Rtoa Voahangy Rajaonarimampianina. Ministra vaovao. GValosoa, Mcm-Tanà, Jean-L.Randriamihoatra. Tribune M/car.

Les nouveaux ministres du gouvernement de combat sont arrivés

D’après les informations, un remaniement du gouvernement a eu lieu cet après-midi…Pourquoi un remaniement à cet instant précis, est-ce pour couvrir l’affaire Claudine Razaimamonjy ou bien le gouvernement de combat est soudain moins combatif qu’on ne le pense ! En tout cas, Olivier Mahafaly a gagné son pari et une fois de plus la confiance du « Filou » puisqu’il est maintenu à son poste. Pourtant, il aurait menacé de tout faire tomber s’il est éjecté de son fauteuil…

Pour l’heure, les nouvelles têtes ou ceux qui reviennent dans le gouvernement seront présents au Conseil des ministres de ce jour, à savoir Harry Laurent Rahajason dit Rolly Mercia au ministère de la Communication et des relations avec les Institutions, Bary Emmanuel Rafatrolaza, nouveau Secrétaire d’Etat chargé de la coopération et du développement, le Général Alfred Randriamahavalisoa est nommé Secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale en remplacement au général Didier Gérard Paza et enfin, Lantoniaina Rasolohelison est nommé ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures !

 –

Ministra vaovao

Jean-Luce Randriamihoatra #Governemanta

TROISIÈME GOUVERNEMENT DE COMBAT

Ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures :
• Monsieur RASOLOELISON Lantoniaina

Ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions :
• Monsieur RAHAJASON Harry Laurent

Secrétaire d’Etat auprès du Ministère des Affaires Etrangères chargé de la Coopération et du Développement :
• Monsieur RAFATROLAZA Barry Emmanuel

Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de la Défense Nationale chargé de la Gendarmerie Nationale :
• Général RANDRIAMAHAVALISOA Razafindramaitso Girard

Nesorina tamin’ny toerany :

• RAVATOMANGA Roland
• ANDRIANJATO Razafindambo Vonison
• Général PAZA Didier Gérard

Des revenants et des impunis

vendredi 21 avril | Yvan Andriamanga

Si beaucoup de monde s’attende à un limogeage des incompétents, des inactifs ou des corrompus, ce n’est pas encore le cas pour le moment. Le président de la République vient de procéder à un mini-remaniement mais ce ne sont pas forcément les ministres les plus exposés qui sont limogés. Le Secrétaire d’Etat à la gendarmerie SEG, Paza Didier Gérard ; le ministre de la communication Andrianjato Razafindambo Vonison et le ministre de l’eau Ravatomanga Roland sont remerciés. Rahajason Harry plus connu sous le nom de Rolly Mercia reprend service en tant que ministre de la communication et de la relation avec les institutions. Pareil pour l’ancien ministre de la Transition, Rasoloelison Lantoniaina devenu ministre de l’eau, de l’assainissement et de l’énergie. Candidat malheureux aux sénatoriales sous les couleurs couleur du HVM il était chargé de remettre la Jirama en ordre en tant que directeur général par intérim avant de redevenir ministre.

Les deux ministères de l’eau de l’assainissement et celui de l’énergie sont réunis en un seul. Le général de division, Randriamahavalisoa Girard, remplace Paza Didier Gérard. Le vice-ministère auprès du ministère des Affaires étrangères, chargé de la coopération et du développement devient secrétariat d’Etat et c’est toujours Bary Rafatrolaza qui est le titulaire du poste.

Il est clair qu’en limogeant Roland Ravatomanga, un membre du parti TIM de Marc Ravalomanana, le Chef de l’Etat manifeste sa volonté de divorcer avec l’ancien exilé d’Afrique du Sud. D’autant que la relation entre la commune urbaine d’Antananarivo dirigée par le TIM à travers la femme de Marc Ravalomanana et l’Etat central se détériore de jour en jour. Quant au ministre de la communication, Andrianjato Razafindambo Vonison, les magouilles de son directeur de cabinet l’ont sûrement rattrapé. Il semble improbable aussi qu’il ne fût pas au courant voire mêlé dans l’affaire Nivo Ratiarson. Quant au secrétariat à la gendarmerie, Paza Didier Gérard, qui semble pourtant jouir de la faveur du Chef de l’Etat, les vindictes populaires semblent le rattraper. Comme le ministre de la police a été déjà remplacé, il ne reste plus que lui comme responsable direct de la sécurité.

Le Premier ministre, ministre de l’intérieur malgré les grands déballages sur les subventions exceptionnelles reste encore inamovible. Tout comme le ministre de la justice qui non seulement s’est honteusement improvisé avocat de la milliardaire Claudine Razaimamonjy mais s’est impliqué dans son évasion à Maurice. Pareil pour le président du parti présidentiel Rivo Rakotovao et le ministre de la santé.

Tribune M/car.

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s