Cedés aux étrangers : Aéroports d’Ivato, de Nosy Be, Terres, Jirama etc…

Fototra Sosialy  un lien dans le groupe Fifamoivoizana eto Madagasikara.

27/12/2016.

Izay izany : ny frantsay mivondrona amin’ny Ravinala Airports izany no mitantana ny seranam-piaramanidina Ivato sy Nosy-Be manomboka izao. Misaotra ry habadoana, havotsana saina, fitiavan-tena ! Efa natakalonay ny Total, Galana, Shell sns ny SOLIMA fanananay, ny raffinerie efa nalefanay any koa, ny bankinay BTM efa nomenay ny Crédit lyonnais BNI, ny Air Madagascar efa amidinay amin’izao. Efa halefanay tsimoramora koa izao ny Jirama. Dia ny hetra sisa ataonay midangana be hampiodinana firenena, hatramin’ny alika sy antsy ampandoavinay hetra.

Gestion d’Ivato et Fascène – Ravinala Airports succède à Adema

ravinala

27.12.2016

Le consortium Ravinala Airports est désormais le nouveau gestionnaire des aéroports d’Ivato Antananarivo et Fascène Nosy Be.

C’est une nouvelle page qui se tourne dans l’histoire des aéroports du pays. Le consortium Ravinala Airport devient l’exploitant des aéroports d’Ivato Antana­narivo et de Fascène Nosy Be depuis le 23 décembre. « Nous avons repris la concession de ces deux principaux aéroports dans la nuit du ven­dredi à samedi », a confirmé au téléphone Vincent Devauchelle de Ravinala Airports. Ce fait marque ainsi une nouvelle étape pour ces deux infrastructures du pays.
Ce consortium regroupant l’Aéroport de Paris Management, Bouygues Bâtiment International, Colas Madagascar et Meridiam Africa, a obtenu le contrat de concession de ces deux aéroports internationaux en juillet 2015, pour une durée de 28 ans. La société aura pour mission de moderniser et de mettre aux normes les aéroports d’Ivato et de Fascène. Les deux aéroports connaîtront un nouveau visage dans les années à venir.
En ce qui concerne l’aéroport Ivato, un nouveau terminal dédié au trafic international figure, entre autres, parmi les grands travaux. Ce terminal sera équipé de trois passerelles permettant aux passagers d’embarquer directement à bord des avions, sans passer par le tarmac. Le nouveau site disposera d’une capacité d’accueil annuelle de 1.5 millions de passagers. Ce projet est évalué à 150 mil­lions d’euros.

Legs
« En 1970, Madagascar avait le plus grand aéroport au niveau régional. Aujourd’hui, nous  allons surement rattraper ce retard d’investissements par une mise en concession avec des grands noms de la construction et de l’exploitation aéroportuaire mondiale. Les aéroports d’Ivato et de Nosy Be Fascène seront d’ailleurs un legs pour les générations futures », s’est réjoui Narson Rafidimanana, ministre auprès de la Présidence chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement à l’issue de la signature de ce contrat.
Pour mener à terme ses missions, surtout dans l’exploitation des aéroports, Ravinala Airports bénéficie des experiences des personnels de l’Aéroport de Mada­gascar (Adema). Une partie des employés de cette société vont intégrer l’équipe opérationnelle du nouveau gestionnaire. « Cent soixante employés de l’Adema sont concernés par cette mesure », a fait savoir Vincent Devauchelle.
Depuis un quart de siècle, l’État avait confié la gestion de douze aéroports à l’Adema, dont les aéroports d’Ivato et de Fascène. Mais maintenant, elle doit se séparer de la gestion des deux principaux aéroports internationaux du pays. Ce qui a causé un énorme impact sur le budget de la société. « Au moins 90% de nos budgets proviennent de la gestion de ces deux aéroports. L’Adema est appelé maintenant à revoir sa stratégie pour être encore plus compétitif dans les années à venir », a expliqué Herison Andriamihafy, directeur général de l’Adema, lors de la cérémonie de célébration de du 25e anniversaire de l’Adema à Ivato le 13 décembre.

Lova Rafidiarisoa. L’Express de M/car.

Aéroports d’Ivato et de Nosy-Be : Signature définitive du contrat de concession !

