Alain Bashung.

Bijou, bijou

Te réveilles pas surtout
Je vais pas faire de bruit, juste un café et c’est tout
Je peux plus rester ici
Je dormirai je sais pas où

Bijou, bijou

Le temps ça pourrit tout
Les cheveux dans le lavabo, les mégots écrasés n’importe où
Puis tu prends ton bain
Avec de drôles de joujoux

Bijou, bijou
y’a des feux rouges partout
Puis au coin de la rue l’Armée du Salut qui joue

À ma montre y’a pas de chaîne
À mes cols de chemise pas de baleine

Bijou, bijou
Pense à tes rendez-vous
Rappeler le gynéco, passer à la banque prendre des sous
Trouver quelqu’un d’autre
Moi je mets les bouts

Bijou, bijou

Te réveilles pas surtout
Je pourrai pas te dire au revoir, ce matin j’ai pas le bambou
Putain ce que t’as été belle
Quand tu te mettais à genoux

Bijou, bijou
Je vais pas faire de bruit, juste un café et c’est tout
Je peux plus rester ici
Je dormirai je sais pas où

A Bashung 1

A Bashung 3

A Basgung 2

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s