Mahamasina 26 Jona 2016, 3 maty, fito-polo mahery naratra. Attentat à Mahamasina, bilan provisoire.

Stade Mahamasina 2

Photo Mcm. Mahamasina 2014.

27 Juin 2016. Dernier Bilan : 3 (trois décès).

Malagasy Tia Tanindrazana20h00>ATTENTAT A MAHAMASINA : Le bilan de l’attentat à Mahamasina s’alourdit. Un bébé de 14 mois a succombé à ses blessures. L’explosion a fait jusqu’ici 3 morts et 90 blessés.

Date : 27/06/2016

Africanatnetwork. 26 Juin 2016.

26 Juin 2016 Mahamasina

Le bilan de l’explosion à Mahamasina s’alourdit. 2 corps sont recensés à la morgue de la HJRA, tandis qu’une soixantaine de blessés sont actuellement pris en charge par les médecins qui sont débordés. Dans la matinée de ce 26 juin, un engin explosif avait été lancé au niveau de l’INSTAT mais n’a fait aucun blessés.. source : Orange actualités madagascar

 –

2 morts à Madagascar dans un attentat.

2 personnes sont mortes et 84 autres ont été blessées dans l’explosion d’une grenade à Antananarivo, lors des célébrations de la fête nationale de Madagascar ce dimanche. Un concert gratuit avait avoir lieu au stade municipal de Mahamasina.

L’explosion a eu lieu vers 19H00. C’est dans ce même stade qu’avait eu lieu un défilé militaire dans la matinée. C’est une grenade qui est à l’origine de la déflagration. L’attaque a tué 2 adolescents âgés de 16 et 18 ans.

Le dernier attentat à Madagascar remontait au 25 janvier 2014. Déjà l’explosion d’une grenade avait fait 1 mort et plusieurs blessés à l’extérieur du même stade, dans la rue. L’auteur n’avait jamais été arrêté et les circonstances de cet attentat n’ont pas encore été élucidées.

On peut qualifier cette attaque du 26 juin d’acte terroriste car l’auteur a visé plusieurs victimes. On ignore pour le moment cependant sa motivation.

 

26 Juin Mahamasina a

Hopital Ravoahangy Andrianavalona.

26 Juin Mahamasina b

Quelques minutes après l’attentat.

Mayot’ News

21h05>HJRA :
Dans une brève déclaration à l’hôpital HJRA, le Président Hery Rajaonarimampianina indique que l’attentat de ce soir est un acte intolérable. Il a donné l’ordre aux forces de l’ordre de prendre leurs responsabilités. L’enquête est actuellement en cours.

26 Juin 2016 Mahamasina 3

Raharimanana Patrick

Le PM accuse les commanditaires de cet acte abominable.
C’est une grenade offensive qui a causé 2 morts et 72 blessés.
Ce n’est plus de la politique que les commanditaires ont fait mais c’est du terrorisme.
L’Etat va prendre des mesures strictes.

26 Juin 2016 Mahamasina 2

(Photo prise Tele Tvplus édition spéciale)

26 Juin 2016 Mahamasina 5

26 Juin 2016 Mahamasina 4

26 Juin 2016 Mahamasina P Rep

in 2016 Mahamasina P Raharimanana

Gendarmerie Nationale – Madagascar. 26 Juin 2016.

[ATTENTAT TERRORISTE A MAHAMASINA]

BILAN OFFICIEL DE L’ EXPLOSION DURANT SPECTACLE DANS LE STADE MAHAMASINA, FORT PROBABLEMENT PAR SUITE A LA MISE A FEU D’UNE GRENADE OFFENSIVE:

– 02 MORTS [ 1)- RANDRIAMBOAVONJY Avotriniaina Augustin, 18 ans, démeurant à ANOSIBE MANDRANGOBATO II ; 2) RAKOTONIRINA Tovoniala Patrick, 16 ans, démeurant à ANDRAISORO lot III F 3 bis.]

– 84 BLESSES.

Une enquête mixte (GN-PN)est en cours que la collaboration de tous les citoyens est vivement souhaitée dans le domaine des renseignements.

Ainsi, la grande famille de la Gendarmerie Nationale présente ses condoléances aux familles des défunts, et souhaite un prompt rétablissement aux bléssés.

LE SERVICE DE LA COMMUNICATION DE LA G.N

27 Juin 2016. On déplore 3 (trois victimes).  

« Avant 19 heures, le corps du petit Tolojanahary rejoignait la morgue de l’HJRA. Il n’a pas survécu ayant été blessé en plusieurs endroits de son corps ». Midi M/car

Liste des blessés.