Ca y est ! Le contrat définitif de concession des aéroports d’Ivato et de Nosy-Be Fascene a été signé ce 23 décembre entre l’Etat malgache et le Consortium Ravinala Airports après la Convention initiale signée le 9 juillet 2015.

Projets présidentiels. Des travaux sur les aéroports ont d’ores et déjà été effectués par ce consortium pour accueillir le XVIe Sommet de la Francophonie. Et avec cet acte définitif, ils vont continuer et s’effectuer tranquillement à la manière de ces investisseurs internationaux. Faut-il rappeler que ce grand projet rentre dans la catégorie des « projets présidentiels », en accord avec la vision du chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, de faire de Madagascar « une nation moderne et prospère ». D’ailleurs, il sera soutenu financièrement par les bailleurs de fonds, en l’occurrence, la SFI, une filiale de la Banque Mondiale suivant les projets y afférents tels que la réhabilitation du périmètre du bas Mangoky. Pour ce projet, Narson Rafidimanana, ministre en charge des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement, Ramanantsoa Benjamin, ministre des Transports et Gervais Rakotonirina, ministre des Finances, sont les principaux acteurs qui ont dirigé les négociations. D’après les explications de Narson  Rafidimanana, « après plusieurs années d’hésitations, les investisseurs étrangers sont à nouveau prêts à investir massivement dans la Grande Ile ».

Normes. Ces aéroports seront, de ce fait, à même de satisfaire l’objectif du chef de l’Etat de faire de Madagascar « la locomotive de l’Océan Indien » au niveau du secteur tourisme. Evalué à 150 millions d’euros, par voie de conséquence, des normes s’imposent et suivent celles de l’Association du Transport Aérien International (IATA). Ivato va donc recevoir plus d’1,5 million de passagers tous les ans et sera équipé d’un nouveau terminal international en forme de Ravinala. Par ailleurs, 3 passerelles vont l’équiper ; ce qui permettra aux passagers d’embarquer directement à bord des avions, sans avoir à passer par le tarmac. Et ce dernier sera apte à supporter 4 gros porteurs. Toujours d’après Narson Rafidimanana, « en 1970, Madagascar avait le plus grand aéroport au niveau régional. Aujourd’hui, nous  allons sûrement rattraper ce retard d’investissements par une mise en concession avec des grands noms de la construction et de l’exploitation aéroportuaire mondiale. Les aéroports d’Ivato et de Nosy Be Fascene seront d’ailleurs un leg pour les générations futures ».Notons que l’achèvement des travaux incluant les travaux de remise à niveau des outils et de développement du terminal international est prévu en 2019.

AinaBovel. Midi M/kara

_

Les passagers ?

Transport aérien – La redevance aéroportuaire entre en vigueur

27.12.2016 | L’Express de M/car.

Comme il fallait s’y attendre, l’application de la redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (RDIA) n’était qu’une question de procédure. Sa perception n’attendait que l’effectivité du transfert de gestion des aéroports d’Ivato et Fascène Nosy Be au consor­tium Ravi­nala Airports. « Cette taxe est désormais effective », a fait savoir au téléphone Vincent Devau­chelle, pressenti directeur général de Ravinala Airports.

Cette nouvelle taxe est demandée à  toutes les compagnies aériennes au départ des aéroports exploités par Ravinala Airports, c’est-à-dire Ivato et Nosy Be. Son montant est de 38 euros par passager international et de 20 euros pour un passager sur un vol domestique. Toutefois, les passagers en transit dans ces deux aéroports ne sont pas concernés par cette nouvelle mesure.
L’application d’une telle mesure a mis en émoi les acteurs du secteur tourisme. Ils ne cachent pas leur désaccord vis-à-vis de cette décision. Selon eux, cette nouvelle redevance aura un impact négatif dans la promotion de la destination Madagascar. Le budget de déplacement des voyageurs et/ou touristes va s’alourdir.

L.R.

Nosy Be.

Rivo Albert. 26/12/2016.

Kely sisa dia an’ny vazaha tanteraka i Nosy be
Voaporofo hatrany fa tena mpitondra mpivarotra tanindrazana mihitsy ry Rajaonarimampianina sy ny forongony. Mampitsangam-bolo ny fahafantarana fa dia tena hatao varoboba amin’ny vahiny mihitsy kay tany ao Nosy be amin’izao fotoana izao fa isika variana amin’ny zava-misy aty Andrenivohitra.

