Soamahamanina, ireo sinoa sy ny vahoaka. Ny Fanjakana no nivarotra, G. Ravahimanana. Corruption en haut lieu. Docs, ONE Office National pour l’Environnement Madagascar.

Soamahamanina. Vahoaka

Soamahamanina: Saika rakitra ny sakoroka, manome 72 ora ny Sinoa ny vahoaka

Omaly talata 29 jona dia vory feno ny vahoaka tao Soamahamanina hanohitra ny fandrobana ataon’ny Sinoa sy ny famarotana Tanindrazana ataon’ny mpitondra malagasy.

Tsy manaiky fa manohitra sy mitaky ny fialan’ny Orinasa Sinoa JIUXING MINES ny VONA ny TANINDRAZANA ao anatin’ny 72 ora.

Nitsangana ny fivondronan-kery isam-bohitra sy fokontany, antsoina hoe « VONA – ny Fitiavantanindrazana », nanao Velirano fa tsy hanaiky ny fandrobana sy ny firaisan-tendron’ny mpitondra fanjakana ankehitriny nanome fahazoan-dàlana hitrandraka ny Jiuxing Mines eto Soamahamanina sy ny manodidina, ary efa nanomboka ny asa firosoana nanomboka ny zoma 24 jona lasa teo.

Mifanaretsaka ny fiarabe eny an-tanety ary mianjera sy mikipaka ny ala-tapia satria efa mitrongy ireo ambany tany ireto orinasa vahiny eo ambany fitarihan’ny Talé Teknikan’ny Orinasa Jiuxing Mines, Atoa Danny RASOLOMANANA. 6500 Ha mahakasika Kaominina 4 moa no ho trandrahan’ireto sinoa ireto ao anatin’ny 40 taona azo avaozina.

Tezitra ary niaka-peo ny mponina ary heveriny ho fiantsiana azy izao botolo ataon’ny mpitondra fanjakana izay tsy afaka ny hiaino ny feon’ireo vahoaka tompon-tany.

Nisy aza ireo tanora no efa saika hiditra mivantana androaka ireto Sinoa ary hanery ny Ben’ny Tanàna hiala fa mpivarotra tanindrazana mahay lela roa.

Manoloana izany dia nifamory ireo solotenan’ny mponina isaky ny vohitra ary nanangona sonia izay nahatratra 4000 mahery hatreto, izay mitsipaka marin-drano izao fitrandrahana harena akibon’ny tany ataon’ny Sinoa izao.

Tsy ny volamena ihany fa ao ihany koa ireo vatosoa sarobidy sy akora fototra toy ny VY, Volafotsy, Bérillium, sns..

Niantso ireo zanaka am-pielezana sy ny firaisamonim-pirenena ireto mponina hanatevina ny hetsika amin’ny fomba maro.

Isan’ireny ny fanentanana eo anivon’ny sehatra iraisam-pirenana, ka nanokafana ny tambanjotra-pifandraisana Aterineto : www.facebook.com/soamahamanina izay takelaka ahitana ireo andinindiny maro samihafa amin’ireo fanambarana ary ny vaovao an-tsary mikasika ity tetikasa mamotika HAINGANA nefa MAHARITRA ny Tontolo Iainana eto amin’ny faritra Itasy Ity.

Marihina fa tandindomi-ndoza tokoa ny rano sy ny ala voajanahary, toy ny reniranon’Ikalariana, Riatra, mamelona ny mponina, raha tsy misy fepetra maika sy matotra ahafahana mampiato ny fanomezan-dàlana nataon’ny ONE ampitaka tamin’ireo mponina vitsivitsy nisandoka ho tompon’ny teny farany nivarotra ireo sonia tambin’ireo Moto, sy fotsim-bary ary menaka nozaraina tamin’izy ireo.

Ny Pretra Odon, nisolo-tena ny Fiangonana Katolika tety amin’ny Diosezin’ ny Miarinarivo dia mbola namerina ny hafatry ny Eveka tamin’ny fivorian’ny Fikambanana Justice et Paix, natrehan’ny be sy ny maro ny alatsinainy 20 jona 2016. « Isika tsy ho fehezin’ny lalàna hoy izy fa kosa voafehin’ny fitiavana» hiaro sy hikajy ny maha olona. Ny lalàna dia eo ambanin’ny fitiavana, ka raha manam-pitiavana dia efa manaja ny lalàna.

