« Wagon Moramanga 1947, « TGV Madagasikara 2009 ». « Ilo tsy very ».

“Wagon Moramanga 1947” na “TGV Madagasikara 2009”…Tantara sy tolona mitohy !

Madagasikara Malalako. Ady,tolona,rà latsaka,aina nafoy tao anaty alahelo sy tomany nefa koa tamim-pahavononana sy fahasahiana tanteraka no niainana sy natrehan’ireo Ray aman-dReny mahery fon’ny Malagasy raha nanohitra sy nifampitàna tamin’ireo frantsay mpanjana-tany izy ireo 66 taona lasa izay.

Sahy nijoro nifanandrina tamin’ireo fahavalo mpanani-bohitra na dia azo lazaina fa atody niady amam-bato ihany aza manoloana ny fitaovana hari-fomba nampiasain’ireo mpanjana-tany tamin’izany andro izany.

Ankehitriny,inona no zavatra miseho eto Madagasikara ?Aiza ho aiza ny herim-po sy fitiavan-tanindrazana tsy manam-paharoa nasetrin’ireo mahery fon’ny Firenena tamin’ny taona 1947 raha oharina amin’ny zava-misy ankehitriny ?

Ny azo antoka dia halahelo sy ho tezitra ireo Ray aman-dReny izay nanao vy very ny ainy tamin’ny tolona nataony ho an’ny Firenena raha mahita ny fahoriana sy fahantràna manara-penitra iainan’ny taranaka Malagasy ankehitriny.Ary latsa sy heso tanteraka ho azy ireo ny mahita fa ireo fahavalo sy mpanjanaka fahiny miaraka amin’ny saribakoliny ihany no miverina manjaka sy manoro-paka eto an-tanindrazana ankehitriny.

Zovy moa no tsy nalahelo sy tezitra mba tsy hilazàna hoe romotra raha mbola Malagasy mitempo fitiavan-tanindrazana ihany manoloana ny fanonganam-panjakàna feno habibiana niseho teto amin’ny Firenena ny taona 2009? Indrindra rehefa mahita sy mandinika ny voka-dratsin’izany efa-taona aty aoriana ? Eny e!Mety hisy hiteny hoe nisy koa no faly tamin’ireny fotoana ireny.Nefa ny azo antoka dia tsy vitsy amin’izy ireo ankehitriny no manenina sy voakaikitry ny amboa kely tiany rehefa nahita sy nahatsapa fa hay fitaka be vava sy lainga marivo tototra nampiasain’ny mpanongam-panjakàna fotsiny ihany ireo fampanantenana poak’aty nataony teny an-kianja fa indrindra fitaovana sy tohatra hianihana ny lapa fotsiny ihany no nilàn’ireo fahavalom-pirenena ireo vahoaka madinika voafitaka tamin’izany.Porofo mitohaka amin’ny tenda ny zava-misy ankehitriny: Aiza ho aiza ny toerana sy fari-piainan’ireo mpanongam-panjakàna,ary aiza ho aiza kosa ny toarana sy fiainan’ireo vahoaka madinika natao fitaovana tamin’izany?

Ny loza sy mampalahelo dia ny Malagasy rehetra no samy mijinja sy mizaka ary lasa takalon’ain’ny habibian’ireo mpanongam-panjakàna avokoa.

Eo indrindra no tiana hisarihana ny saintsika sy hiverenana vetivety amin’ny tantaran’ny Firenena.

Samy mahatadidy tsara ny raharaha “Wagon Moramanga” avokoa angamba ny tsirairay izay raha tsiahivina dia fomba feno habibiana nataon’ireo frantsay mba hamaizana ireo Malagasy mpitolona sy nahasahy nanohitra azy tamin’izany.Nafatratra tao anaty “wagon” ireo Malagasy marobe ary novonoina tamin’ny alalan’ny tifitra variraraka avy eo.Tsy tambo nisaina ireo mpiray Tanindrazana maty tamin’izany.Ohatra iray amin’ireo habibiana sy hadalàna maro nataon’ny frantsay ihany io raharaha “wagon Moramanga” io satria ankoatr’io dia mbola misy koa ny famonoana sy fampijaliana ireo Malagasy toy ny fandatsahana azy ireo mivantana avy eny ambony fiaramanidina sns…

Ny fotoana no nandeha,ary ireo mpandray anjara no mety niova satria dia ireo taranaky ny mpamadika Tanindrazana sy ny saribakolin’ny mpanjanaka tamin’izany indray ankehitriny no mamerina ny tantara.Ny “wagon” lasa lamasina haingam-pandeha na “TGV” hoy ny teny vahiny izay.

