un voyageur.
En début de soirée, lors d’une rencontre du gouvernement avec les députés à l’hémicycle de Tsimbazaza, le général de corps d’armée, Béni Xavier Rasolofonirina, ministre de la défense nationale, a pour sa part indiqué que le médecin chef du district et son épouse, ont trouvé la mort dans ce drame.
Par ailleurs, un gendarme stagiaire, en service à Beroroho, a également péri dans cet accident. Ces deux frères d’armes ont quant à eux survécus. Ces trois gendarmes se sont rendus à Ankazoabo-sud pour présenter des prévenus devant le parquet, pour emprunter ensuite le car afin de rejoindre leur localité de travail, lorsque celui-ci a effectué une embardée meurtrière après avoir été pris dans le déluge de feu de la horde de  dahalo qui a sévi.

Militaires blessés
«L’Organe Mixte de Conception (OMC) auprès du district d’Ankazoabo-sud a tenu une réunion d’urgence. Un renfort de cinquante hommes, dont vingt-cinq gendarmes et vingt-cinq militaires a été dépêché sur place. Par ailleurs, le ministère de la Santé a envoyé une équipe médicale », poursuit le ministre de la Défense nationale.
La horde de bandits à l’origine de ce drame n’a pas froid aux yeux. Ne manquant pas d’audace, elle a tendu une embuscade un 4×4 pick-up de l’armée quelques heures plus tôt, à 6 kilomètres de la bifurcation menant à Berenty, où le car a été attaqué. C’est un tout-terrain de marque Nissan Hardbody de la compagnie militaire d’Ankazoabo-sud qui a été  pris pour cible. Ses trois occupants, dont un lieutenant, adjoint du commandant de compagnie, un adjudant, ainsi qu’un soldat de deuxième classe, sont blessés par balles. Ils sont néanmoins hors de danger selon les informations  communiquées.
Le 4×4 a quitté Toliara et allait rejoindre Ankazoabo-sud, lorsque les bandits ont frappé. Une opération militaire a été lancée.

Seth Andriamarohasina

L’Express de M/car

Vaovao farany : 32 no maty.

Efa tonga ao @ distrikan’n ankazoabo ireo razana niharamboina nandritra n fanafihana nataon’ ireo dahalo miisa 70 k miisa 32 ireo maty toy mpivady, mpianaka, Dokotera,Maire, gendarme ary zaza no razana tonga ao ary n miisa 15 kosa ireo velona naratra mafy ary n sasany @ ireo naratra ireo efa nalefa any Toliara hanohy n fitsaboana, MIRARY FIONONANA FENO ho an’ny fianakavian’ny manana manjo ary MIRARY FAHASALAMANA an’ireo zay naratra

 

Efa nampitandrina ny Solombavam-bahoaka. Septembre 2015.

Bilomalaza 2

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :