Vol et profanation « Que tous ces gens soient maudits à jamais… », Malalanirina S Rakotonirainy.

Rajabaly via Tricomad continue donc dans l’illégalité totale…

Malalanirina S Rakotonirainy. 10/01/2017
Une terre de 8 ha, bradée par les voleurs à 60 Millions d’ariary en 1998 à RAJABALY Emirali, et qu’il re-brade aujourd’hui à 30 Millions d’ariary pour s’en débarrasser. Depuis quand la valeur d’une terre diminue dans le temps surtout un terrain proche de la ville qui est en train de s’étendre ?

Le bien est sur la commune de Sabotsy Namehana, mais la vente avec la société MEJI a été conclue récemment ailleurs, dans la commune de Vilihazo..et sans passer par le notaire comme l’exige la loi..s’il n’y a pas magouille et corruption la-dessus, je mettrais ma main à couper..Rajabaly via Tricomad continue donc dans l’illégalité totale…

.

 

Malalanirina S Rakotonirainy. 10/01/2017.

antsofinondry-malalanirina-s-rakotonirainy

Franchement, on demande combien il y a de gens honnêtes à Tana…
Concernant le vol des terres, on fait grand cas des vols par les Chinois mais on oublie tous ces milliers de gasy qui volent leurs compatriotes.
Je vous ai déjà parlé un peu du vol, de notre terre ancestrale, où se trouve notre tombeau familial à Antsofinondry.

Les voleurs, des Gasy, ont pu mettre les titres à leurs noms (les domaines sont un vrai repère de mafieux corrompus), les ont transmis à leurs enfants, qui eux l’ont vendu à la Société TRICOMAD de RAJABALY Emirali. Ma mère est allée voir Rajabaly en personne pour l’informer que c’était sa terre natale et que c’est une terre volée, en procès depuis des années (il était au courant du litige à l’achat mais l’a ignoré, mais ne savait pas que c’était la terre de ma mère).

Rajabaly n’a pas rendu la terre, puisque pour lui, il l’a acheté. C’est cause toujours tu m’intéresses ! Les procès ont continué et comme depuis 40 ans, on a encore perdu récemment. Ca vous étonne ? bien non, magistrats corrompus, avocats corrompus…bienvenue dans le système judiciaire malgache.

Bref, je viens d’apprendre qu’en octobre dernier, TRICOMAD s’est dé-saisi de ce cadeau empoisonné en le vendant pour une bouchée de pain à la société MEJI Sarl appartenant à AH THION Elka.

Bouchée de pain : 8 ha pour 30 000 000 Ariary (8 800 €)….Donc, les ossements de mes ancêtres, de mes grand-parents maternels, de mes oncles, appartiennent aujourd’hui à la société MEJI…Il y a 2 tombeaux sur ce terrain…et des maisons habitées depuis des lustres par les frères de ma mère et aujourd’hui par leurs descendants…

Que tous ces gens soient maudits à jamais…

antsofinondry-malala-s-rakotonirainy

sab-nam2

sab-nam1

Lasan’ireo karana .

Madagascar : des populations expulsées à Soanierana après seulement 48 heures de préavis

(Agence Ecofin) – Sur décision judiciaire, des dizaines de personnes habitant à Soanierana, une commune en périphérie de la capitale Antananarivo, sont expulsées depuis lundi. Une opération d’autant plus délicate que les interessés n’ont bénéficié que d’un préavis de 48 heures.

« Des bulldozers sont arrivés et ont démoli les maisons. Il y avait la police mais les gens ne se sont pas laissés faire et il y a eu des blessés. Nous habitons là depuis plus de 40 ans ! Il y a des enfants, des femmes ! Lorsqu’on s’est installés en 1972, le terrain appartenait à l’Etat. Et quand on a essayé d’obtenir un titre foncier récemment, on s’est rendu compte qu’entre temps quelqu’un avait acheté la parcelle », s’indigne ainsi un des habitants au micro de RFI.

« On n’a pas entendu parler d’indemnisations ou de mesures d’accompagnement pour ces gens qui sont expulsés, donc il faut qu’il y ait un juste équilibre entre le respect des droits de ce propriétaire et de ces gens qui vont être expulsés », souligne Zo Randriamaro, la coordinatrice d’une association de défense des droits humains.

Si l’indignation est aussi forte, c’est parce qu’une loi malgache permet à des populations occupant des terres sur « une longue période » d’en devenir propriétaires. Une disposition dont auraient pu bénéficier les expulsés de Soanierana.

Souha Touré

Le pot de terre contre le pot de fer

 

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s