Sommet de la Francophonie… au bout du tunnel.

Harlay Ramanana.

Village de la Francophonie – 500 000 dollars volés !

Un énorme scandale vient éclabousser les préparations du Sommet de la Francophonie prévu se tenir du 22 au 27 novembre prochain à Antananarivo. Près de 500 000 dollars destinés à la réalisation du Village de la Francophonie auraient été « volés », d’après les informations révélées par une source généralement bien informée.
Pour comprendre l’histoire, il faut savoir que l’Etat malagasy a confié une certaine somme d’argent à la Société d’équipement immobilier de Madagascar (Seimad), pour aider à la construction du Village de la Francophonie. Il serait ici question de plusieurs centaines de milliers de dollars américains. L’histoire commence à se compliquer lorsqu’une ancienne haute responsable au sein de cette société immobilière aurait eu l’idée de placer une partie de la somme à l’étranger, en pensant visiblement faire des bénéfices extraordinaires dont elle comptait faire profiter le Sommet de la Francophonie.

La somme de 500 000 dollars américain, soit l’équivalent de 1,4 milliard d’ariary, aurait ainsi été placée dans un autre pays. Il s’agirait des îles Caïmans, dans les Caraïbes, selon notre source. Les choses ont cependant mal tourné. D’après toujours les explications de notre interlocuteur, l’argent aurait atterri entre les mains d’un arnaqueur. Le demi-million de dollars se serait pour ainsi dire volatilisé dans la nature, alors que l’auteur de l’escroquerie demeure introuvable. Suite à la révélation de cette affaire, ladite responsable au sein du Seimad aurait été limogée. Cependant, elle devra, selon les informations recueillies, rembourser en totalité le montant sus-mentionné.
Ceci étant dit, force est de se demander si ce « vol » a un lien quelconque avec la « lenteur » visible des travaux de construction du Village de la Francophonie. Il faut également dire que rarement la tenue d’un sommet aura été l’objet de tant d’incertitudes. Mis à part le Village de la Francophonie, les travaux entrant dans le cadre de cette rencontre internationale n’avancent pas beaucoup.


Pour ne citer que l’Aéroport international d’Ivato, par exemple, les travaux semblent traîner en longueur. Il est attendu une rotation de plusieurs dizaines d’avions pour l’arrivée des Chefs d’Etats et des délégations, en une journée. La question se pose aussi en ce qui concerne la disponibilité du parc hôtelier de la Capitale malagasy. Antananarivo ne dispose pas d’assez d’hôtels de standing et répondant à toutes les normes de sécurité. Une source proche de l’Organisation inernationale de la Francophonie (Oif) fait pourtant savoir qu’il n’est plus question de faire machine arrière. Le risque serait aujourd’hui que les chefs d’Etats invités ne viennent pas tous.

Franco des voleurs

Recueillis par Aiky Rakotobe. La Verité.

 

Sommet de la Francophonie : Les préparatifs au point mort

Le ministre auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement, Narson Rafidimanana, a déclaré récemment que tous les chantiers destinés à accueillir le Sommet de la Francophonie seront prêts à temps. Une manière pour le numéro Deux du gouvernement d’afficher son optimisme par rapport aux préparatifs du Sommet qui aura lieu en novembre prochain. Pourtant, les réalités sur le terrain affichent le contraire. En effet, si l’on se réfère à l’évolution des différents chantiers en cours, l’on peut constater que les préparatifs sont au point mort.

Pour ne citer que la situation au Village de la Francophonie ou « Village Voara » sur la route digue dont la réception officielle des nouvelles infrastructures est prévue au mois d’octobre prochain. Pourtant, depuis quelque temps, les travaux tournent au ralenti. Pour l’heure, aucune communication officielle relative à cette inquiétante situation n’a été apportée. On se demande si l’organisation fait face à des problèmes de financement. D’après les informations, plusieurs centaines d’ouvriers qui ont travaillé sur le site auraient démissionné pour cause de salaires impayés. Il ne resterait plus qu’une cinquantaine d’employés. A noter pourtant que le site est composé d’un bâtiment de sept étages et d’un autre bâtiment de cinq étages.

Davis R

Comme ils sont sourds et aveugles, l’ONU lance un cri d’alarme.

La famine dans le Sud

Une crise humanitaire grave, selon l’ONU

mardi 2 août | Randria M.

C’est maintenant que l’ONU déclare la famine dans le Sud, comme étant « une crise humanitaire grave ». Kyung-Wha Kang, la Sous-Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, l’a affirmé lors d’une conférence de presse à New York, le mercredi 27 juillet 2016, après sa visite à Madagascar et au Malawi.

La sous secrétaire a déclaré que cette insécurité alimentaire est due à la marginalisation depuis des décennies ainsi qu’au manque d’investissements, confiant également que16 millions de dollars d’aide ont déjà été octroyés à Madagascar et au Malawi pour faire face à cette situation… La suite (Tribune de M/car).

Bravo SEM Jacob Zumba…

L’image contient peut-être : 7 personnes

René Dell

18 mai ·

JACOB ZUMA DÉPOSE LA FRANCE.

« Je ne trouves pas l’intérêt d’aller à un sommet France-Afrique, alors que la France n’encourage pas la démocratie que veut les peuples de ses colonies.

En effet la France renforce et ne consolide que ses intérêts dans ses colonies; dès qu’on veut la rappeler à l’ordre, elle n’hésite pas à déstabiliser les nationalistes qui trouvent gênant qu’après la soit disant indépendance, les richesses du colonisé continu de nourrir l’économie du colonisateur.

Nous voulons une Afrique forte et qui doit avoir un leadership encourageant; et non une Afrique que la France initie dans un processus de continuer à renforcer le pillage des ressources d’Afrique ».

Jacob Zuma Président de la république d’Afrique du sud.

Madagascar : le village de la francophonie piétine, tous sous un chapiteau ?

Publié le 04 août 2016

Michelle Jean

Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie. © Adrian Wyld/AP/SIPA

Dans quels locaux se déroulera le 16e sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), qui doit se tenir à Antananarivo les 26 et 27 novembre ?

La construction du village de la francophonie piétine : les travaux ont été suspendus pendant plusieurs semaines, faute de paiement. Il doit pourtant abriter un hôtel quatre étoiles, une immense galerie d’exposition, des pavillons et des stands d’artisanat. Pis, la mise aux normes du centre de conférences près de l’aéroport d’Ivato, qui doit accueillir la vingtaine de chefs d’État lors des séances plénières, a elle aussi pris du retard.

Les organisateurs songeraient même à installer tout le monde sous un immense chapiteau… Une hypothèse qui inquiète les services de sécurité, un mois après l’attentat meurtrier du stade d’Antananarivo. Maigre consolation : les deux nouvelles routes censées relier plus rapidement la zone du sommet à la capitale malgache seront bientôt inaugurées.

Jeune Afrique.

Francophonie a

 Francophonie de Hery sommet_de_la_francophonie_l_1142134640_sommet-de-la-francophonie

La Tribune de Diégo. Pov Toon · L'expressmada

Francophonie hajanony Francophonie 2016 L'Express de Mada

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s