Betafo. Dahalo iraikam-befolo (11) novonoin’ny fokonolona !!!

Malagasy Tia Tanindrazana

 Vindicte populaire à Betafo – Onze présumés « dahalo » tués par la foule

03.11.2016

Une énième justice populaire a tué onze présumés malfaiteurs dans une commune sise à 70 km au Sud de Betafo. L’avènement d’un pouvoir élu n’a pas diminué la fréquence des cas de vindicte populaire.

Les faits se sont passés durant la semaine du 17 novembre, en pleine semai­ne de la santé de la mère et de l’enfant (SSME). Les infrastructures de communication étant ce qu’elles sont dans les campagnes malgaches, les informations ont mis du temps à parvenir aux médias. Les autorités locales elles-mêmes n’ont, jusqu’ici, obtenu aucun rapport officiel sur ce drame survenu dans la commune d’Anosiarivo-Manapa.
Selon les informations confirmées par Tafika Rafano­mezantsoa, chef du district de Betafo, district de rattachement de cette commune perdue à 70 km au Sud du chef-lieu de district, pourtant, onze présumés « dahalo » ont été tués par les habitants de la commune d’Ambohi­manambola, située non loin de là. Certains d’entre eux ont perdu la vie durant les affrontements entre les deux parties, tandis que d’autres ont trouvé la mort alors que les « combats » ont déjà cessé.
« Certains sont tombés sous les balles du ‘fokonolona’, tandis que d’autres, capturés vifs, n’ont fait l’objet d’aucune pitié. La population s’est acharnée sur eux jusqu’à ce que mort s’ensuive », racontent des sources locales. « Les dahalo étaient à court de munitions, c’est pourquoi ils se sont facilement fait prendre », poursuit Tafika Rafanomezantsoa.
« Justiciers en groupe »
Les récits qui parviennent du fin fond de Betafo racontent également que des corps ont été jetés dans des rivières, et les proches de certains défunts ont dû attendre deux à trois jours pour pouvoir les récupérer.
Excédés par les attaques survenues dans leur commune, les habitants d’Ambo­hi­manambola ont décidé de ne plus attendre les gendarmes et se sont lancés eux-mêmes à la poursuite d’une horde de dahalo qui a dérobé une quarantaine de têtes de zébus dans leur localité. Lorsque les poursuivants ont rattrapé les présumés malfaiteurs à hauteur de la commune d’Anosiarivo-Manapa, des coups de feu ont été échangés. Des hommes sont tombés du côté des ‘attaquants’ qui ont dû se replier. Mais c’était sans compter sur la hargne d’une foule en furie qui a poursuivi les fuyards. Ceux qui se sont fait prendre ne sont pas sortis indemnes de la colère populaire.
Pour l’instant, aucune information officielle n’est parvenue auprès des autorités locales. Interrogés sur le sujet, les responsables locaux de la gendarmerie affirment n’avoir enregistré aucune plainte. Le chef de district lui-même confie n’avoir reçu aucun rapport, se contentant des récits rapportés par les missionnaires du ministère de la Santé et confirmés par des sources concordantes.
Manque de confiance en la justice ou absence d’autorité de l’État, de plus en plus de Malgaches refusent d’attendre que la Justice sévisse. Livrées à elles-mêmes, certaines communautés préfèrent se faire justice elles-mêmes. Contrairement à ce que pouvait faire espérer l’avènement d’un pouvoir élu, l’arrivée de Hery Rajaona­rimampianina à la tête de l’État n’a pas mis un coup d’arrêt aux cas de vindicte populaire, très nombreuses sous la transition. Les cas, au contraire, semblent s’aggraver et sont de plus en plus dramatiques. L’impunité dont jouissent la plupart des « justiciers » en groupe ne semble qu’aggraver la situation.
Angola Ny Avo et Faniry Ranaivoson et Lova Rabary-Rakotondravony

lexpressmada.com.

 betafo-a1

Tanimbary Betafo

Ph Mcm, Betafo.

Kaomisera Ranaivoson Alexandre “Tsy ara-dalàna ny fitsaram-bahoaka”

03/11/2016

Adihevitra tsy mety tapitra eto amin’ny firenena ilay fitsaram-bahoaka tany Mananjary izay nandoran’ny olona ilay vehivavy nanota fady ny 30 oktobra lasa teo.

Nitondra ny heviny ny Kaomisera Ranaivoson Alexandre, tompon’andraikitry ny serasera eo anivon’ny polisim-pirenena omaly. Nambarany fa tsy misy lalàna manome alalana ny fitsaram-bahoaka n’inona n’inona heloka sy fahadisoana. Isika rahateo anisan’ny firenena nanasonia ny fanafoanana ny fanamelohana ho faty. Tsy ahafahana mamantatra ny tena marina ny fandraisana fanapahan-kevitra hanao fitsaram-bahoaka ary  mety ho olona tsy manan-tsiny no matimaty foana vokatry ny tondro molotra, hoy izy. Ireny olona tratra ireny no fanalahidy hahafahana mamantatra ny mpiray tendro aminy sy hikarohana ny tena marina.

Midika izany fa ny fahafatesany dia sakana amin’ny fivoahan’ny marina ka lasa fiarovana ireo olon-dratsy hafa. Vao afak’omaly, ohatra, dia dahalo 11 indray no niara-maty nodoran’ny olona tany Anosiarivo Manapa any Betafo, ka dia izy ireo no maty fa tapitra hatreo ihany koa ny loharanom-baovao hamantarana ireo namany an’arivony. Toy izany ny tany Nosy Be, Moramanga, Maroantsetra … izay nangina tanteraka. Adidin’ny mpitandro ny filaminana ny miaro ny ain’ireny olona tratra nanao ny tsy nety ireny saingy inona no nataon’ny mpitandro ny filaminana tamin’ny fotoana nisian’ny fandikan-dalàna ? Tsy mbola mikatona eo iny raharaha vono olona mahatsiravina tany Mananjary iny fa tokony hisy ny fampiharana ny lalàna velona. Rehefa betsaka ny fahefan’ny vahoaka dia mihena ny fahefan’ny manampahefana ka lasa manapa-kevitra fahatany ny olona. Misy ihany ny lalàna apetraka eo amin’ny fiarahamonina toy ny “dina” saingy mila fankatoavana ara-panjakana sy araka ny lalàna izany vao azo hampiharina.

 

Toky R.

mananjary-may

fampiadiana_ny_gasy__sary_anatiny_tahirin-tsary

Tandremo ! Misy mampiady ny Malagasy

03/11/2016

Mirongatra ny fitsaram-bahoaka izay toa misy ambadika hafahafa. Kendrena izay hampiady sy hampifamono ny vahoaka mba hahafahana misikotra tsikelikely ny harenan’i Madagasikara.

Isika Malagasy rahateo mbola ambany ny fari-pahalalana ary mora mandray am-bolony ka izay no tadiavin’ny hafa hararaotina sy hampiadiana antsika mba hahafahany manatanteraka ny tanjony. Rehefa variana amin’ny ady sy ny savorovoro ny Malagasy dia ho avy amin’izay ireo vahiny sy ny mpiray tsikombakomba aminy handroba ny harena. Hita ho mbola miray hina amin’ny fiarovana ny taniny anefa ny Malagasy raha jerena amin’ny zava-misy tany Soamahamanina saingy raha hihinana am-bolony sy hanaiky hampiadiana dia ho potika eto.

Manana harena ankibon’ny tany maro i Madagasikara ary ahitana volamena, fasimainty, diamondra, safira sy ny maro hafa ny faritra Atsimo Atsinanana. Tafiditra ao anatin’izany i Mananjary izay nisian’ny fitsaram-bahoaka vao andro vitsy monja. Voizina ankehitriny ny fankahalana ny olona avy any noho ny fomba amam-panao any an-toerana ka kendrena ny hampitoka-monina ity faritra ity ary hiditra any an-toerana amin’izay ireo vahiny mpanao tantely afa-drakotra ny haren’i Madagasikara sy ireo mpiray tendro aminy avy eo.

Rehefa iharan’ny ankivy ny tanàna iray ka lasa mahantra dia ho mora hambakaina.

Ny resaka finoana sy ny fomban-drazana no entina hampisaraham-bazana kanefa azo atao tsara ny mifampiresaka sy mifampidinika.

Ny mahagaga dia tsy mahita vahaolana mivaingana manoloana ny savorovoro sy fitsaram-bahoaka ny mpitondra ary tsy te hiditra lalina kanefa ny olona efa mifamono ka ireo olobe eny ifotony no miezaka mamaha ny olana. Mitovitovy amin’izao tranga misy izao ny tany Soudan noho ny fisian’ny solika any an-toerana ka nezahina nampiadiana ny vahoaka. Mbola mitohy mandrak’ankehitriny ny savorovoro any Irak izay sahala amin’izany ihany koa ny paikady nentina nitrandraka ny hareny. Mila mitandrina ny Malagasy mba tsy hijabaka ao anaty fandrika fa raha tsy izay dia ho raikitra ny savorovoro ary hifanapotika eto isika.

Toky R.

misy-mampiady-ny-gasy

 

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s