Anarana 26 Juin

‎David Razafimanantsoa‎ à Malagasy leo· Liste des blessés admis HJRA

Anarana 26 Juin 2

‎David Razafimanantsoa‎ à Malagasy leo Liste des blessés admis HJRA

ADINO, toin’ny tsy nisy.

BEROROHA-BILOMALAZA… !!!

Vaovao farany : 32 no maty.

Efa tonga ao @ distrikan’n ankazoabo ireo razana niharamboina nandritra n fanafihana nataon’ ireo dahalo miisa 70 k miisa 32 ireo maty toy mpivady, mpianaka, Dokotera,Maire, gendarme ary zaza no razana tonga ao ary n miisa 15 kosa ireo velona naratra mafy ary n sasany @ ireo naratra ireo efa nalefa any Toliara hanohy n fitsaboana, MIRARY FIONONANA FENO ho an’ny fianakavian’ny manana manjo ary MIRARY FAHASALAMANA an’ireo zay naratra.

Pov

Après l’attentat à la grenade lors de la célébration de la fête nationale à Mahamasina, l’on se demande où sont les forces de l’ordre? (Reprise d’un dessin de l’express Mada après le massacre des passagers d’un taxi-brousse par des bandits il y a quelques jours).

Beroroha !

 

Olivier Mahafaly Solonandrasana

Mémoire courte ou mauvaise foi ? 

 

Faille de sécurité ?

« …Questionné sur une éventuelle faille au niveau de la sécurité, Olivier Mahafaly Solonandrasana a dédouané les forces de l’ordre. « On ne pensait pas qu’un citoyen malgache qui se respecte pouvait commettre un acte ignoble », a-t-il dit. Ce soir la sécurité dans la capitale a donc été renforcée… ». RFI Afrique.

Bref un peuple sage, épris de Justice, des « citoyens modèles », un pays sans histoire, une nation « heureuse » ???

NON Monsieur. L’Histoire comme témoin, Beroroha

L’année 2009, vous vous souvenez ?

Combien de victimes  civiles ?

Combien de Sociétés et entreprises publiques et privées réduits en cendres ?

Le pays devenu « le plus pauvre du monde en 2013 » ?

Vous, comme vos amis (les 109 condamnés par la Communauté Internationale en 2010″ sont coupables et RESPONSABLES de tous les malheurs que nous subissons en ce moment.

ASSUMEZ maintenant.

CUA. Antananarivo misaona.

Taorian’ny fitsidihan’dRamatoa Ben’ny tanàna sy ny filoha Marc Ravalomanana vadiny, ireo niaram-boina,dia natsangana toy ny isak’Alatsinainy ireo saina eo @ Hotel de ville! ka natao ho fisaonana ireo maty omaly, dia natao ‘fisaonana’ izany!!satria Antananarivo miara-ory @ izay ory!!!!!

triste, avec Rolland Andriamahenina et Nd Nereilga, à Hotel De Ville Analakely.

Photo de Yvon Rakotomalala.
Photo de Yvon Rakotomalala.

 

 –

Ny Masoivoho Amerikana dia maneho etoana ny fiaraha-miory amin’ireo namoy ny ainy sy ireo naratra vokatry ny fipoahana nitranga omaly hariva tao amin’ny kianjan’i Mahamasina. Mahatsiaro manokana ny fianakavian’ireo olona roa izay namoy ny ainy izahay ary mirary fahasitranana haingana sy fahasalamana ho an’ireo maratra.
—–

L’Ambassade des Etats-Unis exprime ses sincères condoléances pour ceux qui ont été tués et blessés au cours de l’explosion qui a eu lieu hier soir au stade de Mahamasina. Nos pensées vont à la famille des deux personnes qui ont été tuées et nous souhaitons un réconfort et un rétablissement rapide pour ceux qui ont été blessés.
—–

The United States Embassy would like to express its heartfelt condolences for the deaths and injuries caused by the explosion at Mahamasina Stadium yesterday evening. Our hearts go out to the families of the two people who were killed, and we wish those who were injured comfort and a swift recovery.

 

Photo de U.S. Embassy Madagascar.
 –
 U.S. Embassy Madagascar. 28 Juin 2016.
.
ambassadeur Yamate
 Mpiasa malagasy sy amerikana 32 no niaraka tamin’i Masoivoho amerikana Robert Yamate androany nanome ra hiatrehana ny tsy fahampian’ny tahirin-dra vokatry ny hamaroan’ireo maratra eny amin’ny hopitaly HJRA taorian’ny fipoahana nitranga teny amin’ny kianjan’i Mahamasina ny alahady lasa teo.

