Francophonie. 18/11/2016. Fitokanana ny lalana Andohatapenaka. Inauguration.

Arp Helisoa
Fitokanana ny lalana vaovao ety Andohatapenaka, samy mandinika sy mamakafaka ny rehetra a!

franco-lalana-a1

Arp Helisoa

Reraka sy matin’ny masoandro ireto Ankizy niandry ny filohampirenena efa ho ora roa mahery teny Andohatapenaka

Arp Helisoa
 Omena maillot 30 sy baolina 50 ny mpanao rugby hoy ny filoha Rajao teny Andohatapenaka , hafa indray izay a!
franco-lalana-a10

Rehefa tsy miasa miaraka dia tsy hisy fahombiazana mihintsy, miteny ho azy ny sary

franco-lalana5

franco-lalana4

 Jah Rakotondratsimba

Inaugurer est un bien grand mot.

Car après cette inauguration, ça restera fermé
au public.
Donc si c’est pas ouvert au public c’est
que l’ouvrage n’est pas terminé.
Il est vrai qu’avec sa voie unique dans un
sens et ses 3 cms de goudron, l’ouvrage se
présente plus comme une espèce de
chinoiserie sans grande valeur qu’autre
chose.
Les routes du temps de Marc
Ravalomanana c’était autre chose.

 –

#Frankofonia2016

IO ALOHA NY LÀLANA VITA (TSY VITA) …
… NOTOKANANA FA AKAIKY ILAY FRANKOFONIA

Raha ny valandresaka nataon’ireo « niantoka ny Làlan’ny Frankofonia » etsy Andohatapenaka … dia niaiky ry zareo fa tsy mbola vita araka ny tokony ho izy ilay « notokanana » !

Ary dia miandry ny « TOP » avy any « AMBONY » indray ny fanohizana ny famitàna azy.

Izahay nandeha teny aloha dia nahita fa « nampihovitrovitra fiara » ihany ilay làlana na dia nandehanana mora aza.

Misokatra INY LÀLANA INY …
… kanefa HIANGAVIANA ISIKA HITANDRINA TSARA !

 

Jean-Luce Randriamihoatra

Inauguration à Andohatapenaka: Autosatisfaction pathétique du régime

 

Vendredi dernier, lors de l’inauguration à Andohatapenaka, de la route de 4,7 kilomètres bâtie par la société chinoise China Road and Bridge Corporation, Hery Rajaonarimampianina a eu les mots suivants : « Quand le Chef de l’Etat lance un pari, il le réalise ». Désespérément avide de flatteries et en quête d’admiration, Hery Rajaonarimampianina doit se sentir bien seul pour se mettre à parler de lui à la troisième personne du singulier. C’est un mauvais signe. Il est conscient d’avoir failli à ses engagements. Il ressent la nécessité de s’auto-congratuler car les applaudissements et les hourras de ses zélateurs ne retentissent pas assez forts. « Quand le Chef de l’Etat lance un pari, il le réalise »…à moitié, avec beaucoup de retard et après trop de promesses évaporées, serait-on tenter d’ajouter. Qui voulait-il convaincre, à part lui-même, avec ses propos ? Tout le monde sait qu’il a perdu les paris de vaincre les délestages, le chômage, l’insécurité, l’inflation et la corruption. Le Chef de l’Etat a fait construire la route d’Andohapatenaka, après bientôt trois années de mandat. Quelle bien maigre réalisation, au regard de ses engagements de campagne ! Ses prédécesseurs ont fait bien mieux que lui sur une même période. Pendant ce temps, la population continue à mâcher du vide. A Andohatapenaka, Hery Rajaonarimampianina a eu besoin d’inaugurer cette portion de route pour masquer l’inachèvement du Village de la Francophonie, symbole de l’échec de ce régime. Il a eu également besoin de se mesurer à Andry Rajoelina qui avait réussi l’exploit de construire un hôpital et un stade à Andohatapenaka, malgré le gel des financements extérieurs. Décidemment, Hery Rajaonarimampianina va finir son mandat comme il l’a commencé, c’est-à-dire dans un esprit revanchard et peu constructif. Avec sa déclaration, « quand le Chef de l’Etat lance un pari, il le réalise », Hery Rajaonarimampianina part à la reconquête des cœurs désabusés et de son électorat perdu, mais il peine à convaincre car le bilan de l’expert-comptable est mauvais.

     Phil de Fer. LGDGI.

TSY MITELIN-KAFATRA ISIKA …
… VITA SINOA ?

Ity alefanay manaraka ity ny fanambaràna (an-tsoratra) nataon’ny orinasa sinoa mikasika ny asa fanamboaran-dàlana nataon’izy ireo teto Antananarivo.

« …
Vendredi, 18 novembre 2016, le Président de la République, Hery RAJAONARIMAMPIANINA, a inauguré la Rocade d’Andohatapenaka construite par CRBC (China Road and Bridge Corporation).

La cérémonie s’est déroulée avec la participation de S.E l’Ambassadeur de Chine, Madame YANG XIAORONG, des membres du Gouvernement, de différentes Institutions étatiques …

En procédant à la coupure du ruban, le Chef de l’Etat – en compagnie d’une cinquantaine d’écoliers – a rappelé l’importance de cette promesse tenue pour l’avenir du Pays et le futur des enfants.

Cette route d’une longueur totale de 4,759 km répond aux normes internationales requises en termes de qualité. La technique mise en œuvre pour ce projet est exactement la même que celle que CRBC utilise à travers le monde pour ses grands projets, tels que l’autoroute Chine – Tadjikistan – Ouzbékistan, la Périphérique à Addis-Abeba en Ethiopie ou l’autoroute Thiès – Touba au Sénégal …

Cette route est composée de plusieurs couches, à savoir : 30 cm de couche de fondation + 20 cm de couche de base + 5 cm de couche de revêtement.

