« Le peuple se meurt de faim… », Patricia Andriamana (Mcm-Tanà)

Madagascar souffre et la situation va de mal en pis, une situation qui montre toute la détresse de la population. La démocratie est intégralement corrompue, en effet, les mesures prises par les autorités mettent en danger l’autonomie de la justice, l’indépendance des médias et les libertés individuelles.

Les crises se succèdent à un rythme effréné, cette république est source d’une dérive autoritaire, le climat politique est devenu particulièrement sombre. Et le comble, c’est que nous savons tous que ce régime prône la dictature et va écraser tout ce qui lui barre la route, mais toute porte à croire que nous sommes d’accord ? Et même si on ne l’est pas, on n’a plus droit à rien ! Sommes-nous tous damnés, Chers Compatriote, à rester bras croisés pendant que notre pays se meurt à grand pas ? Sommes-nous obliger à accepter tout ce qui se trame ?

Rien n’est au beau fixe à Madagascar et plus on examine ce qui se passe en détail, plus on est frappés de voir que les autorités semblent vouloir répéter les mêmes choses, les mêmes actions et à adopter les mêmes solutions qui ont échoué par le passé.

Patricia 3

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s