Izay no hijoroan’ny Fiangonana ary manentana antsika zanany hanohitra izao fanakonana ny Rariny sy ny Fahamarinana mitranga eto Soamahamanina izao.

Hatreto dia tsy misy mpitondra fanjakana ambony sahy midina ety an-toerana, nefa tsy misy tsy mahalala ny ehetra fa tetik’asa lehibe toy izao dia tsy ny Ben’ny Tanàna izay atao sorona izao no hany tompon’antoka amin’ity raharaha ity.

Arahatsika eto ny tohiny!!!

(Sary nomena)

Sinoa Soamahamanina 14 Sinoa Soamahamanina 12 Sinoa Soamahamanina 13 Sinoa Soamahamanina 11 Sinoa Soamahamanina 10 Sinoa Soamahamanina 8 Sinoa Soamahamanina 7 Sinoa Soamahamanina 6 Sinoa Soamahamanina 5 Sinoa Soamahamanina 4 Sinoa Soamahamanina 3 Sinoa Soamahamanina 1 Sinoa Soamahamanina 2 Sinoa Soamahamanina 20 Sinoa Soamahamanina 19  Sinoa Soamahamanina 21 Sinoa Soamahamanina 15 Sinoa Soamahamanina 17 Sinoa Soamahamanina 18

www.sobikamada.com

.

IZA NO TOMPON’ANDRAIKITRA NIVAROTRA ?

Soamahamanina 1 Soamahamanina. Vahoaka

MadaPlus-Interview.

Député de Miarinarivo, Guillaume Ravahimanana,

.RLH : A-t-on constaté des irrégularités ?
GR: Tous les papiers sont en règle auprès des différentes hiérarchies que je viens de citer. Mais la manière dont l’entreprise chinoise les a obtenus laisse à désirer. Et les chinois détiennent toutes les autorisations d’exploitation en bonne et due forme. Et c’est bien le gouvernement malgache qui leur a donné ces autorisations.

Interviews

Interview téléphonique de Guillaume Ravahimanana, Député de Miarinarivo sur sa responsabilité vis-à-vis de ses électeurs quant à l’exploitation accordée à l’entreprise chinoise pour l’extraction d’or à Soamahamanina

Dimanche 26 Juin 2016

 

Photo d Patrick Raharimanana

Photo d Patrick Raharimanana
RLH: Mr le Député, quel a été votre rôle dans l’octroi de l’autorisation des terres aux chinois, on vous voit poser avec l’Ambassadeur de Chine.
Interview téléphonique de Guillaume Ravahimanana, Député de Miarinarivo sur sa responsabilité vis-à-vis de ses électeurs quant à l'exploitation accordée à l'entreprise chinoise pour l'extraction d'or à Soamahamanina

GR: Effectivement, l’amalgame est facile, je parlais de relations d’affaires en général. Et en aucun cas de Soamahamanina.

RLH: Pour nous, gens du peuple, étant donné que vous avez été élu pour nous représenter, il est de votre devoir de nous protéger et de transmettre nos inquiétudes et notre désarroi, or vous avez été très silencieux sur le sujet.
GR: Comme je l’ai dit sur les réseaux sociaux, il y a un temps pour tout, un temps pour se taire et un temps pour parler. Si je n’ai pas réagi à chaud et pris du recul contre toutes ces attaques, c’est aussi pour me permettre d’étayer mes arguments avec des preuves à l’appui, pour qu’on ne vienne pas dire par la suite que c’est un langage de politicien, quoi que je dise. Des attaques aussi virulentes et infondées ne nécessitent pas toujours des réactions immédiates.

RLH: Donc il est arrivé le moment où vous souhaitez vous exprimer. Quelle est votre réponse face à ces attaques ?
GR: Je tiens à le rappeler et je maintiens ce que j’ai déclaré auparavant sur les réseaux sociaux, qu’en aucun cas je n’ai été consulté.
Au contraire, j’ai été totalement écarté des négociations sur le projet d’investissement d’extraction d’or de Soamahamanina.
Lors de la consultation publique, organisée par One, en date du 03 mai 2016, j’ai su par une indiscrétion que je serais invité. J’ai dû chercher à récupérer l’invitation car je n’ai reçu aucune demande officielle.

