Loza-Anjozorobe. Tsy teny fankaherezana fa latsa no setriny. Les victimes responsables de leur mort.

Tsy voahevitra !

« Avadika im-pito ny lela, hoy ny Ntaolo, vao miteny. Fahendrena nolovaina izany.  Mba mandanjalanja sy miheritreritra aloha fa tsy tonga dia « VAVANY ».  Ity ianao Andriamatoa, tsy vitany mamiravira ny fombafomba fitafa sy ny ara-drazana fa toa avy hamendrofendro, indrindra handatsa ireto efa niharan-doza sy  ireo nodimandry ». MCM.

hery-anjozorobe-a3

Lozam-pifamoivizana tany Anjozorobe : Teny diso toerana sy teny an’avona no nataon’i #Rajao #Be#Resaoro nandritra ny fandehanany tany #ADDIS-ABEBA. Tsy nahenoana teny fampaherezana ho an’ireo niharam-boina velively ny teniny fa vao maika nanome tsiny azy ireo. Izany ve no atao hoe mpitondra?! Mampalaelo ilay toe-tsaina#mampiesona a!

Drame d’Anjozorobe: le chef d’Etat malagasy pointe les victimes du doigt

(01-02-2017)

 Les propos du président Hery Rajaonarimampianina lors d’une interview effectuée à Addis Abeba pourraient mal sonner dans les oreilles de certains.

hery-anjozorobe-a2

© Absolutesary

« Vous ne devriez pas monter dans une véhicule en sachant que le conducteur est ivre. Cela fait partie du courage nécessaire » a souligné le chef d’Etat malagasy lors de son interview enregistrée à Addis Abeba, et diffusée sur la radio nationale hier. Bien que ses propos ne soient pas tout à fait faux, la proximité de ses mots avec les faits, surtout vis-à-vis de la famille des victimes risquerait de froisser certaines sensibilités.

Sur un ton qui sonnerait assez moralisateur, le numéro un du gouvernement a déclaré que des individus outrepassent toujours les règles malgré les mesures prises pour minimiser les accidents routiers. Dans ses propos, il a évoqué principalement l’état d’ébriété du conducteur et les passagers qui étaient en surnombre dans le camion. En poursuivant son discours, le Chef d’Etat malagasy a affirmé que chacun doit assumer et prendre sa part de responsabilité, allant des collectivités territoriales, des ministères, des forces de l’ordre jusqu’à la population.

 hery-anjozorobe-a1

© Absolutesary

Cette interview à Addis Abeba démontre toutefois la toute première réaction et la déclaration du Chef d’Etat malagasy après l’effroyable accident d’Anjozorobe le samedi 28 janvier 2017.

Le reportage de la Radio nationale malagasy n’affirme pas si le locataire d’Iavoloha a exprimé ses condoléances ou non auprès des familles endeuillées. De même, le communiqué émanant de la Présidence ne cite que des faits « regrettables » lors de ce tragique accident, sans que le Chef d’Etat n’exprime sa sympathie envers les familles des victimes.

Minoushka. MOOV

Rakotoson

Oui , l’ intervention de Hery Rajaonarimampianina sur l’ accident d’ Ankazobe n’ est pas digne d’ un Président de la République .

Les réactions enregistrées , à ce sujet , sont on ne peut plus unanimes quant aux circonstances de ce grave accident de la route . La gendarmerie nationale toujours omni – présente , armée jusqu’ aux dents – allant jusqu à faire sortir de leur ghetto d’ Arivonimamo les BRDM ( blindés pour le langage des profanes ) à se demander les dégâts humains et matériels que causeront un de leurs obus si toutefois ces véhicules de guerre d’ un autre âge en sont équipés – pour la sécurité présidentielle .

Si les gendarmes ( oh ! pardon ! la Zandarimariam – Pirenena ) faisaient convenablement leur travail – sans backsish pour les contrôles de routine – s’ il y en avait de poster ce jour – là sur cet axe routier d’ Ankazobe pour les contrôles de routine , ce drame ne se serait pas produit .

Au lieu de remuer le couteau dans la plaie des parents et familles des victimes , Hery Rajaonarimampianina aurait mieux fait de donner des ordres à tous ses gendarmes  » étoilés  » qui vivent des subsides des contribuables pour faire comme il faut leur travail après les banquets qu’ il leur offre au Palais d’Iavoloha , à chaque sortie de promotion et autres occasions. Rakotoson (Forum Mcm).

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Loza-Anjozorobe. Tsy teny fankaherezana fa latsa no setriny. Les victimes responsables de leur mort.

  1. Rakotoson dit :

    Oui , l’ intervention de Hery Rajaonarimampianina sur l’ accident d’ Ankazobe n’ est pas digne d’ un Président de la République .

    Les réactions enregistrées , à ce sujet , sont on ne peut plus unanimes quant aux circonstances de ce grave accident de la route . La gendarmerie nationale toujours omni – présente , armée jusqu’ aux dents – allant jusqu à faire sortir de leur ghetto d’ Arivonimamo les BRDM ( blindés pour le langage des profanes ) à se demander les dégâts humains et matériels que causeront un de leurs obus si toutefois ces véhicules de guerre d’ un autre âge en sont équipés – pour la sécurité présidentielle .

    Si les gendarmes ( oh ! pardon ! la Zandarimariam – Pirenena ) faisaient convenablement leur travail – sans backsish pour les contrôles de routine – s’ il y en avait de poster ce jour – là sur cet axe routier d’ Ankazobe pour les contrôles de routine , ce drame ne se serait pas produit .

    Au lieu de remuer le couteau dans la plaie des parents et familles des victimes , Hery Rajaonarimampianina aurait mieux fait de donner des ordres à tous ses gendarmes  » étoilés  » qui vivent des subsides des contribuables pour faire comme il faut leur travail après les banquets qu’ il leur offre au Palais d’Iavoloha , à chaque sortie de promotion et autres occasions

    P.S : Comment se fait – il que les commentaires de votre site ne sont jamais publiés comme le font vos confrères ?!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s