Hommage à Hillary Clinton. Donald Trump est devenu le 45e président des Etats Unis.

ABOUT HILLARY CLINTON

Hillary Clinton has served as Secretary of State, Senator from New York, First Lady of the United States, First Lady of Arkansas, a practicing lawyer and law professor, activist, and volunteer, but the first things her friends and family will tell you is that she’s never forgotten where she came from or who she’s been fighting for throughout her life. Hillary was raised in a suburb of Illinois where she attended public school and was raised a Methodist by her parents. She attended Wellesley College, and went on to study law at Yale. After attending Yale Law School, she went to work for the Children’s Defense Fund, going door to door in New Bedford, Massachusetts. After serving as a lawyer for the Congressional Committee investigating President Nixon, she moved to Arkansas where she taught law and ran legal clinics representing poor people. She co-founded Arkansas Advocates for Children and Families, one of the state’s first child advocacy groups. As First Lady under President Bill Clinton, Hillary tenaciously led the fight to reform our health care system so that all our families have access to the care they need at affordable prices. Hillary led the U.S. delegation to Beijing to attend the UN Fourth World Conference on Women and gave a groundbreaking speech, declaring that “human rights are women’s rights and women’s rights are human rights once and for all”—inspiring women worldwide and helping to galvanize a global movement for women’s rights and opportunities. Hillary was then elected to the U.S. Senate, becoming the first woman senator from New York. She repeatedly worked across the aisle to get things done, including working alongside Republicans after the terrorist attacks of September 11, 2001. When Congress wouldn’t do enough for rural areas and small towns, Hillary didn’t back down. She launched innovative partnerships with the tech industry and provided support to local colleges and small businesses. When President Obama asked Hillary to serve as his secretary of state, she answered the call to public service once again. She was a forceful champion for human rights, internet freedom, and rights and opportunities for women and girls, LGBT people and young people all around the globe. Now she’s running for President because everyday Americans need a champion and she wants to be that champion.

hillary3

Hillary Clinton reconnait sa défaite . Elle a appelé Donald Trump pour le féliciter.

Ça c’est une vraie démocratie !

Donald Trump, nouveau président des États-Unis, s’est exprimé suite à l’annonce de sa victoire.

« Je viens de recevoir un appel d’Hillary Clinton. Elle nous a félicité. Je l’ai félicité sur une campagne qui a été durement combattu. Hillary a travaillé longuement sur une grande période de temps pour les États-Unis. On lui doit de la gratitude pour son service pour les États-Unis. »

« Maintenant, Les États-Unis doivent s’allier, les Républicains et les Démocrates, il est temps pour nous de unir. Je promets que je serai le président de tous les américains. C’est si important pour moi. Pour ceux qui ne m’ont pas soutenu, je vous demande votre aide pour unifier notre grand pays. Comme je l’ai dit depuis le début, nous n’avons pas eu une campagne mais un mouvement de millions d’Américains qui aiment leur pays et veulent un plus beau futur pour eux et leur famille. C’est une Amérique avec toutes les races, les religions et origines sociales. »

« Nous allons nous atteler à la tâche urgente de reconstruire notre grand pays. En tant qu’entrepreneur, j’ai vu le potentiel non utilisé dans notre pays, je veux l’utiliser maintenant. Ça va être magnifique. »

« Nous allons réparer nos centre-villes, reconstruire nos infrastructures, nous mettrons des millions de nos citoyens au travail. Nous allons enfin nous occuper de nos vétérans qui nous ont été loyaux. Le temps que j’ai passé avec eux durant cette campagne a été un des plus grands honneurs. »

« Nous allons appeler les meilleurs à travailler pour le bénéfice de tous. Nous avons un grand plan économique. Nous allons doubler notre croissance. Nous allons bien nous entendre économiquement avec toutes les nations. »

« Aucun challenge n’est trop grand. Les États-Unis n’accepteront plus d’avoir moins que le meilleur. Nous allons rêver grand. »

« Je veux dire au monde que même si nous mettrons les intérêts des États-Unis en premier, nous discuterons avec tout le monde. Nous chercherons la négociation. »

« Je veux remercier mes parents qui me regardent du ciel. Des gens biens. Ils étaient magnifiques. Je veux remercier mes soeurs et mon frère. Une famille fantastique, j’étais très chanceux. »

« C’était dur ! La politique est dure et sale. »

LINFORE.

_

donald2

Donald Trump élu président des États-Unis

Soirée électorale aux Etats-Unis : le républicain Donald Trump s’impose dans les urnes et décroche 276 grands électeurs.

Les bureaux de vote sont fermés aux Etats-Unis et le dépouillement est en cours. Donald Trump a remporté le scrutin.

Donald Trump a décroché 276 grands électeurs sur les 270 requis. Il s’impose largement avec 500 000 de votes de plus qu’Hillary Clinton. Le républicain sort en tête du scrutin avec 48% des voix, la démocrate a 47% et le « Libertarien » Gary Johnson a récolté 3% des suffrages. LINFORE

donald1

Présidence des Etats-Unis : Ravalomanana félicite Donald Trump

Donald Trump est élu 45e président des Etats-Unis. La victoire « surprise » du candidat républicain a fait réagir le monde entier depuis hier. A Madagascar où l’on a suivi de près le déroulement de l’élection présidentielle américaine, l’ancien président Marc Ravalomanana n’a pas hésité à féliciter le nouveau président des Etats-Unis. « Les Américains ont fait leur choix. C’est la démocratie à l’américaine. On ne peut que constater la réalité», a souligné Marc Ravalomanana.

Businessman. L’ancien président qui connaît bien les Etats-Unis de rajouter : « Puisque c’est une affaire américano-américaine, ce n’est pas à moi de juger le choix des Américains. Par contre, en tant que homme d’affaires et businessman comme lui, je félicite particulièrement la victoire de Donald Trump. » A rappeler que durant ses mandats à la tête du pays, Marc Ravalomanana avait eu d’excellentes relations avec les Etats-Unis. Il s’est battu à l’époque pour permettre à la Grande Ile de bénéficier de l’AGOA.

Recueillis par R. Eugène

ivato-fjkm3

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s