20 Septembre 2016. Dix imams pakistanais expulsés de Madagascar.

Ministère de l’Intérieur: Dix imams étrangers expulsés !

 

Le ministère de l’Intérieur a frappé fort, à la fin de la semaine dernière, en prononçant l’expulsion de dix imams étrangers qui officiaient dans le Sud-Est. Après les formalités d’usage, ces chefs religieux seront cette semaine reconduits aux frontières et chassés de l’île.
Il s’agit de ressortissants pakistanais qui se sont terrés dans les mosquées et écoles coraniques de Vohipeno et Manakara pour y enseigner le « tabligh » (les moyens de propager le message d’Allah et de provoquer des conversions). Barbus, vêtus de longues tuniques et coiffés de la calotte blanche, ils étaient en infraction avec nos lois. Car pourvus seulement d’un visa de tourisme, ils n’avaient pas le droit de se livrer à une activité « professionnelle ». Pour être en règle, ils auraient dû se pourvoir d’un visa plus long, notamment celui dit du « missionnaire », accordé généralement aux religieux chrétiens, mais aussi des autres confessions. En fait, entrés à l’aéroport d’Ivato avec un visa de 15 jours, ces imams ont ensuite transformé ce document en un visa de trois mois auprès du commissariat de Police de Fianarantsoa…
Ce qui a attiré l’attention des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, envoyés en mission de contrôle dans le Sud-Est : ils ont constaté un abattage massif et inhabituel de bovidés, 100 à Manakara et 103 à Vohipeno. C’était le 11 et le 12 septembre derniers, jours qui coïncidaient avec la fête rituelle musulmane de l’Aïd-El-Kébir, dite aussi fête d’Ibrahim ou fête du Sacrifice. Avec des sommes d’argent remises par deux « missionnaires » turcs, mais « payés par l’Arabie Saoudite », des chefs musulmans malgaches des deux villes sont partis à la recherche d’environ 300 bœufs. Ils n’ont pu s’en procurer que deux cent environ, abattus dans la cour d’une école coranique et dont la viande a été distribuée à la population sans discrimination. C’était alors que des investigations ont été entamées, lesquelles ont abouti à la découverte des dix imams en situation irrégulière.
Un bon point donc au ministère de l’Intérieur qui accomplit correctement sa mission sur le contrôle des cultes. Des remarques cependant, d’abord celle-ci : comme ces missionnaires musulmans viennent dans l’île par vagues de dix, depuis un certain temps, les irréguliers auraient dû être refoulés à Ivato par la Police de l’Air et des Frontières. Ensuite, diffuser l’Islam n’est pas une infraction à nos lois, mais il importe de mieux surveiller l’attitude des imams étrangers. Car ils pourraient inculquer à nos jeunes un Islam radical ou un Islam de haine, et favoriser ainsi un penchant pour le terrorisme islamique. Il convient d’ailleurs d’enquêter en profondeur sur le mobile réel de cette hécatombe de bovidés, car si la fête du Sacrifice tombe le 11-12 septembre, la date correspond aussi aux attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Qui sait, ces imams ont peut-être voulu célébrer les « martyrs » qui ont jeté leurs avions contre les tours jumelles…

Il importe, en dernier lieu, de « tracer » l’origine des fonds qui financent l’expansion de l’Islam dans l’île. Puisque des événements récents ont jeté la suspicion sur certains pays, comme la Turquie, le Pakistan et l’Arabie Saoudite, lesquels recèlent des groupements terroristes appuyés officiellement ou non. Bref, comme ailleurs, en raison de la menace terroriste, l’Islam dans l’île doit être surveillé étroitement et tout comportement déviant doit être sanctionné sévèrement.
A.R.

L'Islam mosquée 1
Barbus a Ivato
 Istanbul 5
Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 20 Septembre 2016. Dix imams pakistanais expulsés de Madagascar.

  1. Hery dit :

    Il faut arrêter immédiatement l’autorisation de la compagnie Turkish Airlines de desservir Madagascar. Il faut emprisonner le Karana Pakistanais qui a joué le rôle d’ intermédiaire entre le gouvernement Malgache et la compagnie aérienne. C’est lui qui veut introduite l’islam radical à Madagascar.

    • Bonjour. Quand nous pointons du doigt la « mauvaise gouvernance » de nos autorités. Avez-vous remarquer q’on se trouve devant un véritable « mur » ! Face à des ministres aveugles et sourds et des karana puissants économiquement, il ne nous reste que la plume et « dénoncer » sans relâche cette situation absurde de la main mise d’une communauté étrangère sur notre VIE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s