Hafatry ny Ffkm. « Madagasikara, un grand corps malade ». Lakroan’i Madagasikara.

Hafatra Pantekoty na Pentekosta

.

Hafatry ny Ffkm (2017)

Iray amin’ny vanim-potoana handefasan’ny Fiombonan’ny Fiangonana Kristianina eto Madagasikara na Ffkm hafatra ho an’ny Kristianina sy ny olona tsara sitra-po ny fankalazana ny Pantekoty na Pantekosta iza nidinan’ny Fanahy Masina. Indro ny hafatra manontolo ho amin’ity taona 2017 ity.

 

Ho an’ny Kristianina sy ny vahoaka Malagasy,

“Meteza hampihavanina amin’Andriamanitra ianareo” (2 Kor 5 : 20b)

 

Ry havana,

Ho aminareo anie ny fahasoavana sy ny fiadanana avy amin’ilay Andriamanitra Ray sy Zanaka ary Fanahy Masina.

 

Ny FFKM dia manolotra ny arahaba ho antsika rehetra tratry ny Pentekosta 2017. Ary mampatsiahy ihany koa fa tsy nandao ny voahariny na oviana na oviana ny Tompo. Vanim-potoana mitondra anantenana vaovao hatrany ho an’ny mpino sy izao tontolo izao ny Pentekosta tamin’ny fanambarana lehibe nataon’i Jesoa Tompo hoe : “Fa hahazo hery ianareo rehefa hilatsahan’ny Fanahy Masina, ka ho vavolombelona hanambara Ahy eto Jerosalema sy eran’ny Jodea mbamin’ny Samaria ary hatrany amin’ny faran’ny tany” (Asa 1,8) Diem.

1– Koa fotoana izao iantsoantsika ny Fanahy Masina mba hanala ny fatorana tsy mamela antsika hijoro amin’ny fahamarinana sy  ho vavolombelon’i Kristy maty sy nitsangan-ko velona. Efa resiny izao tontolo izao ary efa nomeny antsika ny herin’ny Fanahy Masina hahazoantsika manatanteraka izany amin’ny finoana azy.

2– Manoloana ireo trangan-javatra mampahonena sy manala baraka ny firenentsika izay miseho amin’ny endriky ny tsy fandriampahalemana, ny kolikoly avo lenta sy ny tsy fanajàna aina (toy ny fitsarambahoaka tsy misy farany), dia tsapa fa tsy voahaja intsony ny soa toavina maha-malagasy sy maha-Kristianina ; tsy ny Fanahy Masina intsony no tsapa ho miasa fa toa fanahy ratsy mihitsy aza. Mampitamberina an-tsaina ny voalazan’i Jeremia Mpaminany hoe : “Tomany anao aho ry fireneko”, ary koa ilay voalazan’ny Salama faha-13 hoe : “Mihevitra ny adala fa tsy misy Andriamanitra, dia ny vahoaka no ataony sakafo”. Kanefa ny Fanahy Masina ihany no afaka mampahery antsika handà izay tsy araky  ny sitrapon’Andriamanitra, ary mitaona antsika iaina marina amin’ny tena fahamasinana sy ny toetra tsara rehetra, araka ny voasoratra hoe : “Ny vokatry ny Fanahy Masina kosa dia fitiavana, hafaliana, fiadanana, faharetana, hamoram-po, hatsaram-po, toetra mahatoky.” (Gal. 5,22)  Diem.

3– Mahatsiaro manokana anareo tanora eto amin’ny firenena ary mankahery anareo mba tsy hiraviravy tanana, manoloana ny hasarotry ny fiainana, ny tsy fananana asa, sy ireo olana samihafa mitambaby eo an-damosinareo. Toa tsapa ankehitriny mihamanjavozavo ny faravodilanitry ny hoavinareo. Ny herin’ny Fanahy Masina anie hampahery anareo hatrany mba tsy horesin’ny hakiviana ianareo ary hiara-mandresy amin’i Jesoa Kristy ilay naniraka ny Fanahy Masina.

4– Am-pahamarinana no ilazàna fa tena marary mafy ny firenena ary mahatratra ny isam-pianakaviana, ny isam-piangonana, ireo manana andraikitra rehetra eto amin’ny firenena, ny malagasy tsirairay izany. Ny Fanahy Masina ihany no azo antenaina hitondra fanavaozana sy fanasitranana ho an’ny firenena, araka ny voalazan’ny Soratra Masina hoe : “alefanao ny Fanahinao, dia àry indray ireo ka mihavao ny zavatra rehetra eto ambonin’ny tany” (Sal. 104, 30) Diem. Koa aoka samy hivavaka isika rehetra ho fahatanterahan’izany.