——–

Ambassador Yamate and 32 American and Malagasy members of U.S. Embassy community donated blood today to help with a shortage caused by the influx of patients to Antananarivo hospitals after Sunday’s explosion at Mahamasina Stadium.
———
L’Ambassadeur Robert Yamate, avec 32 employés américains et malagasy de l’ambassade américaine, ont fait un don de sang pour aider la banque de sang de l’hôpital HJRA à faire face à une rupture de stock de poches de sang suite à l’affluence des patients après l’explosion qui a eu lieu au stade de Mahamasina dimanche dernier.

Tovo Ratovonomenjanahary
Maneho ny fiaraha-miory amin’ireo fianakaviana namoy havana, ary mirary fahasitranana ho an’ireo naratra rehetra Tompoko,

Tsy afaka hilaza aho hoe iza no tena nanao ireny famonoan’olona ireny sady tsy andraikitro velively koa izany, fa ny tsy azo lavina sy voaporofo kosa dia tsy voaro intsony ny ain’ny olona sy ny fananany ary mitombo sy miha-mahery vaika ny tsy fandriam-pahalemana eto amin’ny firenena izay andraikitra feno sy manontolon’ny mpitandro filaminana.
Teny atsipy ho an’ny manam-panahy rehetra eto amin’ny firenena re ny ahy ka anjaran’ny tsirairay no mandray izay tandrify azy.

Arp Helisoa. 28 Juin 2016

Hopitaly HJRA, niverina mijery ireo marary mafy mbola tsaboina ety ny ben’ny tanana Lalao Ravalomanana amizao ora izao. Marihina fa fanindroany izao fitsidiana izao. nisy ny fanampiana nentiny ho an’ny marary taminizany

Photo de Arp Helisoa.
Photo de Arp Helisoa.
Photo de Arp Helisoa.

Attentat meurtrier à Madagascar lors des célébrations de la fête nationale

Un attentat à la grenade, lié selon le président malgache à une « divergence »politique mais non encore renvediqué, a fait au moins deux morts et 84 blessés, dimanche 26 juin, dans un stade d’Antananarivo lors des célébrations de la fête nationale malgache.

L’explosion a eu lieu vers 19 heures (heure locale) dans le stade municipal de Mahamasina, où se tenait un concert gratuit donné à l’occasion du 57eanniversaire de l’indépendance de cette ancienne colonie française.

Sans donner aucune information sur l’enquête en cours, le président Hery Rajaonarimampianina, qui s’est rendu à l’hôpital où les victimes ont été prises en charge, a rapidement évoqué une piste politique.

« Une divergence de point de vue peut exister entre nous. Mais les actes de déstabilisation sont inadmissibles. On ne peut pas tuer comme ça lapopulation », a-t-il déclaré, dans une déclaration diffusée par la télévision nationale. Cet acte « n’est pas seulement une déstabilisation mais un acte de terrorisme qui est allé jusqu’à des homicides », a ajouté le chef de l’Etat, lançant un appel au calme à la population, précisant : « On ne va pas répondreà la violence par la violence mais par l’application de la loi, le plus sévèrement possible. »

Longue instabilité politique

Selon un dernier bilan donné par la gendarmerie dans la nuit, l’attaque a fait deux morts, des adolescents âgés de 16 et 18 ans, et 84 blessés.

« C’est une grenade qui est à l’origine de la déflagration. On peut le qualifierd’acte terroriste », a déclaré à l’AFP de son côté le général Anthony Rakotoarison, directeur de la sécurité et des renseignements de la gendarmerie.

Le dernier attentat à Madagascar remontait au 25 janvier 2014. Déjà l’explosion d’une grenade avait fait un mort et plusieurs blessés à l’extérieur du même stade, dans la rue.

L’auteur n’avait jamais été arrêté et les circonstances de cet attentat n’ont pas encore été élucidées.

Madagascar s’efforce d’émerger doucement d’une très longue période d’instabilité politique, débutée lorsqu’en 2009 le jeune maire d’Antananarivo, Andry Rajoelina, avait renversé le président Marc Ravalomanana.

M. Rajoelina avait ensuite dirigé un régime dit « de transition » qui a duré cinq années avant que ne soit trouvée une sortie de crise fin 2013 avec l’organisation d’une élection présidentielle remportée par Hery Rajaonarimampianina.

En mai 2015, le président avait été destitué par l’Assemblée nationale, mais la décision avait finalement été rejetée par la justice malgache. Les donateurs internationaux, qui avaient mis un frein aux aides en 2009, commencent tout juste à revenir, et l’économie sinistrée par les années de crise reprend de timides couleurs.

Le pays reste cependant l’un des plus pauvres du monde : 90 % de la population survit avec moins de deux dollars par jour, et Madagascar occupe la quatrième place mondiale en terme de malnutrition chronique.

Le Monde Afrique

 –

Hery ny Maizina

Advertisements

A propos Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris

Pour une prise de conscience citoyenne des Malagasy
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s