Tena kely sisa dia lasan’ny vazaha daholo i Nosy be ary zara raha misy ampahany kely sisa no an’ny Malagasy izay kely koa sisa dia vahiny eo amin’ny taniny. Raha ny fantatra dia efa eo ampanomezana tanteraka ny vahiny an’Andilana ny fanjakana Malagasy amin’izao fotoana izao.

Raha ny lalam-panorenena anefa dia tsy azo atao mihitsy ny mivarotra tany amin’ny vahiny fa fampidramana ihany no azo atao. Tsy mish sahy miteny moa ireo manam-pahefana rehetra ao Nosy be manoloana izao fivarotana tanindrazana izao satria miray tsikombakomba daholo izy mianakavy noho ny fitiavam-bola.

Raha izao no mitohy, afaka 2 na 3 taona eo dia tsy ho nosy Malagasy intsony ‘i Nosy be.

nosy-be-rivo-a

 

Ho anareo mpivarotra Tanindrazana Malagasy.

.

Guinée : l’Etat récupérera toutes les terres vendues illégalement (Alpha Condé)

 

 guinee-president

  •   vendredi, 23 décembre 2016

 

(Agence Ecofin) – Le président guinéen Alpha Condé a annoncé que son gouvernement est déterminé à récupérer tout le foncier vendu illégalement à des particuliers. Il s’exprimait lors de la cérémonie marquant le premier anniversaire de son second quinquennat le mercredi 21 décembre à Kindia, à 135 km de la capitale Conakry.

S’adressant aux spéculateurs fonciers qui cèdent des terres appartenant au domaine de l’Etat, il s’est montré ferme. « Vous avez vendu toutes les terres qui appartiennent à l’Etat. Comment voulez-vous qu’on construise des usines si vous vendez les terres qui appartiennent à l’Etat ? J’ai prévenu, tous les terrains vendus illégalement, nous allons les récupérer pour servir le Gouvernement, pour servir le pays. Nous allons vérifier point par point, tout ce qui a été acquis illégalement, on va reprendre, je m’en fous que ce soit Barry, Condé, Diallo, Soumah, Bangoura etc. Quiconque a eu ça illégalement, nous allons récupérer. Parce qu’en Guinée, on ne peut pas accepter que les biens de l’Etat soient accaparés par certaines personnes et que les Guinéens ne puissent pas aller de l’avant. Est-ce qu’un préfet ou un sous-préfet peut vendre un terrain ? S’ils vendent c’est illégal, je vais récupérer à qui ils ont vendu », a ainsi déclaré le président Condé.

Des menaces suite auxquelles il a exposé les principaux acquis de son action gouvernementale dans le domaine immobilier. « Aujourd’hui, la Guinée a plus d’infrastructures hôtelières que le Sénégal. D’ici la fin de 2017, le pays aura plus d’hôtels qu’Abidjan (Côte d’Ivoire) », s’est-il targué.

Souha Touré. Agence Ecofin.

Ireo Vahiny (Frantsay, karana…) no manjaka !!!

 

JR Ifalina

Ireo tsara ho fantatra momba Madagasikara sy ny vola malagasy.

-Ny banky malagasy goavana indrindra amin’ny tombombarotra sy vola kirakira dia ny BNI-Madagascar, ny tompony dia ny AXIAN GROUPE (famille Hiridjee, telma-jovenna, outremer telecom, moov,oceantrade, firstimmo, continental auto, viseo, sns…)

-BFV dia ny banky frantsay Société générale no manana petra-bola be ao.

-BTM dia ny banky frantsay aty Afrika Bank of Africa sy ny Afd-Proparco no tompony ary misy malagasy (zanataratasy frantsay) vitsivitsy no miaraka miombona antoka ao.

-BMOI dia itambaran’banky frantsay BNP Paribas sy ny groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE-france). Ny solonten’io banky frantsay (bpce) io dia ny Banque des Mascareignes tantanan’Atoa Ylias Akbaraly (Groupe Sipromad). Misy malagasy (zanataratasy frantsay) sy frantsay zanatany (familles Fraise & famille Bonnet & famille Hoaureau) miaraka miobomantoka ao.

