« Hay mpanodikodina vola ilay niaro mafy ny « code de la communication »?, Rivo Albert (Mcm-Tanà), Midi M/kara.

 

Hay mpanodikodina vola ilay niaro mafy ny « code de la communication »?

 

Tsy nahataitra ny maro intsony ny fahenona omaly fa niakatra teo anivon’ny «  »Chaine Penale Anti-Corruption » ny tale kabinetran’ny ministriny serasera sy ny fifandraisana amin’ireo andri-panjakana, Nivo Ratiarison. Ny antony, efa ho tapa-bolana izao no Nandeha ny feo fa nampidirina am-ponja vonjiamaika tany Antanimora ity tale kabinetran’ny ministeran’ny serasera ity. Tao anatin’izay fotoana izay dia tsy nisy avy amin’ny fitondram-panjakana, indrindra fa avy amin’ny ministeran’ny serasera no nanamarina na nandiso izany feo nandeha izany.

Ankehitriny dia voamarina fa tena nanao zavatra ratsy tokoa ingahy Nivo Ratiarison. Ity farany izay tsy iza fa isan’ireo namolavola ilay Code la Communication » amin’ny endriny izay toherin’ny mpanao gazety ary nihezaka niaro mafy an’ity lalana ity. Izay tokoa angamba no niarovana mafy ilay lalana manapim-bava ny vahoaka sy ny mpanao gazety mba tsy hivoaka amin’ny haino aman-jery ny feo momba ity fanodikodinana vola 400 tapitrisa ariary ity.

Izy mamolavola ny « code de la communication » io kay any ambadika any efa mangalatra ny volam-bahoaka! Haverina amintsika vahoaka Malagasy foana fa ireo mpitondra HVM ireo dia tsy mahalala afatsy ny hangalatra sy hangoron-karena fa tsy misy hiraharahan’ireo antsika vahoaka izany. Matoa ireo mamoaka lalàna dia ho fiarovana ny tombotsoany sy ireo afera maloto rehetra ataony.

Rivo Albert

mpangalatra

Naina Rabearivony‎ à NDAO HANDALINA POLITIKA AVO LENTA
4 Oct. 2016.

GROS POISSON
Nahiditra am-ponja eny Antanimora io hariva io ny talé-ny kabinetra-ny ministeran’ny serasera Nivo Ratiarison sy ny lehiben’ny sampan-draharahan’ny serasera eo anivon’ny Ortm. Vesatry ny fiampangana azy ireo ny fanaovana kolikoly sy hosoka ary fanodikodinam-bolam-panjakana.
Sambany mba nisy trondro vaventy tratry ny haraton’ny Bianco ka lasa etsy ambany atsinanana.

Détournement de deniers publics : Nivo Ratiarison placé sous MD à Antanimora

 Le directeur de cabinet du Ministère de la Communication, de l’Information et des Relations avec les Institutions est placé sous mandat de dépôt à Antanimora.

La deuxième audition de Nivo Ratiarison, directeur de cabinet du Ministère de la Communication, de l’Information et des Relations avec les Institutions, s’est déroulée hier devant la Chaîne Pénale aux 67 hectares. Cette dernière a tranché et a décidé de le placer sous mandat de dépôt à Antanimora avec un des coaccusés, toutes les charges ayant été retenues. Les trois autres ont été relâchés. A titre de rappel, la première audition de Nivo Ratiarison et consorts a eu lieu jeudi dernier et n’a duré que quatre heures. A l’issue de cette audition, ils ont été relâchés. Mais le Bureau Indépendant Anti-corruption ou Bianco n’a pas laissé l’affaire en l’état et a requis une deuxième audition. Cette fois, elle a duré sept heures dans la mesure où ayant commencé à 11h, elle s’est terminée vers 18h30. Au début de cette affaire, un soupçon de détournement à hauteur de 400 millions d’Ariary au sein de l’Office de la Radio et de la Télévision Malagasy ou OMERT a attiré l’attention du Bianco et a permis à ce dernier de diligenter une enquête. Nivo Ratiarison, directeur de cabinet du Ministère de la Communication, de l’Information et des Relations avec les Institutions avec quatre autres personnes en serait les auteurs. En effet, tentative de détournement de deniers et de biens publics, de franchises illégales, de corruption passive, falsification de documents, faux et usage de faux, sont leurs chefs d’inculpation.

Effet domino. Cette affaire de détournement de deniers publics par un grand fidèle du chef de l’Etat provoquera-t-elle un effet domino ? En effet, de nombreux intouchables – car proches des dirigeants – seraient englués dans plusieurs affaires, mais n’ont jamais été inquiétés par la Justice jusqu’à présent. Les « discours » que Nivo Ratiarison a élégamment tenus dans « Ady Gasy » avec le ministre Ravonison Andrianjato ne tiennent plus la route quand cette justice s’immisce dans les affaires des proches du pouvoir. Pourtant, force est de constater que cette affaire déclenchera plusieurs autres. D’autant plus que les Malgaches auront les yeux braqués sur les trafics de bois de rose et de ces autres richesses nationales.

Aina Bovel

 

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s