Ny zava-misy ankehitriny dia tohin’ny tantara sy raharaha “wagon Moramanga” ihany.Fanaovana sorona sy famonoana ny Malagasy saingy araka ny voalaza etsy ambony dia ny fitaovana sy ny mpandray anjara no niova satria dia ny Malagasy roapolo tapitrisa mihitsy izao no voageja sy migadra ao anaty “TGV” eto Madagasikara.Sady migadra no takalon’aina ara-politika ny Malagasy nandritra ny efa-taona izay.Ary dia tamin-kery sy basy toy ny nataon’ny mpanjanaka fahiny ihany no nanalàna ny fahafahana sy zon’izy ireo ny taona 2009 tamin’ny alalan’ny fanonganam-panjakàna nataon’ireo misora-tena ho lamasina haingam-pandeha na “TGV”.

Ny azo antoka dia mitohy ny tantara ary dia mbola mitohy sy mahazo laka koa ny asa ratsin’ny mpanjana-tany sy ny zaza navelany.Ary eo indrindra no hanairana sy hamohazana ny Malagasy tsirairay izay rendremana sy tratry ny fampatorian’ny fahantràna manara-penitra ankehitriny fa mbola mitohy ny tolona sy ady atao amin’ireo fahavalom-pirenena sy mpanjana-tany izay nihofo ho lasa mpanongam-panjakàna ankehitriny.

Aoka tsy ho very maina sy ho raraka an-tany fotsiny ny rà sy aina nafoin’ireo Ray aman-dReny fahiny mba hanafahana ity Tanindrazana iombonana ity.

Mercredi 3 Avril 2013.  D.R.

—–

Un usurpateur en 2009, à la solde de l’ancienne puissance Coloniale.

Madagascar : Commémoration troublée.

Madagascar : Commémoration troublée.
Ambohijatovo 2010.
La commémoration de l’insurrection du 29 mars 1947, symbolisant la lutte du pays pour l’indépendance et le soulèvement contre le colonisateur français, a tourné en affrontements entre les partisans des trois anciens présidents et les forces de l’ordre.
Le temps n’était ni au recueillement, ni à la célébration du patriotisme lundi à Antananarivo.La journée du 29 mars devait être celle de la commémoration de l’insurrection nationaliste contre le colonisateur français en 1947.
Mais la cérémonie officielle s’est terminée par une course-poursuite entre les forces de l’ordre et les partisans des trois anciens présidents.
Ces derniers voulaient à tout prix manifester leur hostilité au pouvoir, en se présentant massivement aux environs de la stèle de commémoration érigée à Ambohijatovo, dans le centre ville, où il était de tradition depuis plusieurs années que le chef de l’Etat dépose une gerbe en souvenir des nationalistes qui se sont battus pour l’indépendance.
A son arrivée, la délégation officielle conduite par le président de la Haute autorité de la transition, Andry Rajoelina, a été accueilli par des huées que n’ont pas réussi à masquer les applaudissements des rares partisans des autorités venues sur place.
Stoïcisme
Et la gerbe de fleurs que Rajoelina avait déposée au pied de la stèle a été piétinée et détruite par des vandales quand la cérémonie officielle a pris fin.
Les forces de l’ordre ont dû recourir à des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants qui ont commencé à s’en prendre aux choristes venus pour l’animation. ..

BBC Afrique Mardi 30 Mars 2010 –

 —

Madagascar aux Malagasy. 29 mars 1947. 29 mars 2015. Moramanga. Les survivants, J.-L. Raharimanana.

1947 Nitiah

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :