« Who’s been talking », Samantha Fish.

Samantha Fish grew up in Kansas City, Missouri. Fish started out playing drums, but when she was 15 she switched to the guitar. Fish frequently went to the Knuckleheads Saloon to hear touring Blues artists. After turning 18, she often joined in with the singers and bands who were performing at Knuckleheads.[2][3] Early influences on Fish were Keith Urban and Sheryl Crow. Stevie Ray Vaughan was also a major influence on her. Wikipedia

.

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s