« Donnant-donnant et gagnant-gagnant », Patricia Andriamana (Mcm-Tanà).

DONNANT-DONNANT et GAGNANT-GAGNANT

On se demande combien les chinois ont donné à Hery et quel pourcentage avait reçu Attalah pour oser dire que la cession de l’exploitation minière sur l’étendue de 26 communes et pour une durée de 40 ans, a été accordée sur demande de l’ambassadeur de la chine de faciliter toute procédure pour que les chinois puissent exercer librement à Madagascar, et ce, en échange des services rendus par les chinois.

Nul n’est besoin de dire que les travaux ne sont pas encore terminés.
Pourquoi, un retraité ayant exercé pendant 30 à 40 ans aux services de l’Etat n’a-t-il pas droit aux facilitations de procédure pour obtenir sa pension d’une part, et s’il procède à la demande de terrain domaniale (son droit absolu), qui a pensé à le lui accorder sans se heurter à la lenteur et la lourdeur administrative ?

Sur ce, de quel côté la balance des dirigeants s’incline-t-elle ?
La réponse est : Pour les chinois, c’est donnant-donnant et gagnant-gagnant, un compromis de la part d’un « con promu », mais pour les compatriotes c’est « tant pis pour vous » !

attalah-b
Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s