Interview téléphonique de Guillaume Ravahimanana, Député de Miarinarivo sur sa responsabilité vis-à-vis de ses électeurs quant à l'exploitation accordée à l'entreprise chinoise pour l'extraction d'or à Soamahamanina
RLH: Est-ce à dire que votre titre de Député est une coquille vide qui ne vous donne aucun droit de regard sur la région que vous êtes sensé représenter ?
GR: Vous y allez un peu fort là. Je tiens seulement à souligner que certains contrats sont négociés en haut lieu par l’Etat et que Soamahamanina en fait partie sans que je sois invité à donner mon avis ou à manifester mon opposition devant cet état de fait.
RLH: Pourtant, vous vous êtes exprimé lors de la consultation publique et vous avez déclaré, je cite
« La protection de l’environnement ne doit pas être un obstacle au développement. La région ne s’oppose pas non plus à un projet d’investissement dans la mesure où ce projet respecte le cahier des charges des parties en présence et qu’il apporte des retombées directes et immédiates pour la population dans le cadre d’un développement durable. En tant que Député de la circonscription, je m’engage à être aux côtés de mes électeurs et à défendre leurs intérêts. »
GR: Hélas, les négociations du contrat, auxquelles je n’ai pas assisté et son exécution étaient totalement déséquilibrées. Dès le départ, la convention manque de transparence et comporte des zones d’ombre, et la population en paie les pots cassés.
Je tiens encore une fois à rappeler qu’en aucun cas je n’ai pris part et je n’ai été mêlé aux négociations et qu’en tant que représentant des habitants, il est de mon devoir de défendre les voix de mes administrés.
Interview téléphonique de Guillaume Ravahimanana, Député de Miarinarivo sur sa responsabilité vis-à-vis de ses électeurs quant à l'exploitation accordée à l'entreprise chinoise pour l'extraction d'or à Soamahamanina
RLH: Qui a donc pris les décisions qui ont, non seulement des impacts défavorables sur la population, mais aussi sur leur environnement. On parle d’accaparement de terres mais aussi de destruction de la forêt.
GR: Il est évident que des autorités à tout niveau de la hiérarchie y ont contribué, aussi bien au niveau de la région que du district, et même au niveau de la commune,jusqu’au fokontany. Ces autorités ont plein pouvoir pour laisser les investisseurs prendre possession des parcelles et cela grâce notamment à l’octroi d’un permis environnemental délivré par One qui leur permet de commencer l’extraction.
RLH: Que pouvez-vous faire alors ?
GR: J’ai commencé à rechercher toutes les négociations et les réalisations. Mes recherches se sont portées en premier lieu sur le BCMM, ensuite au Ministère, auprès de One, puis au niveau de la commune de Soamahamanina.
J’ai mené ma propre enquête sur ce qui a été fait, sur les conventions entre les parties, sur les retombées pour la commune, le district, la région et l’Etat. Est-ce que ces investisseurs chinois ont bien suivi la procédure régulière?
RLH : A-t-on constaté des irrégularités ?
GR: Tous les papiers sont en règle auprès des différentes hiérarchies que je viens de citer. Mais la manière dont l’entreprise chinoise les a obtenus laisse à désirer. Et les chinois détiennent toutes les autorisations d’exploitation en bonne et due forme. Et c’est bien le gouvernement malgache qui leur a donné ces autorisations.
RLH: Pourtant, il y a de gros problèmes ?
GR: Les salariés de la commune se plaignent qu’ils n’ont pas touchés leur salaire depuis 11 mois, alors qu’ils ont entendu dire que les sommes dévolues aux communes avaient été versées par les industries extractives auprès du BCMM.
Interview téléphonique de Guillaume Ravahimanana, Député de Miarinarivo sur sa responsabilité vis-à-vis de ses électeurs quant à l'exploitation accordée à l'entreprise chinoise pour l'extraction d'or à Soamahamanina
RLH: Où donc est passé cet argent ? Est-ce que ces sommes ont bien été acquittées et encaissées réellement ?
GR:Les résultats de mes investigations m’ont amené aux conclusions suivantes. Les Frais d`administration Miniers ont bien été versés dès 2005 auprès du BCMM, alors même que l’entreprise portait le nom de « Tanety Lava »et avait reçu le  » permis de recherche ».
Par la suite, l’entreprise JIUXING MINES SARL a également versé auprès du BCMM les « Frais d’Administration Miniers » en 2015, soit la somme de 13 297 942 Ariary. Le BCMM a versé cette somme au Trésor Public. Ce dernier l’a viré sur le compte de la Région.
De même, l’entreprise JIUXING MINES SARL s’est acquittée auprès du BCMM des « Frais d`Administration Miniers » pour les années 2013 -2014 – 2015, d’une somme de 11 489 696 ariary.
12% de cette somme auraient été versés sur le compte de la commune de Soamahamanina.
Ces investigations ont été réalisées le lundi 30 mai 2016 où j’ai pu recueillir tout ce que je viens de dire.
RLH: Nous sommes aujourd’hui le 26 juin 2016, est-ce que cet argent a été réellement transféré ?
GR Le BCMM était en train de procéder au transfert de la première et deuxième tranche de versement sur le compte de la commune pour un montant de 11 489 696 ariary. J’ai toutes les preuves de ce que j’avance là. Et les responsables des comptes et les autorités du BCMM peuvent le confirmer.
Je ne me suis pas résigné, j’ai mené ces investigations et enquêtes parallèles, pour plus de transparence, ce qui a fortement déplu à quelques rares personnes de la Collectivité Décentralisée.
RLH: Quelle est la suite que vous allez donner ?
GR: J’avais également frappé à la porte de One et le responsable m’a donné également ses conclusions après la consultation publique. Selon lui et en vertu uniquement des considérations techniques, qui seules relèvent de leur autorité, « toutes les réponses ont été apportées aux questions posées par la population sur les modalités de l’extraction, sur les retombées dont elle peut bénéficier, et surtout sur la protection de son environnement. Toutes les procédures, le cahier des charges, les droits et obligations réciproques ont été respectés par les industries extractives.
RLH: Peut-on dire que les problèmes sont réglés ? Je vous laisse apporter la conclusion
GR: Un projet de développement socio-économique, éducatif, environnemental et culturel a été déposé auprès de la Société Chinoise pour une durée de 20 a 30 ans. J`attends la validation de ce projet par cette société.
Interview téléphonique de Guillaume Ravahimanana, Député de Miarinarivo sur sa responsabilité vis-à-vis de ses électeurs quant à l'exploitation accordée à l'entreprise chinoise pour l'extraction d'or à Soamahamanina