5. Miara-mahatsiaro ny faha-500 taonan’ny Reformasionina miaraka amin’ny Kristianina eran-tany isika eto Madagasikara. Koa ny Ffkm dia mankahery sy mivavaka hatrany handrosoan’ny fiombonana sy ny fiaraha-mijoro ho vavolombelon’ny Tompo eto anivon’izao tontolo izao ary ao anatin’izany koa dia miombom-po amam-panahy amin’ny Fiangonana Loterana Malagasy isika rehetra noho ny Jobily faha-150 taonany.

 

Araka izany voatanisa izany, dia izao no fotoana hihainoana ny asa maherin’ny Fanahy Masina eo amin’ny Fiangonana sy eto amin’ny firenena.

Tonga ary ny fotoana ihainoana ny asa maherin’ny Fanahy Masina eo amin’ny fiangonany sy eto amin’ny firenentsika ialana amin’ireo zava-manahirana maro mangeja antsika. Izao ny antso lehibe atolotra antsika amin’ity Pentekosta ity : “Meteza hampihavanina amin’Andriamanitra ianareo”.

Ny olona vita fihavanana amin’Andriamanitra dia sahy mijoro ho vavolombelon’ny fahamarinana ao amin’i Jesoa Kristy izay namela ny helony sy namonjy azy ary nampanantena azy ny fiainana mandrakizay “Koa aza menatra ny ho vavolombelon’ny Tompontsika” (2 Tim. 1 : 8a) Izany fanantenana lehibe izany dia miorina indrindra amin’ny fiverenan’ny Tompo amim-boninahitra.

Noho izany, ny fitiavan’Andriamanitra no hery mandresy izay sakantsakana rehetra, ka ao anatin’izany ny tahotra olona, amin’ny fahasahiana hijoro ho vavolombelon’ny fahamarinana. “Tsy fanahy osa no noraisintsika avy amin’Andriamanitra fa fanahy mahery sy fitiavana ary fihononan-tena” izay mitondra fahaterahana vaovao, sy fihavaozana maharitra ho famonjena izay ao amin’ny Kristy Jesoa (2 Tim 1 : 7).

Izany fahaterahana vaovao izany izay miantso ny Kristianina rehetra hanaiky ny fitarihan’ny Fanahy Masina mba handalovany amin’ny fiainana hafa dia ny fahariana vaovao.

Manamafy hatrany ny Ffkm eo ambany fitarihan’ny filoham-piangonana efatra, fa ny fihavanan’ny olona amin’Andriamanitra ihany no mitondra fihavanana marina eo amin’ny olona samy olona. Koa dia mbola vaindohan-draharahany hatrany ny fampihavanam-pirenena araka ny 4F dia ny Fiaiken-keloka, ny Fibebahana, ny Fahamarinana, ny Fihavanana.

Koa mankahery sy mirary soa antsika rehetra sy ny tsirairay avy mba tsy hiraviravy tanana manoloana ny fahasarotam-piainana diavintsika.

 

Amin’ny anaran’ny Ffkm Foibe

Ireo Filoham-piangonana

 Mgr Odon Marie Arsène Razanakolona (Ekar)

 Past Dr Rakotonirina David (Flm)

 Mgr Ranarivelo Samoela Jaona (Eem)

 Irako Andriamahazosoa Ammi, mpitandrina (Fjkm)

Etat général

Madagasikara, un grand corps malade

Babany C.

“C’est en toute humilité que nous déclarons que la Nation est malade. Et cela touche chaque famille, chaque église et chaque population…”, c’est en ces termes que la presse résume le contenu du message de Pentecôte du Ffkm. Y a-t-il un médecin dans l’hôpital ?

Madagasikara, un grand corps malade

 

Tautologie. Le Conseil chrétien des Eglises à Madagasikara (Ffkm ou Fiombonamben’ny Fiangonana Krisitianina eto Madagasikara) a annoncé une vérité connue de tous. Tant de fois la rédaction de Lakroa est envahie par les courriers des lecteurs racontant leurs problèmes rencontrés dans les hôpitaux. Et cela depuis des années. Cela n’est pas vraiment nouveau.