-MCB, banky môrisinina Mauritius Commerce Bank

-SBM, dia ny môrisianina State Bank of Mauritius. Misy raharaham-pitsarana nanampotika mpandraharaha malagasy momba azy io izao, tsy mamerim-bola ny SBM.

-BGFI dia ilay banky malaza ny france-afrique, Banque Gabonaise et Française Internationale. Ny fianakaviana Bongo filohan’Gabon nifandimby ny rainy Omar sy ny zanany Ali no tompony sy ny orinasa Groupe TotalElf-Gabon (petrole) ary Groupe Areva France (uranium sy mines stratégiques). Banky nampidirina nandritra ny tetezamita io banky mahavariana io.

-BICM, banky sinoa noforonin’Ratsiraka, napoakan’Ravalo, narefotry ny tetezamita. Lasa ilay sinoa tompony dia navelany eo ireo malagasy nampahantrainy satria very petra-bola.

Ireo no banky goavana mikirakira miliara miliara. Misy koa ireo banky majinika na microfinance, mandresy lahatra ny malagasy hisambotra vola ao aminy.

-MicroCred Baobab, izy no lehibe indrindra na ara-petrabola na vola kirakira, ary ny tambazotrany no midadasika indrindra. Ny miaraka miombona antoka ny petra-bola ao dia ny Banky frantsay Société Générale (BFV) sy ny orinasa Planète Finance (France)Pdg Atoa Jacques Attali (ex Pdg AirFrance-KLM-AirAfrique), ary ny Groupe EDL (fianakaviana Razaly, edl, malgadecor, malgamobile, edelec, lays, sns…). Ny Filohan’ny fitantanana (PCA) ny MicroCred- Madagascar dia Atoa Irsad Razaly.

Ireo mobile banking,

-Telma M’vola miaraka amin’ny BFV-SG

-AirtelMoney dia miaraka amin’ny BTM-BOA

-OrangeMoney dia miaraka amin’ny BMOI

Ny tsara ho fantatra dia ny vola miodina sy ny vola miasa eto Madagasikara dia mandalo eo ampelatanan’olona tsy malagasy. Na hiodina avia isika na hiodina havanana, indrisy.

-Ny M’vola dia ampiasain’Telma. Telma-Jovenna sy Bni dia groupe iray miaraka, anefa ny dépot bancaire sy ny gestion dia ny BFV no mitantana ny M’vola.

-Ny OrangeMoney, dia ny BMOI sy ny Banque des Mascareignes no mitantana azy. Ireo banky ireo no namatsy vola ny cable fibre optique LION (miditra ao Tamatave) mampitohy ny nosy frantsay eto amin’ny Océan Indien. Ny Airtel-Afrique Francophone dia ny Groupe Orange no mampiasa ny tambazotrany (réseaux) hatrany Sénégal mandalo ao Cote d’Ivoire ka hatraty Madagasikara. Ny Airtel Iinternational dia ny orinasa indianina avy ao Mumbai BARTHY HOLDING no tompony, ary Atoa M’bo Ibrahim (miliardaire soudanais sponsor de la Fondation de la paix dirigée par le masombika Joaquim Chissano ) no namorona ny Airtel. Ny AirtelMoney dia ny BTM-BOA no dépositaire bancaire (bank of africa sy afd-proparco). Frantsay daholo ireo.

Miditra eto izao ny OutremerTélécom, orinasa téléphonique frantsay izay ny fianakaviana Hiridjee no mifehy azy eto amin’ny Océan Indien (Mayotte, Comores, Mada, la Réunion).

Misokatra ihany koa ny réseaux Bip, miara-dia amin’ny BlueLine. Ny BlueLine dia ny fianakaviana Oukabay sy Rajabaly no miaraka miombona antoka ao. Ny BlueLine no orinasa internet sy téléphonique miaraka amin’ny télévison numérique voalohany eto Mada. Izy no manana ny réseaux TNT intégral (BlueLineTV) voalohany eto amintsika.

Ny caisses enregistreuses zarain’ireo mpiasam-panjakana ao amin’ny Impôts sy finances eraky ny tsena eto Madagasikara dia ny orinasa ABC no mpanjinjara azy, ary ny orinasa TED no misahana ny réseaux de transmission de donnés mankany amin’ny diréction générale des Impôts. Ny tambazotra ampiasaina dia ny Telma, satria voalaza fa ny Telma no mahenika an’i Madagasikara. Ny ABC sy ny TED dia Atoa Danil Houssein (groupe SMTP, socolait, digital, discogi, agrivet, laCity, baobabCity, ted, abc, sns…) no tompony.