 MadaPlus.

Soamahamanina Docs ONE

ONE. Office National pour l’Environnement – Madagascar

Ho tohin’ny fanambaràna maro hita eny amin’ny tambazotran-tserasera nataon’ireo fiarahamonim-pirenena sy ny mailaka nalefan’ny Collectif TANY, mikasika ny fanomezan-dalana ara-tontolo iainana ny orinasa JIUXING Mines, tompon’ny tetikasa fitrandrahana volamena ao Soamahamanina, dia indro alefanay ho hitan’ny vahoaka Malagasy ny valinten’ny ONE mikasika io resaka io:

1. fanambaràna nataon’ny fiarahamonim-pirenena, collectif TANY :https://goo.gl/Tm31kU

2. Ny valintenin’ny ONE momba io fanambaràna io : https://goo.gl/IEi7Yv

3. Ny valinteny, nataon’ny collectif TANY ho setrin’izany : https://goo.gl/sX32kh

4. Ary farany, ny bokinandraikitra mifandraika amin’ny tetikasa fitrandrahana tsy maintsy tanterahin’ny tompon’ny tetikasa: http://goo.gl/AedMUP

—————————————–

Suite à la déclaration des organisations de la société civile représentées par le Collectif TANY sur la délivrance du permis environnemental relatif au projet d’exploitation aurifère par la société JIUXING Mines à Soamahanina, l’ONE tient à informer le public sur les échanges de correspondance faites entre l’ONE et le Collectif TANY.

1. Déclaration du collectif : https://goo.gl/Tm31kU

2. Réponse du DG de l’ONE : https://goo.gl/IEi7Yv

3. Lire la réponse du collectif Tany : https://goo.gl/sX32kh

4. Pour plus d’informations sur les obligations du promoteur, se référer au cahier de charges environnementales : http://goo.gl/AedMUP

50 miliara Takalon’ny bizin’ny Sinoa

01/07/2016

Ny alatsinainy 20 jona no nihetsika ny vahoakan’i Soamahamanina, nidina an-dalambe ary nanohitra tanteraka ny fitrandrahana volamena kasain’ny Sinoa atao any an-toerana.

