Antananarivo-Fanadiovana, 09/01/2017. CUA, Arp Helisoa, H. Razafimanantsoa, Midi M/kara.

cua-kifafa1

Arp Helisoa

Fanadiovana faobe zao maraina izao miainga eny Ambohijatovo mipaka eny Soarano. hifandrombonan’ny CUA, depiote. Sendika sy ny mpiasa ao amin’ny boriborintany voalohany

cua-kifafa23

Isika Namana Cua Serasera

BORIBORITANY VOALOHANY

FANADIOVANA GOAVANA NIARAHANA TAMIN’NY MPAMAFA LALANA SY IREO MPIASA BIRAO

Niara-nientana nanadio Tanàna niaraka tamin’ireo mpamafa lalana sy ny RF2 ny mpiasa avy amin’ny Boriboritany Voalohany, ny Filan-kevitra Monisipaly, ny mpiasan’ny Kabinetra izay notarihan’ireo Lefitry ny Ben’ny Tanànan’Antananarivo Renivohitra, ny Delege sy ireo avy amin’ny Fokontany ,ny tsena, ny Sendika eo anivon’ny Kaominina ny marainan’ny Alatsinainy 9 Janoary 2017.

Fanadiovana izay nanomboka teny Ambohijatovo ary nifarana teny amin’ny Gara Soarano. Hetsika izay natao mba ho fanairana ny olona amin’ny fanadiovana ny tanàna amin’ny alalan’ny asa sy ny serasera ; Araka ny nambaran’Andriamatoa RAZAFINDRATSIMA Ndremahery Marie Gérard, Delegen’ny Boriboritany voalohany dia : « Raha tombanana ho 5 000 isan’ora ireo olona mifamezivezy eto anivon’ny fari-piadidiana an’Antananarivo Renivohitra, ary atao hoe mitondra fako 100 grama avy ireo olona ireo dia fako 50 kilao izany no miditra eto Antananarivo Renivohitra isan’ora ; izay tokony ho diovin’ireo mpamafa lalana isan’ora». Nanamafy koa izy fa « Izay tsy mandoto dia efa anisan’ny manadio, ary ny asan’ny mpanadio ny tanàna dia tsy mora velively ka tokony samy hitandro ny fahadiovana ny tsirairay ».

Nasehon’ ireo mpiasa avy eo anivon’ny Kaominina ihany koa fa afaka ataon’ny tsirairay tsara ny manadio Tanàna satria dia tsy handaniana vola be izany.Eo koa ny fanentanana sy fampianarana ireo mpivarotra sy ny manodidina mba hanadio ny toerana hipetrahany.
Nahatratra 200 teo ho eo ireo mpiasa tonga namaly ny antson’ny Delegen’ny Boriboritany Voalohany tamin’ity hetsika fanadiovana ity. Asa maro no natao nandritra izany toy ny : famafana ny lalana, fanasana tamin’ny alalan’ny rano, fandrarahana fanafody, fanalàna ireo mpivarotra amoron-dalana sy ireo 4-mi izay mipetraka eo manoloana ny Glacier Analakely. Nahavariana ny maro tokoa ny nahita ireo mpiasa avy ao amin’ny kabinetra nandray kofafa.
Mbola hitohy ny fanadiovana hoy ny Delege fa tsy mbola mifarana indrindra ny any anaty tsena.

cua-kifafa21

cua-kifafa22

cua-kifafa28

cua-kifafa2

Livasoa Razafindrasolo

ME RAZAFIMANANTSOA HANITRA : NIROTSAKA NANADIO TANANA TENY ANALAKELY

Nanatanteraka fanadiovana faobe teny amin’ny boriborintany voalohany androany Alatsinainy 09 Janoary 2017 ny filoha lefitry ny Antenimierampirenena sady solombavambahoaka voafidy teny amin’ny boriborintany voalohany, niaraka tamin’ireo mpiaramiasa aminy, ny mpiara-miasa ao amin’ny kaomina Antananarivo Renivohitra. Nanomboka tamin’ny 7ora maraina ny fanadiovana ary nifarana tamin’ny 9 ora maraina teny amin’ny Gare Soarano.

