Manjakandriana, 15/06/2017. Any indray i Claudine Razaimamonjy, TiaTanindrazana. Ny HVM, Midi M/kara.

Claudine Razaimamonjy Nafindra eny Manjakandriana

16/06/2017

Tsy ao amin’ny fonjaben’Antanimora intsony i Claudine Razaimamonjy fa nafindra toerana. Omaly tamin’ny 1ora sy sasany tolakandro teo no niala teny an-toerana ary nentina any Manjakandriana ny tenany.

Ho fanamafisana ny fitazonana azy ve izao famindran-toerana izao sa hanamorana ny famotsorana azy tsikelikely ? Somary mihataka ny renivohitra ny toerana namindrana azy, ka ho sarotra  ny fanaraha-maso na mbola tazonina tokoa ny tenany na efa votsotra. Tetsy amin’ny hopitaly HJRA aza mantsy dia sarotra tokoa ny nanamarina ny naha tao an-toerana na tsia azy satria na ny Sendikan’ny Mpitsara (SMM) aza saika tsy nahita mangirana. Toa mitombina ankehitriny ny hoe havotsotra tsimoramora ity mpandraharaha voarohirohy tamina fanodinkodinana volam-panjakana ity. Tombantombana ihany anefa ny an’ny olom-pirenena fa ny tantara no hanamarina na handiso azy. Raha dinihina amin’ny zava-misy dia mizotra mankany famotsorana azy ny raharaha. Sazy miandry azy noho ny fanodinkodinana volam-bahoaka miaraka amin’ny famotsiam-bola ny asa an-terivozona 5 hatramin’ny 20 taona, araka ny andininy faha-169 ao amin’ny lalàna famaizana, hoy ny eo anivon’ny SMM, ka samy miandry ny rehetra. Efa noresahina matetika fa tsy nahavita fahagagana ity ramatoa ity.

Tsy maintsy nisy ny mpiray tendro taminy tao, saingy mandrak’ankehitriny, tsy mbola voakitika ireo olobe voalaza fa mpiray tendro taminy, ary mety ho efa manamafy sy tena efa manampatra ny fahefana amin’ny fanaovana tsindry amin’ny hamotsorana an’i Claudine Razaimamonjy mba hilaminan’ny raharaha tanteraka tsy hivoahan’ny afera maloto rehetra.

Nialoha ity famindran-toerana ity dia nambaran’i Tsiory Razafimandimby, Tompon’andraikitry ny Bianco fa azon’io sampan-draharaha io atao tsara ny manadihady an-dRamatoa Claudine Razaimamonjy amin’ireo dosie 5 mbola miandry azy. Manodidina ny tsenam-panjakana sy tatitra avy amin’ny SAMIFIN momba ny famotsiam-bola ireo dosie hafa ireo raha ny fanazavany. Azon’ny Bianco atao amin’ny fitsarana ny fangatahana famoahana azy hanaovana fanadihadiana ary haverina any am-ponja indray rehefa vita.  Andrasana ny fanehoan-kevitry SMM sy ny mpandraharahan’ny fonja sy ny herivelona samihafa.

Toky R. TiaTanindrazana.

Affaire Claudine Razaimamonjy : Vers la condamnation du HVM pour recel

Me Nicole Andrianarivoson remettra-elle sa robe d’avocat pour défendre les intérêts de Claudine R. et/ou ceux du HVM.

La patronne de l’hôtel « A&C » pourrait entraîner dans ses déboires judiciaires le parti au pouvoir qui compte un avocat et une avocate parmi ses cadres. Reste à savoir s’il et elle vont défendre les intérêts du HVM et/ou ceux du sponsor de l’appareil.  

« Favoritisme dans l’attribution de marchés publics, détournement de deniers publics, abus de fonction et blanchiment d’argent ». Ce sont les principaux chefs d’inculpation qui pèsent sur la conseillère spéciale ou occulte (c’est du pareil au même) du président de la République. En effet, rien que pour les deux premiers dossiers qui ont déjà été déférés au parquet de la Chaîne pénale anti-corruption, la femme d’affaires proche du couple présidentiel est soupçonnée d’avoir provoqué un préjudice de 500 millions d’Ariary à l’Etat.

Subventions exceptionnelles. Le premier dossier a été traité par la branche territoriale d’Antananarivo suite à une doléance reçue rapportant des faits suspectés de corruption et de détournement de deniers publics perpétrés par des responsables auprès du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation concernant l’octroi de subventions exceptionnelles d’un montant de près de 150 millions d’Ariary pour l’année 2014 et de 200 millions d’Ariary pour l’année 2015 à la Commune rurale d’Ialananindro, dans le District de Fianarantsoa II, Région Haute Matsiatra. En ce qui concerne le second dossier, il a été traité par la branche territoriale du Bianco à Fianarantsoa suite à une doléance reçue en 2016. Un dossier identique au premier car il concerne également la gestion des subventions exceptionnelles de 150 millions d’Ariary destinées à la Commune de Mahasoabe, District de Fianarantsoa. Cette somme devait servir à la réhabilitation du bureau de la Commune.

4 autres dossiers. C’est certainement à cause de l’importance de la somme détournée que le Bureau Indépendant anti-Corruption entend mener jusqu’au bout ses investigations. Pas plus tard que mardi dernier, un haut responsable au niveau du Bianco n’exclut pas une nouvelle convocation de Claudine Razaimamonjy aux fins d’être entendue sur 4 autres dossiers de corruption et de détournement la concernant. Une nouvelle garde à vue à la villa La Piscine à Ambohibao n’est donc pas à écarter pour la patronne de l’hôtel « A&C ». Laquelle vient d’être transférée à Manjakandriana après un passage éclair à Antanimora alors que d’après les textes, la maison d’arrêt de Manjakandriana est réservée aux femmes ayant fait l’objet de condamnation définitive et aux prisonniers politiques. Ce qui n’est pas le cas de l’ex-occupante de la Chambre 126 à l’HJRA. Elle est une prisonnière de droit commun qui encourt, selon la vice-président du SMM, Bora Rojovola,  5 à 20 ans de travaux forcés. Une peine qui ne pourra être exécutée à Manjakandriana quoique le bagne de Nosy Lava soit fermé. A la limite, elle reviendrait à la « cage » départ à Antanimora qui est devenue de fait, le lieu d’exécution des peines de travaux forcés.

Bailleur de fonds. Si elle est reconnue coupable de détournement de deniers publics et/ou de blanchiment d’argent, le HVM risque d’être également condamné, sinon pour complicité, du moins pour recel pour avoir bénéficié directement ou indirectement d’argent provenant d’un crime. Et pour cause, il est de notoriété publique que la « dame d’affaires » est ou du moins était le principal bailleur de fonds du HVM lors des élections communales à Fianarantsoa. Sans compter l’organisation du congrès régional des « cravates bleues » dans la capitale du Betsileo ainsi que la présentation de vœux 2017 du parti dans son hôtel A & C. L’affaire – au propre comme au figuré – pourrait même mettre en cause les parlementaires qui auraient profité de la fameuse politique de « mallettes » s’il est prouvé qu’elles proviennent de l’illustre détenue de Manjakandriana où les autres pensionnaires de la prison espèrent sans doute profiter à leur tour des largesses du sponsor du HVM.

Davis R .   

Lire :

Claudine Razaimamonjy , 12/06/2017. Nampidirina eny Antanimora, TiaTanindrazana. SMM-Fanambarana.

.

 

Publicités

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s