 

Tsy azo ekena ny famotehana ny tanindrazanay, hoy izy ireo. Niroso tamin’ny asa ihany anefa ny Sinoa ary nisy ny solontenam-panjakana nanatrika ny lanonana ho fanombohana izany. Mihamafy hatrany ny fitakiana ary maro no sosotra amin’ity resaka ity.

Volabe misy tambiny

10 andro aty aoriana, tonga tampoka eto Madagasikara ny delegasionina Sinoa tarihan’ny minisitra lefitra misahana ny varotra Qian Keming ary nanambara avy hatrany fa hanome 50 miliara ariary an’i Madagasikara i Chine, vola tsy averina izy io ary voalaza fa hanamboarana fotodrafitrasa vaovao ho an’ny minisiteran’ny raharaham-bahiny sy hanatanterahana fandaharanasa miompana amin’ny fahasalamam-bahoaka sy fanabeazam-pirenena ary fanampiana ny Bngrc. Efa vita sonia omaly teny amin’ny minisiteran’ny raharaham-bahiny Anosy ny fifanarahana momba azy io. Milaza fa mbola vonona hanampy an’i Madagasikara amin’ny fampandrosoana ny sehatry ny toekarena miaraka amin’ny lafiny sosialy ihany koa ry zareo Sinoa.

Noraisin’ny filoha Hery Rajaonarimampianina teny Iavoloha avy eo ireto delegasionina Sinoa ireto ary hita ho nifankahazo tsara ny resaka teny an-toerana, faly ny filoha fa nahazo vola be avy amin’ny mpiara-miasa, hono. Mipetraka ary eto ny fanontaniana manao hoe :io 50 miliara ariary io ve izany no karazana tampi-maso na takalon’ny fitrandrahana volamena ataon’ny Sinoa any Soamahamanina ?

Sarotra inoana ihany mantsy izany hoe hanome vola am-polony miliara ariary maimaimpoana izany ny Sinoa izay fantatra tsara fa henjana amin’ny resaka fandraharahana sy ny fikarohana ny tombontsoany manokana. Efa iaraha-mahita isan’andro ihany koa ny toetran’ireo mpivarotra sy mpandraharaha Sinoa eto amintsika izay tena misetrasetra sy manambany malagasy tokoa. Tranga izay toa manaporofo indray izao fa tena efa mirona amin’ny famarotana tanindrazana mba hahazoam-bola hafa fiaviana ny mpitondra satria tampina ny daomy any amin’ireo mpamatsy vola mahazatra.

Ramano F sy RTT. TiaTanindrazana.

1/07/2016.

Le Vice-ministre chinois QIAN Keming à Madagascar

Délegation chinoise chez Rajao

Le Président et la délégation chinoise

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a reçu la délégation chinoise conduite par le Vice-ministre du Commerce de Chine, QIAN Keming, accompagnée par l’ambassadeur de Chine à Madagascar, SEMme YANG Xiaorong, cet après-midi, au Palais d’Iavoloha. Cette délégation du gouvernement chinois effectue une visite officielle du 29 juin au 1er Juillet 2016 à Madagascar.
Le Vice-ministre QIAN Keming a co-présidé la première session de la Commission mixte de Coopération économique et Commerciale entre Madagascar et la Chine avec le ministre des Affaires étrangères, Atallah Béatrice.

Lors de la rencontre avec le Chef de l’Etat, QIAN Keming a transmis les salutations cordiales et les souhaits sincères du président de la Président République Populaire de Chine, XI Jinping, pour le président et le peuple malgache. C’était également une occasion de discuter de la concrétisation des programmes lancés lors du Sommet FOCAC de Johannesburg (Forum sur la Coopération Sino-africaine), et de tracer les perspectives de coopération économique et commerciale sino-malgache dans le futur.

Selon M. QIAN Keming, la partie chinoise attache une grande importance au développement des relations entre la Chine et Madagascar et la coopération bilatérale a de grandes potentialités et de bonnes perspectives. La partie chinoise est prête à travailler de concert avec la partie malgache dans le domaine de l’aide au développement public, du commerce, de l’investissement, des infrastructures et de coopération entre les capacités industrielles pour porter la coopération économique et commerciale à un nouveau palier pour mieux servir l’intérêt des deux peuples.

Indian OceanTimes.

Lire, 14 Juillet 2016 : 

14 Jolay. Vahoakan’i Soamahamanina. Fahavalom-panjakana? Tonga ny EMMOREG nandatsaka Lacrymogène. Video.

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s