Aussi la construction de la route a-t-elle nécessité la plantation de 2.200 pieux souterrains de 7 m de long pour soutenir le poids de la chaussée et éviter d’éventuels tassements futurs.

Après la saison des pluies et suite à une période d’utilisation par les riverains, une dernière couche de 5 cm sera rajoutée. Ensuite, seulement dix jours de travaux seront nécessaires pour réaliser cette opération qui rendra la conduite encore plus agréable.

La qualité de construction de cette route vous garantit de sa pérennité à l’inverse des autres routes déjà existantes ou en cours de construction à Antananarivo.

CRBC a plusieurs grands projets à son actif : le Grand Pont de la Baie de Qingdao en Chine (long de 42 km, qui est le plus long pont du monde), la voie de chemin de fer Mombassa – Nairobi au Kenya (plus grand projet financé par l’Etat chinois en outre-mer), le Port de Nouakchott en Mauritanie (le deuxième plus important projet réalisé avec l’assistance du Gouvernement chinois en Afrique), l’autoroute Karakoram au Pakistan (voie la plus haute du monde, considérée comme le huitième miracle de la Terre), le Terminal 3 de l’Aéroport International de Pékin (deuxième plus grand terminal monomère du monde), le Pont de Zemum – Borca en Serbie (premier ouvrage d’art construit par une entreprise chinoise en Europe).

Le Directeur Général de CRBC ajoute qu’en plus des avantages directs et immédiats, toutes les réalisations CRBC (à Madagascar ou ailleurs) ont toujours eu un impact bénéfique sur la population locale par la création d’emplois directs (près de 5.168 employés malgaches) et par le respect de l’environnement lors de l’étude et de l’exécution du projet.

CRBC s’est lancé le défi de réaliser une infrastructure moderne et de qualité à même de servir les intérêts de la population sur plusieurs générations, dans un délai très réduit, c’est-à-dire six mois. Le pari est réussi puisqu’Antananarivo dispose désormais d’une route aux normes internationales.

MOT DE CRBC (suite des travaux) :
A l’issu du Sommet de la Francophonie, la route sera ouverte au public et permettra un déplacement plus fluide de l’ensemble des habitants d’Antananarivo.

Nous tenons à remercier les riverains qui nous ont soutenus pendant l’exécution des travaux et invitons toute la population à emprunter notre route et à continuer à construire « ensemble » ce beau projet.

De plus, nous procédons très prochainement à la construction du tracé principal dès que le site de chantier sera prêt.

En parallèle, CRBC continue à œuvrer au développement social par diverses actions en cours et dans le futur, à la construction de Madagascar avec tous les frères, tous les partenaires et toutes les forces vives du Pays.

Contact Presse :
WORLD TRADE CENTER, ANTANANARIVO
(+261) 20 22 330 93
(+261) 33 23 846 51
contact@wtctana.com

Rocade Andohatapenaka

Inaugurée même si les travaux sont inachevés

samedi 19 novembre | Bill

La voie express qui relie Andohatapenaka au Boulevard de l’Europe, à Antananarivo, a été inaugurée par le président de la République ce 18 novembre. Infrastructure construite en six mois par la société chinoise China Road and Bridge Corporation (CRBC) dans le cadre du Sommet de la Francophonie, la rocade d’Andohatapenaka s’inscrit surtout sur le long terme, pour désengorger la circulation dans la capitale et, partant, contribuer à son développement et à sa modernisation. Cette rocade d’Andohatapenaka devra encore être renforcée par une nouvelle couche de bitume après la saison des pluies reconnaît le président ; en attendant, ces infrastructures sont interdites au camion en tout genre. Mais d’autres réalisations viendront. C’est un des messages du président de la République lors de cet événement. Il a par ailleurs appelé la population à la vigilance car cette route est pourvue d’un éclairage fonctionnant avec des panneaux solaires. Il en est de même pour la nouvelle route Ivato-Soavimasoandro-Tsarasaotra, qui n’est certes pas encore totalement terminée, mais qui pourra entrer en service pour le XVIème sommet de l’OIF. Toujours dans la grande zone d’Andohatapenaka, qui connaît une véritable métamorphose, il y a également le Village de la Francophonie qui sera un des hauts lieux de divers évènements en marge du sommet.

En réponse aux critiques des détracteurs, il déclare : « Nous connaissons les difficultés auxquelles les populations font face dans le quotidien, et c’est la raison de tous les défis que nous avons lancés et que nous relevons, dans toutes les régions du pays. En termes de route, pour le développement et la modernisation d’Antananarivo et de sa grande banlieue, d’autres réalisations viendront, entre autres l’extension de la Rocade d’Andohatapenaka, la RN58A, côté Ouest, vers l’aéroport d’Ivato en passant par Ambohitrimanjaka. Il y aura également la rocade Est pour assurer la convergence des RN 4, 3, 2 et 7 » (respectivement route nationale vers Mahajanga, vers Anjozorobe, vers Toamasina et vers Fianarantsoa-Toliara). Le chef de l’Etat a-t-il pensé à la RN1 qui enjambe l’Ikopa au pont d’Anosizato ou au goulot d’Ampasika ? En tout cas, il n’a pas informé sur le prix des travaux effectués la CRBC

« Nous laisserons ces infrastructures en héritage aux générations futures, aussi, il nous faut protéger ces acquis par la vigilance au quotidien et par l’application de la loi, dans toute sa rigueur, et non en se livrant à la vindicte populaire que certains cherchent à favoriser », a fait savoir le Président Hery Rajaonarimampianina.

Tribune M/car.

franco-lalana-a7

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s