Hervé Berville, candidat de la Republique En Marche (Côtes-d’Armor). Législatives françaises.

Hervé Berville. A Dinan les partisans de Macron.

Législatives. À 27 ans, Hervé Berville est investi En Marche !

Publié le samedi 13 mai 2017
Hervé Berville1
L’économiste de Pluduno (Côtes-d’Armor) incarne le renouveau politique souhaité par Emmanuel Macron.

Le suspense a été rompu, jeudi 11 mai, par l’investiture du candidat En Marche !. L’économiste de Pluduno (Côtes-d’Armor) incarne « le renouveau » voulu par le président élu. La campagne est lancée.

« C’est peut-être un soulagement », déclare, en off, Didier Lechien lorsqu’il apprend la nouvelle. Le maire de Dinan (Côtes-d’Armor) n’a pas été appelé par le mouvement En Marche !, pour batailler aux législatives.

Cette décision épargne probablement un mal de crâne à l’édile qui a toujours affiché son attachement à l’action municipale, commencée il y a trois ans. Bien qu’il expliquait une semaine avant l’annonce « difficile d’envoyer paître la présidence de la République », si celle-ci l’appelait. Le coup de fil n’a pas eu lieu et le nom dévoilé, le 11 mai, par Richard Ferrand, secrétaire générale du mouvement, a été… « Hervé Berville ».

À peine 27 ans et en lice pour la députation ! « Je suis honoré de la confiance des équipes d’En Marche ! ; fier de porter leurs couleurs. Mais aussi triste, car je ne peux m’empêcher de penser à Corinne Erhel. Au cours des six derniers mois, j’ai beaucoup appris auprès d’elle », souligne Hervé Berville.

« Symbole du renouveau »

Né au Rwanda, Hervé Berville a été adopté par un couple de Pluduno (Côtes-d’Armor), en 1994, alors que son pays connaissait ses heures les plus sombres. Ses études en France et à l’étranger (Science Po Lille et London School of Economics) l’ont conduit à travailler au Mozambique, puis comme chercheur pour l’université de Stanford, au Kenya.

Dès 2015, Hervé Berville s’était engagé auprès des Jeunes avec Macron. Quelques mois plus tard, il indiquait dans nos colonnes – dans la rubrique « Point de vue » ouverte aux personnes de la société civile – qu’il serait « illusoire de croire que le clivage artificiel gauche-droite permettrait de répondre aux défis posés par la profonde mutation des structures économiques et sociales ».

« Le candidat idéal »

Pour Emmanuel Cohu, coordinateur En Marche ! à Dinan, « Hervé a un petit plus. De par sa jeunesse d’abord, il incarne le renouveau. Mais aussi parce qu’il est investi dans le mouvement depuis la première heure. C’est le candidat idéal. » Ce n’est d’ailleurs sûrement pas un hasard si son nom a été le premier cité le 11 mai sur les ondes et à la télévision par Richard Ferrand.

« J’ai été le premier surpris, confie Hervé Berville. Je savais que j’étais investi, mais je ne m’attendais pas à être autant sollicité par les médias après l’annonce. »

Une campagne de projets

Face à lui, la candidate socialiste sortante, Viviane Le Dissez, prend acte de ce choix et maintient « une politique d’ouverture » pour, en cas de victoire, « faire partie d’une large majorité parlementaire ».

Si le jeune candidat pense ringardiser les partis traditionnels, la députée se défend « de faire partie de l’establishment ». En concédant, tout de même, que le temps est venu de « réorganiser certains partis vieillissants ».

Hervé Berville acceptera « bien évidemment » le soutien de Didier Lechien, qui a rejoint le mouvement En Marche !, en mars. « Nous sommes ouverts à tous les gens de bonne volonté », confirme Emmanuel Cohu, qui espère « une vraie campagne de projets ».

Un voeu partagé par Didier Déru. Le candidat LR-UDI souhaite « bon courage » à son jeune rival et se garde bien d’exprimer une quelconque satisfaction. « Je suis un sportif, j’ai le respect de tous les adversaires. Je me refuse à établir des catégories, avec d’un côté les petits candidats et de l’autre les plus gros. »

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Hervé Berville, candidat de la Republique En Marche (Côtes-d’Armor). Législatives françaises.

  1. lise dit :

    Je préfère mille fois MARINE LEPEN que MACRON Je ne voterai pas pour ce type
    qui veut enterrer vivants ceux qui gagnent 1250 euros depension après avoir travaillé
    48 Ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s