Véronique Vouland-Aneini s’insurge. Les Karana.

Kidnapping – Véronique Vouland-Aneini s’insurge

Veronique Vouland

18.05.2017

Selon l’ambassadeure de France, la recrudescence du kidnapping atteint un niveau inacceptable. Une situation qui risque de plomber l’image de Madagascar, après des investisseurs surtout.

Inacceptable. Ce mot a été utilisé par Véronique Vouland-Aneini, ambassadeure de France, en réaction à la recrudescence des rapts des membres de famille d’opérateurs économiques de nationalité française, ces derniers temps.
« C’est inacceptable. La recrudescence du kidnapping est très mauvais pour l’image de Madagascar vis-à-vis des investisseurs », a déclaré la diplomate hier, en marge d’une réception à l’occasion de la fête nationale de Norvège à Ivandry. La diplomate a fait part de son inquiétude et a regretté la nouvelle frénésie que semble connaître le phénomène de rapt de français d’origine indienne, alors qu’« il y a deux mois de cela, j’ai rencontré le président de la République pour parler du cas de cette communauté ».
Les opérateurs d’origine indienne et pakistanaise, de nationalité française pour la plupart, et les membres de leur famille sont fréquemment la cible des kidnappeurs. Des actes criminels, où les ravisseurs monnaient à prix fort la libération des captifs. Les autorités semblent avoir du mal à mettre fin au phénomène, bien que des arrestations aient déjà été faites. Deux évènements récents ont, semble-t-il, entrainé la consternation générale auprès des ressortissants français de Madagascar.
Le premier s’est déroulé à Ambohibao. Un élève du lycée Français a été kidnappé par un gang armé, au nez et à la barbe de policiers, alors qu’il attendait le bus scolaire à Ambohibao le 11 avril. Le second s’est déroulé à Ilafy dimanche. Alors que la famille se recueillait sur la tombe d’un proche, une douzaine d’hommes armés de gros calibres ont emmenés de force Yanish Ismaël, fils de Danil Ismaël, président du groupe SMTP.

Urgent
« Je considère qu’un enfant français enlevé sur le chemin de l’école est un mauvais signal envoyé à l’ensemble de communauté scolaire et éducative. Pour nous, il n’y a pas de distinction, quelle que soit l’origine, le lieu de naissance, la couleur de peau, la confession de l’enfant, c’est un élève et sa sécurité nous préoccupe », a déclare Jean-Hervé Fraslin, conseiller consulaire des français de Madagascar, dans une interview qui paraitra dans l’Hebdo de Madagascar demain.
Jean-Hervé Fraslin avoue la perception d’une certaine impunité, concernant les cas d’enlèvement. Avant son départ, François Goldblat, ancien ambassadeur de France, a remis une liste de probables commanditaires de ces rapts aux responsables étatiques. La suite qu’en ont donnée les tenants du pouvoir reste, jusqu’ici, une question sans réponse.
Soutenant que dans bon nombre d’affaires, les enquêtes menées par les autorités malgaches aboutissent à des résultats, le conseiller consulaire déplore, toutefois, « sur ces séries de kidnapping, force est de constater que le processus n’est pas interrompu. Au contraire, nous avons le sentiment qu’il s’accélère ». L’élu ajoute qu’« il est urgent » que les autorités agissent pour rassurer les gens, notamment les investisseurs nationaux et étrangers.
Lors d’une réunion de l’Organe mixte de conception national (OMC-NAT), entité en charge de l’élaboration des stratégies de sécurité publique sur le territoire national, à Mahazoarivo mardi, la recrudescence du kidnapping a été survolée. Certaines indiscrétions indiquent, néanmoins, qu’une autre réunion des hauts responsables de la sécurité, qui s’est tenue au palais d’État de Mahazoarivo toujours mercredi, a longuement traité de la question.
Peu d’informations sont sorties de cette réunion, sauf qu’un secteur de travail où les acteurs pourraient avoir accès à des armes lourdes, sera particulièrement surveillé. Un renforcement dans le domaine du renseignement ferait aussi partie des mesures décidées. En marge de la réception d’hier à Ivandry, Veroniqe Vouland-Aneini a juste soutenu qu’« au niveau de l’ambassade, nous essayons de faciliter le dialogue entre les victimes et l’État ».

Andry Rialinstalama et Garry Fabrice Ranaivoson. L’Express de Madagascar.

Kidnapping: les investisseurs exaspérés

Danil Kidnapping

Un coup de massue sur la tête. Le rapt d’Yanish Ismaël, fils de Danil Ismaël grand opérateur à la tête du Groupe SMTP qui emploie plus de mille cinq cent personnes, a terrassé d’abord tout le personnel du groupe et ensuite le monde économique. «C’est injuste. Je suis outré qu’on lui fasse cela mais surtout qu’on ne fait rien pour éradiquer ce fléau et protéger les investisseurs», déplore un de ses proches collaborateurs.

Tour à tour les patrons des grandes sociétés sont la cible des ravisseurs. Naza Electronic, Ocean Trade, Caromad, Henri Fraise, Avitech, Conforama, Eureka, Eden et maintenant SMTP ont connu les affres d’un kidnapping. Ils ont été libérés après plusieurs jours de détention et d’angoisse moyennant le paiement d’une rançon, d’habitude assez importante. Les enfants en sortent traumatisés à vie, alors que certains adultes ont subi des tortures. Pire, le jeune Alek n’a jamais été retrouvé. Et cela continue malgré les appels à répétition du Collectifs des Français d’origine indienne, principale cible des ravisseurs. «L’heure est grave. Notre colère est indicible et inexprimable face à la gravité de la situation. Le sentiment d’insécurité est d’autant plus accablant que ces actes barbares restent impunis», devait déplorer le CFOIM dans un communiqué.

Hémorragie grave

Eh oui, pas plus tard que la semaine passée, la police a arrêté une dizaine de soi-disant kidnappeurs du jeune Firoze enlevé à Ambohi­bao, mais visiblement cela n’est d’aucune importance. «La sécurité doit être garantie pour tous sans considération de nationalité ni de race», souligne un autre collaborateur de Danil Ismaël, dépité.

À la longue, les investisseurs finiront par quitter le pays les uns après les autres si ce n’est déjà le cas. Beaucoup ont préféré aller vivre sous d’autres cieux tout en confiant leurs affaires à des hommes de confiance. L’hémorragie risque de s’aggraver sans une réelle volonté de mettre fin au mal devenu un véritable commerce pour leurs auteurs.
C’est d’autant plus rageant que l’Union européenne vient de tenir sa traditionnelle table ronde au Carlton avec au menu le climat des affaires. Malheu­reusement il était plutôt question de mesures fiscales et douanières et non de sécurité des investisseurs et des investissements. Et hier à la Primature, l’OMC s’est réuni pour parler de vol de vanille, les kidnappings étaient occultés.

Si un investisseur comme Danil Ismaël décide lui aussi d’abandonner, on n’imagine pas les préjudices que cela peut causer. Déjà, on craint fort qu’il laisse tomber les 30 millions de dollars d’investissement qu’il avait annoncés a la conférence des bailleurs à Paris en décembre. On le comprend.

Un grand humaniste

«C’est un karana pas comme les autres. Il est exceptionnel. Tous les investissements qu’il fait sont accompagnés d’un projet social. Et si on lui présente un projet sans un côté social, c’est tout de suite rejeté». C’est témoignage d’un proche collaborateur de Danil Ismaël, un grand humaniste outre ses qualités d’opérateur. Depuis plusieurs années, il est le principal mécène des Médecins de l’océan Indien qui effectuent des tournées dans plusieurs localités de Madagascar dont récemment à Moramanga où les soins sont gratuits. Danil Ismaël construit, réhabilite ou équipe centres de santé ou hôpitaux des enfants un peu partout dans l’île.

lexpressmu

Depuis 2009

Fandriampahalemana

Lire :

Kidnapping des karana.Yanis Danil.

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Véronique Vouland-Aneini s’insurge. Les Karana.

  1. Lita dit :

    Une chose est sûre ,s’il n’y avait pas de putsch à MAda que certains Karana malhonnêtes étaient là dedans ,je crois que ça n’arrivera que rarement. Quand on seme le vent ,on récolte le tempete.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s