.

JIRAMA.

JR Ifalina

NY TSARA HO FANTATRA MOMBA NY JIRAMA:

Mangidy amintsika vahoaka ny Jirama. Lafo ny saran’ny jiro sy rano eto Madagasikara. Lafo noho ny fanaovana ny Jirama ho tantely afadrakotra ho an’izay mitondra fanjakana, lafo noho ny fitantanana paiso ankady ataon’ireo tomponandraiktra ao amin’ny orinasa Jirama, lafo noho ny firaisana tsikombakomba miaraka amin’ireo orinnasa karana sy vahiny mamatsy ny Jirama.

Ny jiro vokarin’Jirama dia mandany Gasoil izay mampitolagaga ny be sy ny maro, sady vidiny lafo io no tsy mety ho ampy ampiasaina fa lany foana. Voalaza fa manaraka ny vidin’solika eo amin’ny tsena iraisam-pirenena ny vidin’ny solika ampiasain’Jirama. Fa rehefa zohina dia ireto no Mpamatsy Gasoil ny Jirama:

– GALANA, tsara ho fantatra fa Atoa Iqbal Rahim (pdg) sy ny orinasam-pianakaviany TRIMETA -GROUPE (galana, raffineries petro tamatave, mofoko-croustipain-infinithé, enduma, sns…) no tompony.

-JOVENNA, fampatsiahivana fa ny AXIAN- Groupe, Pdg Hassanein Hiridjee, sy ny fianakaviany Amin, Mustapha, Razaly no tompony (BNI, telma-moov-jovenna, galaxy-futura-firstimmo, oceantrade, continetal auto, viseogroup, volobe, sns…)

Ny orinasa Jirama dia vatsian’ny fanjakana volabe amin’ny fividianana Gasoil, raha ny lalana mifehy ny teti-bolampanjakana dia mampiteny ny moana ny subvention omena ny Jirama. Io volabe tsy toko tsy forohina io dia isika vahoaka malagasy no mandoa azy amin’ny alalan’ny hetra sy ny trosa. Isika vahoaka mpanjifa ihany koa no mibaby irery ny fiakaran’ny vidin’ny jiro sy rano. Ny fanjakana dia manadino mandoa ny factures-ny, fa ny azy tsy azo tapahina ny jiro sy rano. Ifampizarana hividianana Gasoil sy saran’ireo groupe éléctrogènes goavana mamatsy ny Jirama io subvention mampiteny ny moana io.

Ireo orinasa mpamatsy ny herinaratra ho amidin’ny Jirama amintsika mpanjifa kosa dia:
-ENELEC, Atao Abdoulrassoul, pdg Groupe FILATEX (Filatex, Alahambra, FilatexImmo, Enelec, Sodiama, Design auto, sns…). Efa tamin’Ratsiraka mamatsy an’Tana sy Diego ary Tamatave.
-Henri Fraise-Caterpillar, fianakaviana frantsay zanatany, GROUPE FRAISE & FILS, (Sté Fraise, Madauto, Vanille, Hff travel, Groupe Star, Natema, sns…). Namatsy jiro efa hatramizay, naman-dRatsiraka. Ny orinasa Fraise no nametraka ny centrale éléctrique diesel tetsy Ambohitrarahaba ka niteraka savoritaka satria mitabataba no mankarary. Nafindra eny Behenjy taty aoriana. Misy azy koa eny Ambohimanambola sy Toamasina ary Fort-Dauphin sy tanana hafa.
-WARTSILLLA, orinasa avy any Pays-Bas (holandey) mpamokatra herinaratra nampidirin-dRavalo. Mitoby ao Mandroseza.
-AGREKKO, orinasa vazaha miasa aty afrika nampidirin’ny tetezamita mamatsy an’Tana-Ambohimanambola.
-SYMBION POWER, Atoa Souzar Booka, pdg VIMA (Village des jeux, Vima, Fibasom, sns…) nifanaraka tamin’Rajao, nanaovana dokam-barotra mafotaka mihintsy tamin’ny taona 2015 fa izy no hamarana ny delstazy. Mitoby etsy Mandroseza ihany koa.
-Jovenna, vao nampiditra (2016) milina faran’izay goavana anakiroa, avy atsy La Réunion, hamokatra herinaratra hamatsy an’Tana. Mbola tsy miasa atreto fa efa vita contrat amin’Jirama. Ny JOVENNA dia midi-droa, sady mpamatsy Gasoil izy no hamokatra jiro atsy ho atsy. Miampy izany rehetra izany, ny Jovenna ihany koa amin’ny alalan’ny AXIAN GROUPE no tompo-mariky ny toha-drano (barage hydro-éléctrique)goavana hamatsina jiro ao Volobe-TOAMASINA. Efa manomboka ny asa, ary ny frantsay COLAS no manamboatra azy.