Il faut dire aussi que ce n’est pas la rédaction de Lakroa seulement qui est envahie par ce genre de courrier. Il n’y a pas à aller fouiner dans la boîte aux lettres des rédactions, il suffit de voir la rubrique courrier des lecteurs des quotidiens de la place pour s’en convaincre.

On peut aussi se remémorer toutes ces actions pour soutenir telle personnalité ou tel artiste dans son combat pour recouvrer la santé. Le coût des traitements médicaux (médicaments, opérations chirurgicales…) deviennent de plus en plus exorbitants. Actuellement c’est le cas d’un journaliste qui est mis devant la scène. De nombreux appels à l’aide de personnes anonymes pour le grand public sont publiés sur les réseaux sociaux.

Le pays aussi

Là on parlait de la santé humaine en général. Mais en matière de santé du pays, Le message de Pentecôte du Ffkm pour 2017 a exprimé que la Nation est malade. Une maladie qui touche chaque famille, chaque église et chaque population. Une déclaration terrible. Encore une tautologie.

Il faut rappeler qu’en 2015 le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, lors de son passage au Canada, a déjà déclaré que le pays était malade. Il a fait appel à la diaspora pour participer à la thérapie. Un appel au secours.

Quels remèdes ?

Lors de son dialogue à cœur ouvert avec la diaspora malagasy le président n’a pas fait savoir de quelle maladie est atteinte la Grande Ile. Un pays au grand corps malade. On peut le dédouaner en disant qu’il n’est pas médecin mais expert-comptable. Et à bien y regarder il n’est pas entouré de médecins mais de juristes et de politistes.

Il faut tirer come conclusion que pour le président de la République, Madagasikara est malade à cause de ses textes juridiques et de l’environnement judiciaire. Peut-être qu’il n’a pas réellement tort. Il suffit de voir actuellement ce brouhaha qu’on entend dans les couloirs du tribunal. Le Smm, syndicat des magistrats lance un appel de cessation d’activité (et non grève…) pour les 8 et 9 juin. En annonçant leur cessation d’activité, les membres du bureau du Smm ont bien fait sentir leur poids de magistrats. Leur sentence va être terrible. Et de leur côté, les greffiers sont en grève à partir du 8 juin. Coïncidence ? Tant qu’à faire, il vaudrait mieux qu’ils se mettent tous en grève en même temps ainsi les usagers des tribunaux seront moins pénalisés par rapport à une grève tournante de ces différents corps au sein de la machine judiciaire.

Quels traitements… ?

Le diagnostic tout le monde l’a fait. Insuffisance de la production, qualité qui se détériore au fil du contrat… Quelque chose gangrène le pays. Quoi ? La corruption ? L’immoralité ou pire amoralité ?

Ce que l’on constate c’est qu’il n’y plus de frontière entre le bon et le truand. Derrière un gendarme se cache un voleur. Derrière un syndicaliste il y a un politicien. La société civile se politise et vice-versa.

Quel traitement appliqué ? Ah… si on pouvait opérer une évacuation sanitaire pour le pays tout entier se serait formidable… Formidable parce que tous les puissants du pays bénéficient d’une Evasan en cas de complication. Pourquoi pas le pays tout entier ? Bien sûr, c’est une boutade. Ce que les Malagasy doivent se mettre en tête c’est que le Monde ne veut pas guérir ce pays. Nos amis les Étrangers nous trouvent bien comme nous sommes. Des gens “tia kely” et qui ne voient pas loin du bout du nez. Un nez souvent épaté ou court ou écrasé… Ils nous aiment comme nous sommes puisqu’on nous vole facilement ainsi avec notre permission. Il suffit de voir le lyrisme de nos responsables en matière aurifère. Quand on sait que le pays produit des tonnes d’or et que nous nous gargarisons de paroles dithyrambiques avec nos 900 kg enregistrés. Les Étrangers nous aiment avec nos dossiers pour demander de l’aide financière alors que notre fortune dort là-bas à Singapour et que nos frontières laissent passer en régime continu nos autres richesses. Les Étrangers nous aiment quand nous les appelons pour nous dépouiller légalement de nos avoirs. Malades… Nous sommes malades.

C’est une tautologie de déclarer la Grande Ile malade. Le pays cherche son médecin. Il n’y a nul besoin de faire appel à des spécialistes ou exiger une évacuation sanitaire (à l’extérieur) un bon médecin de famille suffit. Un médecin animé de l’amour de la Patrie…

lakroa.mg

 

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s