Teo Ambohijatovo no niainga ny rehetra tamin’ny fanadiovana ary nizara ho andiany efatra, teny Ambodifilao, Analakely sy ny manodidina, Tsaralalana, ary Tsiazotafo.” Izay manadio tsy mandoto” io no lohahevitra noraisina tamin’izao fanadiovana faobe izao. Nambaran’ny solombavambahoaka Me Hanitra Razafimanantsoa fa fiara-mientan’ny rehetra izao, ary fampisehoana ihany koa azo atao tsara ny manadio. Rehefa manadio ianao dia manome modely ho an’ny hafa hoe mandray kifafa dia manao koa ny hafa. Ny fanadiovana tsy haingitraingitra fa tokony fiaianana isan’andro ary rehefa manadio ianao dia mandray kifafa koa ny olona.

Tsy androany fotsiny hoy izy izao fanadiovana izao fa ny fanentanana fotsiny no samihafa, any amin’ny sekoly , mpianatra any lisea, mpiasa, sns Rehefa natao ny fanaidovana faobe dia tsy nandaniana vola fa finiavana, sy hery ary tanjaka dia manao fanetretena miaraka amin’izay.

cua-kifafa9

cua-kifafa10

cua-kifafa6

cua-kifafa4

cua-kifafa16

Miara miasa.

cua-kifafa19

cua-kifafa30

Hanitriniaina Razafimanantsoa

 Tsara ny manadio fa ny mandoto koa fadio

Opération KIFAFA io maraina io niarahan’ny Boriboritany voalohany : Depiote sy ny kabinetrany, ny Conseiller municipal, ny Délégué 1er arrondissement sy ny mpiara miasa aminy niaraka t@ CUA notarihin’ny 1er adjoint par interim sy 2eme Adjoint solontenan’ ny Ben’ny tanana ary ireo tale sy sefo isan-tsokajiny,ny syndicat , ny mpiasa rehetra mpanadio lalana, ny namana tia fahadiovana rehetra…. Fanombohana fa mbola hitohy sy hitatra any @ fokontany rehetra any ary hanentanana ny rehetra rehetra.Misaotra misaotra misaotra

CUA - Antananarivo.

Assainissement Premier arrondissement : 200 personnes ont répondu à l’appel

L’axe Ambohijatovo-Soarano a été le théâtre d’une action de grand nettoyage menée par les responsables auprès du premier arrondissement d’Antananarivo dans la matinée d’hier.

Donner le bon exemple. C’est ce qui s’apparente le mieux à l’initiative menée par le premier arrondissement de la commune urbaine d’Antananarivo dans la matinée de la journée d’hier. Une action qui consistait en un grand nettoyage de certains axes des rues tananariviennes. Notamment, l’axe Ambohijatovo-Soarano qui est l’un des plus utilisés par les habitants de la capitale malgache. Mené par les adjoints au Maire, avec la participation active des personnels des différents services du premier arrondissement, des membres du conseil Municipal ainsi que de ceux du cabinet, le grand nettoyage était une façon pour les responsables auprès de la commune urbaine d’Antananarivo, en particulier du premier arrondissement, « de donner l’exemple ». « D’initier les Tananariviens à préserver la propreté de la ville ». Comme l’a dit le délégué du premier arrondissement, Ndremahery Marie Gérard Razafindratsima  « ceux qui ne polluent pas contribuent déjà à l’assainissement de la ville ». Avant d’ajouter que « le travail du personnel de nettoyage de la ville n’est pas facile et qu’il faut que tout le monde respecte la propreté et la salubrité de la ville ». Un message qui tenterait de responsabiliser la population tananarivienne.

Saison des pluies. Cette action a été également menée pour faire face à la venue de la saison des pluies. D’un côté elle est efficace et nécessaire. De l’autre, à noter que bien que cela soit utile, il faudrait que de telles initiatives soient menées à long terme. Car, de la salubrité de la ville dépendra la santé des Tananariviens. De plus, ajouter des mesures d’accompagnement du type éducation civique et citoyenne sur la propreté serait plus que nécessaire. Étant donné que cette notion semble être oubliée par de nombreux Malgaches actuellement.

José Belalahy. 

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s