1517, il y a 500 ans, Martin Luther. Naissance et Histoire du Protestantisme.

.

Luther et la Réforme.

Luther, moine insoumis, attaque et critique les dérives du catholicisme. Il rédige ses thèses et propose une Réforme pour « réaligner » la vie religieuse.

Martin Luther né le 10 novembre 1483 à Eisleben, dans l’électorat de Saxe et mort le 18 février 1546 dans la même ville, est un frère augustin théologien, professeur d’université, père du protestantisme et réformateur de l’Église dont les idées exercèrent une grande influence sur la Réforme protestante, qui changea le cours de la civilisation occidentale.

Il défie l’autorité papale en tenant la Bible pour seule source légitime d’autorité chrétienne. Selon Luther, le salut de l’âme est un libre don de Dieu, reçu par la repentance sincère et la foi authentique en Jésus-Christ comme le Messie, sans intercession possible de l’Église.

L’histoire du Christianisme. Les sujets abordés sont divers et complémentaires : les origines de cette religion, ses évolutions dues aux contextes politiques, sociaux et culturels, son émergence, ses symboles, ses traditions, ses zones d’ombres…

.

Les 500 ans de la  » Réforme protestante « 

En 1517 Martin Luther, moine augustin, affiche ses thèses contre la vente des « indulgences ». Ce sera le point de départ de la Réforme protestante. Indissociable de l’humanisme de la Renaissance et favorisée par les progrès de l’imprimerie, elle prendra un tour tragique en France avec les guerres de religion et le massacre de la St Barthélémy. Du combat pour la liberté de conscience à la laïcité !
Bible de GutenbergBible de Gutenberg

L’affaire du commerce des indulgences fut le déclencheur de la Réforme protestante. Une « indulgence » c’est la possibilité, dans l’Eglise catholique romaine, de racheter ses péchés par des prières, des pélerinages ou des dons.

Au fil du temps cette pratique était devenue un commerce lucratif, d’abord dénoncé par l’Anglais John Wyclif puis le Tchèque Jan Hus qui sera brulé vif comme hérétique.

Mais au début du 16e siècle l’Eglise franchit un pas supplémentaire.

Afin de financer la construction de la basilique Saint Pierre de Rome, le Pape vend « en gros » des indulgences à l’archevêque Albert de Brandebourg qui les fait ensuite revendre aux fidèles, le Pape prélevant au passage une commission.

Martin Luther, un moine augustin allemand, théologien et professeur d’université dénoncera cette dérive dans ses « 95 thèses ». Celles-ci vont circuler largement en Europe grâce à l’imprimerie qui jouera un rôle considérable dans le développement de la Réforme.

L’acte fondateur du protestantisme est une rupture. Celle de Luther qui refuse en 1521, à la Diète de Worms, de se rétracter « car il n’est ni sûr ni salutaire d’agir contre sa conscience ». Mais derrière le combat théologique de la Réforme c’est une lutte plus décisive qui se mène. Contre un pouvoir politique et matériel, bien réel, celui de l’Eglise et du Pape. C’est d’ailleurs l’analyse qu’en fera Engels trois siècles plus tard.

S’appuyant sur les Evangiles, Luther veut, non seulement corriger les abus de l’Église catholique, mais aussi sa doctrine. La messe ne sera plus célébrée en latin et il n’y aura plus de culte de la Vierge et des saints.

Il est excommunié par le Pape, mais grâce à l’appui de Frédéric le Sage, Prince électeur de Saxe, il met en oeuvre la Réforme et organise une nouvelle Eglise en Allemagne. Son ami et bras droit, Philipp Melanchton, se préoccupe de concilier la Réforme et l’humanisme chrétien. Il affirme le pouvoir de l’État face à la suprématie de l’Église.

Martin Luther en famille par G.A. Spangenberg (1866) © Musée de LeipzigMartin Luther en famille par G.A. Spangenberg (1866) © Musée de Leipzig

Luther est aussi musicien et donne au chant une place renouvelée dans les offices religieux. Ce qui a contribué au développement de la musique dans les pays de langue allemande. Jean Sébastien Bach, dont les thèmes de la Réforme imprègnent cantates et oratorios, en est l’exemple le plus remarquable.

Lors d’une révolte des paysans allemands pour s’affranchir du servage ceux-ci espèrent le soutien de Luther. Il évitera pourtant tout ralliement à leur cause ce qui lui est encore reproché aujourd’hui. Tout comme son soutien au Prince électeur de Saxe dans son rejet des communautés juives.

La Réforme luthérienne se répandra également en Suède, en Norvège et au Danemark sous l’impulsion des souverains. Et dès 1520 les idées de Luther traversent la France, mais les autorités y font barrage.

Des humanistes chrétiens, dont Erasme, prônent le retour aux textes originaux de la Bible et des Evangiles et en viennent à critiquer de nombreux rites et pratiques de l’Eglise romaine. Ces idées novatrices circulent dans les milieux érudits et atteignent aussi l’entourage du roi François 1er dont sa soeur Marguerite d’Angoulême.

Les « protestants » de l’époque appartiennent surtout à l’élite sociale sachant lire : clercs, étudiants, imprimeurs, artisans du textile, libraires … A l’initiative de la Sorbonne, des autorités ecclésiastiques, et avec l’assentiment du Roi, ils seront condamnés comme hérétiques : amendes, prison, bûcher ! Pourtant, sous l’influence de Jean Calvin, une nouvelle Église se structure en rupture avec l’Église romaine.

Après des études de droit Calvin s’est tourné vers la théologie et les lettres. Il apprend le grec, l’hébreu et fréquente les milieux humanistes où se discutent les idées nouvelles. Il plaide pour une séparation du religieux et du politique, mais à y regarder de près sa position semble plus complexe. Par crainte des persécutions il s’exile à Genève qui vient d’adopter la Réforme… Lire la suite Médiapart.

.

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s