Ny fifandraisana mivantana eo amin’ny fitondram-panjakana sy ny Jirama dia tsotra, ireo filohan’ny filankevim-pitantanana ny Jirama, na ireo Président du Conseil d’Administration Jirama dia tandapa manam-pahefana sy avo lenta avokoa:
-Tamin’ny andron-dRatsiraka dia Atoa Gerard Andriamilerovason izay Directeur general de la Presidence de la République (dgp) sady conseiller aux affaires économiques no pca Jirama
-ny napetrak’Ravalo ho pca Jirama dia Atoa Patrick Ramiaramanana, Pds Antananarivo tamin’izany, voafidy Maire nony avy eo ary ministra talohan’ny fionganana. Izao izy Maire adjoint miara-miasa amin’Neny Lalao. Ny Dg Jirama moa dia ilay vazaha allemand Layemer, lafo karama naloa tamin’ny vola Euros.
-ny tetezamita dia nametraka ny Sécretaire général de la presidence de la transition (sgp) Atoa Haja Resampa ho pca Jirama, ary nanendry an’Atoa Mamy Ravatomanga ho membre CA, izy ireo anefa dia samy miaraka ombinantoka tamin’ny orinasa AGREKKO.
-ankehitriny kosa dia Atoa Rachid Mohamed no Pca Jirama. Izy dia Conseiller spécial auprès du Président de la République, mpikambana ao amin’ny Birao pôlitika HVM moa izy ihany koa no directeur de campagne présidentielle Rajao ny taona 2013.

Ireo directeur général du Trésor nifandimby hatrizay dia mpikambana ao amin’ny Conseil d’Administraion Jirama avokoa. Ny dg Jirama ankehitriny dia Ministry ny Energie teo aloha, mpiahy ny Jirama. Niaraka ministra izy sy Rajao nadritra ny tetezamita.

Dia gaga ialahy e ???

Mbola manantena inona isika ao anatin’ny 2 taona?

2 taona eo tokoa sisa no hitondran’i Rajao sy ny HVM an’ity firenena ity. 3 taona izay no lasa, raha atao ny tombana dia vao maika nandetika ny firenena ao anaty lavaka ry Rajao sy ny forongony satria mbola tsy nahantra toy izao i Madagasikara ary manaporofo izany daholo ny tarehimarika navoakan’ireo fikambanana sy sampandraharaha iraisam-pirenena. Delestazy mandrak’ity ny androany tsy voavaha ary tsy vitan’izay fa vao maika miha mafy tamin’ity fitondrana ity na dia nampanantena ary ny filoha fa 3 volana ihany dia ho foana.

Inona moa ny mba zavatra hireharehan’izao fitondrana izao fa ny nahavitan’izy ireo ny fihaonana an-tampony ny Frankofonia izay tsy hitondra na inona na inona ho an’ny firenena fa vao maika nampanan-karena an’ireo mpandraharaha vahiny sy ireo Malagasy vitsy akaiky azy ireo ao amin’ny fitondrana ao ihany.

Mipetraka ny fanontaniana ankehitriny hoe: mbola misy zavatra azo hantenaina ve amin’ity fitondrana ity ao anatin’ny 2 taona? Ny fomba fitantanana tsisy miova, ireo tsy maty manota manodidina ny filoham-pirenena manao ny ataony ihany ary vao maika tsy azo kitikitihana, sns sns. Mpitondra efa tsy hatokisan’ny vahoaka intsony ary halam-bahoaka ka mba mahatsiarovan-tena !

rajao-roa-taona-rivo-a

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :